http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Dossiers News — 09 janvier 2017
2017 : les films attendus

Une semaine après la publication de nos tops et de nos flops, voici quelques longs-métrages de l’année 2017 attendus fébrilement par nos rédacteurs (ou déjà appréciées), avec leurs dates de sorties annoncées, certaines pouvant évidemment être décalées, surtout celle du deuxième semestre 2017.

Jean-Jacques Corrio a déjà vu pour vous…

Jamais contente d’Emilie Deleuze (critique), qui sort le 11 janvier : un film très frais et très authentique sur une jeune adolescente de 13 ans. Léna Magnien, son interprète, est une jeune comédienne dont on reparlera sans doute très vite et qui fait preuve d’une énergie sans faille tout au long du film.

La Communauté de Thomas Vinterberg (critique), qui sort le 18 janvier. Un film d’une grande intensité du réalisateur de Festen et de La Chasse.

Citoyen d’honneur de Mariano Cohn et Gastón Duprat qui sort le 8 février : une nouvelle pépite en provenance d’Argentine.

Tramontane de Vatche Boulghourjian qui sort le 15 février : Un film libanais, émouvant et puissant, sur la recherche de ses origines par un jeune chanteur aveugle.

Noces de Stephan Streker qui sort le 22 février : Un film inspiré d’un fait divers qui s’est déroulé en Belgique en 2007, l’affaire Sadia Sheikh ; un film sur la communauté pakistanaise en Belgique.

Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir qui sort le 1er mars : Un très beau film, adapté du livre autobiographique de Grand Corps Malade. Un film très juste, qui montre le parcours d’un jeune de 20 ans paralysé suite à un accident, ainsi que son environnement dans le centre de rééducation où il a passé un long séjour.

, premier long métrage de la réalisatrice israélienne et arabe Maha Haj. Ce film sort le 1er mars : un film choral sur une famille arabe originaire de Nazareth, un film qui arrive avec beaucoup de finesse et d’humour à montrer la situation d’emprisonnement vécue par les palestiniens.

du portugais Ivo M. Ferreira qui sort le 19 avril : un synopsis qui peut dissuader, un film d’une grande beauté formelle, en noir et blanc, qui traite à la fois de l’intime, la relation amoureuse d’un couple, et de l’universel, les sales guerres coloniales.

Album de famille, premier long métrage du réalisateur turc Mehmet Can Mertoğlu et qui sort le 3 mai : un film d’humour noir sur un couple en mal d’enfant et qui en profite pour nous parler de la Turquie contemporaine.

Inversion du réalisateur iranien Behnam Behzadi, coscénariste de Half Moon : Un film d’une grande force sur l’Iran d’aujourd’hui, mon coup de cœur parmi la cinquantaine de films vus au Festival de Cannes 2016. Malheureusement sans date de sortie pour l’instant.

Beyond the mountains and hills du réalisateur israélien Eran Kolirin (« la visite de la fanfare » !) : un film sur la culpabilité des membres d’une famille. On ne peut s’empêcher d’y voir, en pointillés, un petit quelque chose sur la culpabilité d’un pays ! Pas de date de sortie pour l’instant.

Aubin Bouillé

N°15 – Transformers 5 – The Last Night de Michael Bay (sortie le 21 juin)

Même si les deux derniers opus n’étaient décemment pas des chefs d’œuvre on ne peut rester que curieux quant à la suite des événements dans l’univers des autobots. D’autant plus que dernièrement Michael Bay a démontré avec No Pain No Gain et 13 Hours qu’il savait encore faire de bons films. Ainsi les combats entre extraterrestres robotiques excite mon attention, d’autant plus que Mark Wahlberg rempile, que Anthony Hopkins et John Goodman se ramènent et que Josh Duhamel est de retour. Affaire à suivre donc…

N°14 – Silence de Martin Scorsese (sortie le 8 février)

Est-ce bien nécessaire d’expliquer pourquoi ? Parce que Martin Scorsese ! Parce que Liam Neeson ! Parce que sujet historique !

N°13 – Dunkerque de Christopher Nolan (sortie le 19 juillet)

Porté par Tom Hardy, Cillian Murphy et Mark Rylance – trois interprètes de grande qualité – Christopher Nolan, génie incontesté du XXIème siècle, agrémente les attentes de la population mondiale. Le cinéaste a pris racine dans notre belle France pour conter les horreurs de la seconde guerre mondiale. Après la claque qu’il nous a mis avec Interstellar, on l’attend au tournant.

N°12 – Valérian et la Cité des Milles Planètes de Luc Besson (sortie le 26 juillet)

Annoncé comme le film français le plus cher de tous les temps Luc Besson dispose avec Valérian d’un budget colossal qui nous promet des effets spéciaux inédits et un visuel renversant. Le cinéaste a déçu dernièrement avec Lucy et Malavita, l’occasion avec cette adaptation de BD de rentrer de nouveau dans la légende avec le lancement d’un nouveau mythe cinématographique quelque part entre les Wachowski, Star Wars et Les Gardiens de la Galaxie.

N°11 – de M. Night Shyamalan (sortie le 22 février)

Après un passage à vide, Shyamalan est revenu en très grande forme avec The Visit en 2015, film d’horreur pur et terriblement inquiétant. On l’attend cette année avec un concept des plus attrayants : la mise en scène d’un individu composé de 23 personnalités interprété par James McAvoy. L’acteur anglais a démontré son talent à de nombreuses reprises, notamment avec Ordure et Trance, des films où il a pu s’exprimer pleinement et devrait démontrer ici tout son potentiel.

N°10 – Ghost in the Shell de Rupert Sanders (sortie le 29 mars)

Adaptation de l’anime culte, Ghost in the Shell, au vu de sa première bande-annonce, semble être une épopée de science fiction somptueuse que ce soit sur l’esthétique ou sur l’histoire. Avec un univers futuriste peut-être dans la lignée de Blade Runner on attend beaucoup de ce film porté par Scarlett Johansson qui a prouvé son implication dans des productions plus ambitieuses avec Under the Skin.

N°9 – Trainspotting 2 de Danny Boyle (sortie le 1er mars)

Suite du film culte de 1996, T2 reprend exactement la même équipe que l’original. Film culte par excellence, Trainspotting s’inscrit avec les films de Guy Ritchie et Matthew Vaughn comme des immanquables du cinéma anglais contemporain. On attend une suite à la hauteur du premier opus.

N°8 – Thor : Ragnarok de Taika Waititi (sortie le 25 octobre)

Même si les deux premiers opus du dieu asgardien ne sont pas des chefs d’œuvre, on en attend d’avantage de ce prochain épisode qui va mettre en scène la destruction de Ragnarok. Un film qui devrait être plus sombre et dramatique que les autres opus au vu du comic-book originel dont il est tiré. De plus Hulk est attendu au casting pour ce qui semblerait être les prémisses de World War Hulk, un comic culte et emblématique du géant de jade. En plus Cate Blanchett est annoncée au casting.

N°7 – Spider-Man : Homecoming de Jon Watts (sortie le 21 juillet)

Le retour de Tom Holland dans le costume de l’homme araignée, accompagné de Robert Downey Jr en Iron Man et de Michael Keaton en Vautour ? Immanquable !

N°6 – Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 de Jamie Gunn (sortie le 26 avril)

Au vu de la réussite technique, scénaristique, critique et public du premier opus, cette suite est attendue avec impatience. On a très hâte de retrouver cette équipe hétérogène, composée de personnages loufoques, drôles, attachants, irrévérencieux et véritablement originaux, insérés dans un univers fourni et sans limite. Rien que pour les mascottes Groot et Rocket Raccoon cette suite vaudra le coup.

N°5 – Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar de Joachim Ronning et Espen Sandberg (sortie le 24 mai)

Même si le quatrième opus était clairement en dessous de la trilogie de Gore Verbinski, on attend avec impatience le retour de Johnny Depp dans son meilleur rôle, celui du Capitaine Jack Sparrow face à Javier Bardem en méchant. On espère que ce duo de réalisateurs va revenir aux fondamentaux de la saga et offrir un divertissement haut de gamme, impressionnant, drôle et surtout inventif.

N°4 – Star Wars 8 de Rian Johnson (sortie le 15 décembre)

La suite des aventures de Rey dans une galaxie lointaine, très lointaine, évidemment que l’attente est grande. Au lendemain du décès de Carrie Fisher, l’on espère que la suite des aventures sera réussie. Mais le long métrage est entre de bonnes mains puisque Rian Johnson est à l’origine du renversant Looper, véritable claque de la science fiction d’aujourd’hui.

N°3 – de James Mangold (sortie le 1er mars)

Dernier opus du mutant griffu, dernière apparition de Hugh Jackman en Wolverine, adaptation de l’immense comic-book Old Man Logan, film dramatique post-apocalyptique aux inspirations de western, esthétique visuelle qui semble renversante, classé R aux Etats-Unis (interdit au – de 17 ans), retour de Patrick Stewart dans son rôle de Charles Xavier, angle sombre et violent, autant de bonnes raisons de voir les dernières aventures annoncées de Logan au cinéma.

N°2 – Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (sortie le 4 octobre)

Entre Prisoners et Premier Contact, Denis Villeneuve a démontré son talent de cinéaste et rien que pour cela on a envie de voir ce film. Mais en plus lorsqu’il s’agit de la suite de l’immense Blade Runner, monument de la science fiction, base de la SF moderne, portée par Harrison Ford et Ryan Gosling, avec une implication de Ridley Scott, avec une esthétique, une ambiance et un style en parfaite adéquation avec le classique de 1982, on signe direct.

N°1 – Alien : Covenant de Ridley Scott (sortie le 10 mai)

À la fois suite de Prometheus et retour aux sources vers Alien le huitième passager, Alien Covenant suscite une grande attente. On espère y trouver les réponses aux questions posées par Prometheus et un horreur encore plus poignante et insupportable que le classique de 1979. Mais surtout, ce qui suscite le plus d’excitation c’est bien évidemment le retour des xénomorphes. Putain qu’est ce qu’on a hâte !

Sébastien Dard

Silence
La La Land de Damian Chazelle (sortie le 25 janvier)
de Gore Verbinski (sortie le 15 février)
Logan
La Planète des Singes : Suprématie de Matt Reeves (sortie le 2 août)
Baahubali the conclusion de S. S. Rajamouli (sans date de sortie)
Lost City Of Z – La Cité perdue de Z de James Gray (sortie le 15 mars)
John Wick 2 de Chad Stahelski (sortie le 22 février)
Trainspotting 2

Tilda Swinton et Giancarlo Esposito dans Okja

David Huriot

Dunkerque de Nolan et Okja de Bong Joon-ho (sans date de sortie)

mais aussi :

d’Albert Dupontel avec Laurent Lafitte et Niels Arestrup (sortie le 18 octobre)
d’Edgar Wright (sortie le 13 septembre)
El Bar de Álex de la Iglesia (sans date de sortie)
Blade Runner 2049
Grave de Julia Ducournau (sortie le 15 mars)
Kingsman : Le Cercle d’or de Matthew Vaughn (sortie le 11 octobre)
La La Land
Lost City Of Z – La Cité perdue de Z
Quelques minutes après minuit de J.A. Bayona (en salles depuis ce mercredi 4 janvier)
Moonlight de Barry Jenkins (sortie le 1er février)
The Shape of Water de Guillermo del Toro (sans date de sortie)
Silence
Yoru Wa Mijikashi Arukeyo Otome (prochain film du réalisateur de Mind Game) (sans date de sortie)
Trainspotting 2

Atlantide Pereira

1 – Les Gardiens de la Galaxie Vol.2
2 – La Belle et la Bête de Bill Condon (sortie le 22 mars)
3 – Ghost in the Shell
4 – La La Land
5 – Justice League de Zack Snyder (sortie le 15 novembre)
6 – Le Roi Arthur: La Légende d’Excalibur de Guy Ritchie (sortie le 17 mai)
7 – Star Wars VIII
8 – Logan
9 – Coco de Lee Unkrich et Adrian Molina (sortie le 29 novembre)
10 – La Planète des Singes : Suprématie

Nicolas Santal

1 – Silence
2 – Dunkerque
3 – La Cité perdue de Z
4 – La La Land

Charlie Hunnam dans La Cité Perdue de Z

 

The Other Side of hope d’Aki Kaurismäki

Pascal Le Duff

Le nouveau Aki Kaurismäki (The Other Side of hope) qui sera en compétition au Festival de Berlin (sans date de sortie) et Félicité d’Alain Gomis qui y sera aussi (29 mars) ; les deux (très) longs-métrages de Lav Diaz, La Femme qui est partie, Lion d’or à Venise (sortie le 8 février) d’une durée de 3h45 et , primé à Berlin, d’une durée encore plus époustouflante de huit heures (sortie le 29 mars) ; Yourself and yours de Hong Sang-soo (1er février) ; Lego Batman de Chris McKay (8 février) ; Certaines Femmes de Kelly Reichardt et Le Secret de la chambre noire de Kiyoshi Kurosawa (22 février) ; Paris pieds nus de Abel & Gordon (La Fée ; Rumba) (8 mars) ; Aurore de Blandine Lenoir qui nous avait séduit avec Zouzou fin 2015 ; Laissez bronzer les cadavres de Cattet & Forzani et last but not least The Bad Batch de Ana Lily Amirpour, primé à Venise et qui ne fait guère plus parler de lui, étonnamment… Gérardmer peut-être ? Et de Alex Garland (Ex Machina) sera-t-il prêt pour 2017 ? C’est fort probable, mais wait and see…

Parmi les quasi certitudes cannoises (sauf surprise, berlinoise notamment) que j’attends : Happy End de Michael Haneke, le nouveau Desplechin (Les Fantômes d’Ismaël), de Hong Sang-Soo, à nouveau avec Isabelle Huppert, High Life, science-fiction de Claire Denis (le Festival ne peut pas continuer à la snober, non?) avec Robert Pattinson et bien d’autres encore…

Parmi les films déjà vus et plutôt voire très appréciés, citons, par ordre d’apparition en salles, d’Edouard Baer (11 janvier), Jackie de Pablo Larrain (1er février), d’Andrea Arnold (8 février), Lion de Garth Davis (beau mélo, sobre), Split, grand moment de terreur et de cinéma, signé Shyamalan et De sas en sas de Rachida Brakni (22 février), 20th Century Women de Mike Mills qui réunit une belle communauté autour d’Annette Benning (Elle Fanning, Greta Gerwig, Billy Crudup) (1er mars), Grave, la confirmation du talent d’une grande réalisatrice découverte avec le court Junior (15 mars) et On l’appelle Jeeg Robot (12 avril), deuxième très grand film de super-héros italien après Le Garçon Invisible sorti en 2015.

En conclusion, signalons le rêve de découvrir le premier long-métrage de Bertrand Mandico, , dont on espère qu’il sera prêt pour cette année (mais y a pas de raison que ce ne soit pas le cas, non?) et dont les courts-métrages nous ont séduit, Notre-Dame-des-Hormones en particulier.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles