Critique : Babysitting

0
58

babysitting affiche

France, 2014
Titre original : –
Réalisateur : ,
Scénario : Philippe Lacheau, Pierre Lacheau, Julien Arruti, Tarek Boudali
Acteurs : Philippe Lacheau, Alice David, Vincent Desagnat
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 1h25
Genre : Comédie
Date de sortie : 16 avril 2014

Note : 3/5

Dans le cadre des , séances de rattrapage de l’une des meilleures comédies françaises de l’année 2014. Une seconde chance à ne pas rater…

babysitting 01

Synopsis : L’éditeur Marc Schaudel a besoin d’un baby-sitter pour s’occuper de son fils Remy. Pris de court, il promet à Frank, l’un de ses standardistes, de regarder ses bandes dessinées s’il accepte de le surveiller pour le week-end. Mais le gamin est caractériel et les amis de Frank ne vont pas oublier de fêter son trentième anniversaire… Au petit matin, Marc et sa femme vont être réveillés par la police : leur maison cossue est totalement saccagée, Frank et Rémy ont disparu. Le seul indice est une caméra abandonnée sur place que les inspecteurs de police et les parents vont visionner…

babysitting 02

Une folle nuit

La folle nuit de Frank, de ses copains totalement inconscients et du petit Rémy va ainsi se révéler devant des parents médusés joués avec délice par et parfaitement crédibles en couple mal assorti, sous le regard un rien moqueur du commissaire joué par qui se délecte de leurs malheurs. La phrase ‘ je t’avais dit d’arrêter de fumer ‘ prononcée par l’épouse lassée de l’indifférence de son mari devrait rester comme l’une des plus mémorables de cette comédie qui ne manque ni d’excellents dialogues ni de mordant, avec des situations de plus en plus délirantes dont une impressionnante poursuite en karting.

babysitting 03

en mode found footage

Après un démarrage presque classique qui rappelle Le Jouet de Francis Veber, Babysitting vire au found footage, un procédé encore rare dans le cinéma français alors qu’il s’impose avec la légèreté d’un éléphant dans un magasin de porcelaine outre-Atlantique depuis . En bref, un enregistrement abandonné par des personnes disparues est retrouvé et permet de revivre ce qui leur est arrivé. Parmi les principales références, on pense à et sa baby-sitter dépassée par des événements de plus en plus incroyables et drôles en passant par et sa fête apocalyptique autour d’une piscine, de façon plus évidente et ses trous narratifs à combler ou Là-haut avec un vieux voisin du même genre que celui du film Disney. Pourtant cette comédie déjantée adopte un style personnel, plus souriant qu’hilarant mais néanmoins très plaisant.

La distribution est portée par Philippe Lacheau dans le rôle du rêveur Frank, remarqué sur Canal + à la tête de la troupe de La Bande à Fifi. Après quelques apparitions secondaires dans L’Arnacoeur ou Paris à tout prix, il peut espérer s’imposer grâce à cette très sympathique réunion de copains dont il partage la réalisation avec Nicolas Benamou. S’il soigne ses prochains choix, il peut espérer une jolie carrière à la Pierre Richard, toutes proportions gardées, le Distrait étant un génie incontestable de la comédie française…

babysitting 04

Conclusion

Premier exemple de found footage à la française, cette comédie plaisante révèle un tempérament comique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici