parajumpers ugo jacket the windows 7 ultimate product key you typed is invalid for activation parajumpers web store parajumpers ugo jacket canada goose jacket edmonton canada goose youth price parajumpers masterpiece owner
The Divide

The Divide de Xavier Gens

USA, Angleterre : 2011
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Distribution : ContentFilm International
Durée : 1h50
Genre : Thriller, fantastique
Date de sortie : Inconnue

Globale : [rating:4][five-star-rating]

On peut dire que le nouveau film de était attendu : financement américain, tournage canadien, quelques beaux noms du cinéma ( et Rosanna Arquette) et surtout un thème de science fiction qui éveille la curiosité. Des choix risqués pour un film qui mérite d’être vu.

Synopsis : Quand une explosion cataclysmique ravage la ville de New York, huit personnes se réfugient dans le sous-sol de leur immeuble. Des tensions et des rivalités apparaissent parmi les rescapés qui survivent grâce aux réserves déclinantes d’eau et de nourriture. Soudain, des hommes en combinaison pénètrent dans l’abri et font feu sur ses occupants. Eva, la seule jeune femme du groupe, va devoir s’endurcir pour survivre à cette menace extérieure…

The Divide

Un film de passionnées

a su se faire un nom en quelques années dans le cinéma français, notamment grâce à et . Un talent prometteur mais des difficultés à trouver des financements en France l’ont poussé à partir aux États-Unis pour tourner son nouveau film . Tout était réuni pour que Xavier Gens se plante en beauté et contre toute attente le frenchy propose avec The Divide une série B efficace et surprenante.

The Divide est un film fait par un passionné qui enchantera les passionnés. Le scénario tout d’abord est un huis clos sous fond de guerre atomique. On se retrouve donc coincé dans le sous sol d’un immeuble de New York après un bombardement atomique avec une dizaine de protagonistes. Une entame du film qui contient quelques temps morts et qui peut paraître un poil trop longue. Mais les personnages sont rapidement mis en place et le véritable thème du film peut commencer, à savoir les rapports de force au sein d’un groupe d’individus enfermés malgré eux. On trouvera quelques similitudes avec Stoic (Uwe Boll) dans la manière de montrer les excès d’un groupe d’individus dont les membres forts font subir des tortures physiques et psychologiques aux plus faibles.

Le personnage central du film est bien Eva, et on comprend rapidement qu’étant la seule jeune femme du groupe, elle sera l’objet de toutes les convoitises. Un climat malsain s’instaure (la proie et ses prédateurs) surtout qu’en face, l’autre femme enfermée et plus âgée, Marilyn devient vite l’esclave du groupe et subit les pires humiliations. Et le huis clos monte en intensité, la première demi heure qui trainait en longueur laisse place à une ambiance pesante, des rebondissements surprenants et des personnages de plus en plus complexes.

The Divide de Xavier Gens

Un talent évident

Certes le film comporte quelques éléments casse gueule comme les soldats en combinaison pas forcément utiles, mais il s’agit de détails car la force du film réside dans la psychologie de ses personnages. La mise en scène de Xavier Gens est recherchée, le metteur en scène se permet même quelques plans séquences à l’image de David Fincher, baladant sa caméra dans les plafonds et gaines d’aération. La photographie signée Laurent Barès est elle aussi sublime et donne au film une atmosphère de plus en plus glauque, laissant la science fiction de coté pour nous faire pénétrer dans la terreur avant de revenir sur la fin dans un univers plus SF.

La bande son est un autre point fort de The Divide, des morceaux choisis avec précision et qui apportent beaucoup à l’atmosphère du film. Et les acteurs dans tout ça ? Car un autre point risqué était la direction d’acteurs américains, et là encore notre Gens national s’en sort avec les honneurs. La magnifique habituée aux films d’horreur avec et est attachante et provoque rapidement un sentiment d’empathie. A ses cotés, (, , ) trouve un de ses meilleurs rôles. Enfin Rosanna Arquette en femme délurée, un poile maso, propose un rôle contrasté : au départ attachante, elle devient imprévisible pour finir par être une martyre.

Résumé

The Divide est un pur film de série B diablement efficace. La science fiction est au service d’un huis clos moderne qui réserve son lot de surprises. Xavier Gens risque bien de se faire un nom outre atlantique, c’est ce qu’on lui souhaite.
Image de prévisualisation YouTube

Related Articles

Share

About Author

Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film.