American Horror Story Asylum Episode 7- Dark cousin

Aujourd’hui, nous faisons la connaissance de l’ange de la mort (, American Horror Story 1) qui est sollicité plusieurs fois à et même en dehors. Sœur Jude connait enfin la paix en exorcisant ses vieux démons. Grace côtoie la mort à plusieurs reprises et Lana réussit à s’échapper de l’antre de .  Bref, nous retrouvons des explications, de l’émotion mais peu de rebondissements et d’angoisse.

Un ange de la mort se présente au chevet de Grace, mourante, suite à une stérilisation bâclée. Cette dernière souhaite la mort malheureusement une nonne la ramène à la vie de justesse. Kit s’échappe du poste de police, dès qu’il apprend l’état de Grace. Il se rend à Briarcliff pour l’emmener, une fois réunis ils se font surprendre  par Franck le gardien qui tire sur Kit, Grace se met entre eux et  meurt pour sauver ce dernier.

Sœur Jude, elle aussi, appelle l’ange de la mort qui cette fois ci et bien prêt à l’emmener. La nonne décide avant de mourir d’avouer la vérité sur la mort de la petit Missy,  en allant trouver les parents de la petite fille. Au moment de faire ses aveux, Missy (Kristin Slaysman, Vegas) jeune femme en pleine santé et bien vivante fait irruption dans la pièce. A ce moment Sœur Jude comprend qu’elle s’est torturée pendant plus de 20ans pour rien.

En ce qui concerne Lana, nous la retrouvons en train de se faire violer par Bloody Face. Un peu après l’ange de la mort lui rend, à elle aussi, une petite  visite mais elle refuse de mourir là-bas. Thredson tentera de la tuer juste après. Lana arrive à s’échapper et monte dans une voiture conduite par un homme désespéré. Il se tue au volant et provoque un accident. Lana s’éveille dans une chambre de Briarcliff avec Sœur Marie Eunice à son chevet. Elle lui confie son calvaire et la véritable identité de Bloody Face, la nonne la rassure en lui disant croire son récit. Lana soulagée reste dans sa chambre en sécurité.

Dans cet épisode, l’apparition de l’ange de la mort donne un petit coup de neuf à la série. Ce personnage relie les héros les uns aux autres par le même désir : la Mort. L’épopée de Sœur Jude qui apaise enfin ses remords nous pousse à l’apprécier encore un peu plus. Néanmoins, le reste de l’épisode se veut relativement monotone et répétitif. Attendons la suite pour espérer voir une deuxième moitié de saison plus sinistre et sombre.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Stéphanie

Cet article a été rédigé par Stéphanie Dumont, chroniqueuse séries TV de Critique Film.fr