Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé – La critique pour

Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé

France : 2012
Titre original : Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé
Réalisateur :
Scénario : Bruno Podalydès
Acteurs : , ,
Distribution : UGC Distribution
Durée : 1h40
Genre : Comédie
Date de sortie : 20 juin 2012

Globale : [rating:4][five-star-rating]

Une fois n’est pas coutume, une belle comédie française est présentée à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. Avec un casting de haute volée, la comédie loufoque de Bruno Podalydès a reçu un accueil plus que chaleureux, et surtout amplement mérité.

Synopsis : Mémé is dead. Berthe n’est plus. Armand avait « un peu » oublié sa grand-mère… Pharmacien, il travaille avec sa femme Hélène à Chatou. Dans un tiroir de médicaments, Armand cache ses accessoires de magie car il prépare en secret un tour pour l’anniversaire de la fille… de son amante Alix. Et mémé dans tout ça ? On l’enterre ou on l’incinère ? Qui était Berthe ?

Valerie-Lemercier-Denis-Podalydes-Noemie-Lvovsky

Un film attachant

L’histoire du film a beau être complètement déjantée, la force d’Adieu Berthe réside pourtant dans le fait que l’on s’identifie rapidement à tous ces personnages théâtraux. Est-ce à cause de ce couple au bord du divorce ? Ou de ce nouveau couple qui s’aime via une famille recomposée ? Ou encore à cause de cet homme traversant la crise de la quarantaine et devant faire face à la perte de quelqu’un de sa famille ? Peu importe, on affectionne très vite tous les personnages du film, y compris les tous petits rôles, comme Pierre Arditi en papa atteint d’Alzheimer. Tout le monde a sa place, et le film est rythmé comme du papier à musique.

Car les gags à l’humour burlesque s’enchaînent à toute vitesse, les situations cocasses s’accumulant jusqu’à atteindre un final de toute beauté. Podalydès a les sens de la réplique, et ses mots ajoutés à des personnages singuliers placés dans un lieu absurde ajoutent au plaisir coupable que l’on prend à regarder cette histoire de mémé morte. Complètement déjantée, l’histoire tient pour autant bien la route et le réalisateur n’abandonne pas son film en

milieu de pellicule, ce qui reste très appréciable.

Isabelle-Candelier-et-Denis-Podalydes

Des personnages au top de leur forme

Lors de la présentation du film à Cannes, l’équipe était présente. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est évident qu’ils se connaissent tous bien, qu’ils s’apprécient, et que le tournage a dû être une franche partie de rigolade. Cette complicité transparait à l’écran et insuffle une bonne humeur ambiante et un positivisme à cette histoire morbide. Mais surtout, Bruno Podalydès a su faire en sorte que chaque personnage ai son petit quart d’heure de gloire et puisse s’exprimer dans tout son art.

Même Noémie Lvovsky à qui l’on offre ici un simple clin d’œil, parvient à nous faire rire en 30 secondes. Idem pour Pierre Arditi, qui apparaît de façon très succincte durant tout le film, et qui prend clairement du plaisir à faire le pitre. Que dire de Denis Podalydès qui fait ce qu’il sait faire de mieux : du rire antipathique, malgré lui, toujours en gardant un calme et un sérieux à toute épreuve. Mais bien-sur, et c’est visible dès l’affiche du film, c’est à Valérie Lemercier que revient la palme du personnage le plus drôle. Sans aucune limite verbale ou physique, elle accapare l’écran et se voit offrir sa prestation la plus réussie de sa carrière, qui risque fort de détrôner son rôle culte de bourgeoise coincée des « Visiteurs ». Oubliez « Mr Ouille, pas avec votre poncho », Lemercier c’est désormais « Oh pète un coup, sors ta bi** et nous fais pas chier ! » et on adore !

Ajoutez à ça une belle-mère nymphomane, un duo inattendu d’employés de cimetière qui s’occupent aussi bien de votre enterrement que de celui de votre hamsteret un croque-mort dandy à la pointe de la mode, et vous obtiendrez une fresque de personnages…à mourir de rire.

Résumé

Podalydès frères nous servent ce qu’ils savent faire le mieux: une comédie décalée à la française. Avec une Valérie Lemercier impeccable, des répliques cultes et des situations cocasses, Adieu Berthe nous fait passer un excellent moment dont il ne faut pas se priver.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=LxhiUgIGYMU[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Anais

Cet article a été rédigé par Anaïs Berno, Rédactrice et responsable des relations presse de Critique Film.fr @AnaBerno