Spirit Awards 2015 : les nominations

0
142

C’est une belle carte du cinéma indépendant américain que dessinent les nominations de la 30ème édition des Independant Spirit Awards qui récompensent chaque année la veille des Oscars les films US dont le budget ne dépasse pas les 20 millions de dollars.

Michael Keaton dans Birdman
Michael Keaton dans Birdman

Le très attendu Birdman d’Alejandro Gonzalez Inarritu avec Michael Keaton, bien parti pour remporter l’Oscar du meilleur acteur, obtient 6 nominations contre 5 pour Boyhood (critique), Night Call (critique) et Selma qui relate la campagne de Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens sans restriction, symbolisée par la marche qui a commencé dans la ville de Selma et poussé le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote de 1965.

David Oyelowo dans Selma
David Oyelowo dans Selma

Seul biopic à s’être imposé dans la sélection, Selma est produit par Plan B, la société de production Brad Pitt déjà à l’origine de 12 years a slave qui a remporté l’Oscar et le Spirit du meilleur film en 2014. Heureusement le reste de la sélection est une prime à la créativité et à l’originalité.

love is strange 01

L’émouvant Love is Strange (critique) et le vibrant Whiplash (critique) obtiennent chacun 4 nominations. Plus surprenant, deux histoires de vampires s’imposent. D’abord A Girl Walks Home Alone at Night, étonnante fable avec une jeune vampire qui porte une burqa et danse sur de la musique pop contemporaine, avec trois nominations bien méritées, premier film et Someone to watch award pour la prometteuse Ana Lily Amirpour à l’univers surprenant et meilleure photo pour l’élégant noir et blanc de Lyle Vincent.

A Girl walks home alone at night
A Girl walks home alone at night

Enfin, en compétition à Cannes en 2013 déjà, Only lovers left alive déjoue les pronostics avec deux nominations importantes, celles du scénario pour son réalisateur Jim Jarmusch et de la meilleure actrice pour Tilda Swinton en lice face à une autre actrice cannoise de 2013, Marion Cotillard pour The Immigrant de James Gray (critique).

Tilda Swinton dans Only Lovers Left Alive
Tilda Swinton dans Only Lovers Left Alive

Les autres interprètes féminines dans le quintet sont la favorite des prochains Oscars (Julianne Moore), Jenny Slate en comique de stand-up confrontée à la question de la non envie de poursuivre une grossesse non désirée dans Obvious Child et plus surprenant Rinko Kikuchi pour Kumiko, The Treasure Hunter, où une jeune japonaise qui découvre une copie VHS de Fargo des frères Coen pense qu’il s’agit d’un vrai trésor à déterrer ! Le réalisateur, David Zellner, un proche de la mouvance Mumblecore, est lui aussi cité, peut-être la plus grande surprise de cette sélection.

Rinko Kikuchi dans Kumiko, The Treasure Hunter
Rinko Kikuchi dans Kumiko, The Treasure Hunter

Deux prix techniques sont décernés et là encore la liste est de haute tenue. Pour la photo, on retrouve encore Darius Khondji pour les images empreintes d’expressionnisme allemand pour The Immigrant, les (faux) plans-séquences d’Emmanuel Lubezki pour Birdman, le naturalisme solaire du délicat It felt like love et côté montage l’investissement sans faille de Sandra Adair pour Boyhood, la maîtrise du tempo cinématographique de Tom Cross pour Whiplash, le soutien fraternel de John Gilroy pour Night Call et la première nomination du réalisateur Adam Wingard dans une remise de prix généraliste et non spécialisée dans le fantastique pour The Guest qu’il a lui-même monté.

Marion Cotillard dans The Immigrant
Marion Cotillard dans The Immigrant

Toutes les nominations par catégories :

 

Ellar Coltrane dans Boyhood
Ellar Coltrane dans Boyhood

Meilleur film

– Birdman, produit par Alejandro Gonzalez Iñárritu, John Lesher, Arnon Milchan et James W. Skotchdopole
Boyhood, produit par Richard Linklater, Jonathan Schring, John Sloss et Cathleen Sutherland
Love is Strange, produit par Lucas Joaquin, Lars Knudsen, Ira Sachs, Jayne Baron Sherman et Jay Van Hoy
Selma, produit par Christina Colson, Dede Gardner, Jeremy Kleiner et Oprah Winfrey
Whiplash, produit par Jason Blum, Helen Estabrook, David Lancaster et Michael Litvak

Miles Teller dans Whiplash
Miles Teller dans Whiplash

Meilleur réalisateur

Damien Chazelle – Whiplash
Ava DuVernay – Selma
Alejandro Gonzalez Iñárritu – Birdman
Richard Linklater – Boyhood
David Zellner – Kumiko, The Treasure Hunter

Meilleur premier film

– A Girl Walks Home Alone at Night d’Ana Lily Amirpour, produit par Justin Begnaud et Sina Sayyah
– Dear White People de Justin Simien, produit par Effie T. Brown, Ann Le, Julia Lebedev, Angel Lopez et Lena Waithe
– Night Call de Dan Gilroy, produit par Jennifer Fox, Tony Gilroy, Jake Gyllenhaal, David Lancaster et Michael Litvak
– Obvious Child de Gillian Robespierre, produit par Elisabeth Holm
– She’s Lost Control de Anja Marquardt, produit par Mollye Asher et Kiara C. Jones

Meilleur acteur

André Benjamin – Jimi: All Is By My Side de John Ridley (bande-annonce)
Jake Gyllenhaal – Night Call
Michael Keaton – Birdman
John Lithgow – Love is Strange
David Oyelowo – Selma

Meilleure actrice

Marion Cotillard – The Immigrant de James Gray
Rinko Kikuchi – Kumiko, The Treasure Hunter
Julianne Moore – Still Alice de Richard Glatzer et Wash Westmoreland
Jenny Slate – Obvious Child
Tilda Swinton – Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch

Meilleur second rôle masculin

Riz Ahmed – Night Call
Ethan Hawke – Boyhood
Alfred Molina – Love is Strange
Edward Norton – Birdman
J.K. Simmons – Whiplash

Meilleur second rôle féminin

Patricia Arquette – Boyhood
Jessica Chastain – A Most Violent Year de J.C.Chandor
Carmen Ejogo – Selma
Andrea Suarez Paz – Stand Clear of the Closing Doors de Sam Fleischner
Emma Stone – Birdman

Meilleur scénario

Scott Alexander et Larry Karaszewski – Big Eyes de Tim Burton
J.C. Chandor – A Most Violent Year
Dan Gilroy – Night Call
Jim Jarmusch – Only Lovers Left Alive
Ira Sachs et Mauricio Zacharias – Love is Strange

Meilleur premier scénario

Desiree Akhavan – Appropriate Behavior
Sara Colangelo – Little Accidents
Justin Lader – The One I Love de Charlie McDowell
Anja Marquardt – She’s Lost Control
Justin Simien – Dear White People

Prix John Cassavetes

(budget inférieur à 500 000 dollars, le prix est remis au scénariste, au réalisateur et au producteur)

– Blue Ruin écrit et réalisé par Jeremy Saulnier, produit par Richard Peete, Vincent Savino et Anish Savjani
– It Felt Like Love écrit, réalisé et produit par Eliza Hittman, coproduit avec Shrihari Sathe et Laura Wagner
– Land Ho! écrit et réalisé par Aaron Katz et Martha Stephens, produit par Christina Jennings, Mynette Louie et Sara Murphy
– Man From Reno écrit et réalisé par Dave Boyle, coécrit par Joel Clark et Michael Lerman, produit par Ko Mori
– Test écrit, réalisé et produit par Chris Mason Johnson, coproduit avec Chris Martin

Meilleure photo

Darius Khondji – The Immigrant
Emmanuel Lubezki – Birdman
Sean Porter – It Felt Like Love
Lyle Vincent – A Girl Walks Home Alone at Night
Bradford Young – Selma

Meilleur montage

Sandra Adair – Boyhood
Tom Cross – Whiplash
John Gilroy – Night Call
Ron Patane – A Most Violent Year
Adam Wingard – The Guest

Meilleur documentaire

– 20,000 Days on Earth de Iain Forsyth et Jane Pollard, produit par Dan Bowen et James Wilson
– CITIZENFOUR de Laura Poitras, produit avec Mathilde Bonnefoy et Dirk Wilutzky
– Stray Dog de Debra Granik, produit par Anne Rosellini
– Le Sel de la terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, produit par David Rosier
– Virunga d’Orlando Von Einsiedel, produit avec Joanna Natasegara

Meilleur film étranger

– Snow Therapy de Ruben Östlund (Suède) (critique)
– Ida de Pawel Pawlikowski (Pologne) (critique)
– Leviathan d’Andreï Zviaguintsev (Russie) (critique)
– Mommy de Xavier Dolan (Canada) (critique)
– Norte, la fin de l’histoire de Lav Diaz (Philippines)
– Under the Skin de Jonathan Glazer (Grande-Bretagne) (critique)

Someone to watch Award

Ana Lily Amirpour – A Girl Walks Home Alone at Night
Rania Attieh et Daniel Garcia – H.
Chris Eska – The Retrieval

Piaget Producers Award

un trophée remis à des producteurs émergents pour les encourager dans leur esprit d’indépendance)

Chad Burris (The Killer Inside Me de Michael Winterbottom, Bringing Up Bobby de Famke Janssen..)
Elisabeth Holm (Obvious Child, Paradise Lost 3…)
Chris Ohlson (Kumiko, The Treasure Hunter…)

Truer Than Fiction Award

Amanda Rose Wilder – Approaching the Elephant
Darius Clark Monroe – Evolution of a Criminal
Dan Krauss – The Kill Team
Sara Dosa – The Last Season

Inherent Vice bandeau

Le Prix Robert Altman pour la meilleure distribution sera remis au réalisateur Paul Thomas Anderson, à sa directrice de casting Cassandra Kulukundis et à la troupe d’acteurs de ce qui s’annonce être l’une des comédies les plus brillantes de l’année : Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Hong Chau, Martin Donovan, Jena Malone, Joanna Newsom, Sasha Pieterse, Eric Roberts, Maya Rudolph, Martin Short, Serena Scott Thomas, Benicio del Toro, Katherine Waterston, Owen Wilson, Reese Witherspoon et Michael Kenneth Williams.

foxcactcher affiche trio

Foxcatcher de Bennett Miller (critique), inéligible à cause de son budget trop élevé, recevra néanmoins une distinction spéciale pour son trio d’acteurs, Steve Carrell, Mark Ruffalo et Channing Tatum

Lien vers le site officiel

Vidéo de l’annonce des nominations :

Appel au vote de… John Waters !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici