wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Inception, Christopher Nolan

Scénario : 5/5
Réalisation : 5/5
Acteur : 4,5/5
Musique : 4/5

est le film le plus attendu de l’été 2010. Il s’agit d’une grosse machine surfant sur le succès de , nouvelle coqueluche d’Hollywood, qui endosse le rôle de réalisateur, producteur et scénariste. Inception répond-il aux attentes de tous les fans de cinéma ?

Synopsis : Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence. (Allociné)

Inception Casting

L’entrée dans le film est plutôt brutale. Le scénario étant assez complexe, les premières scènes s’enchaînent rapidement et il faut rester accroché pour suivre la trame. Passé ce premier quart d’heure, le long métrage prend un rythme moins soutenu et l’histoire devient beaucoup plus accessible. Cela laisse au spectateur la possibilité d’apprécier le scénario, et quel scénario ! Intelligent, immersif, avec de nombreux rebondissement. On ne peut qu’apprécier tant de justesse et de finesse pour un scénario cinématographique.

Ensuite, on se réjouit d’avoir un Nolan réalisateur – scénariste : en effet, la réalisation, comme pour son précédent film The Dark Knight, est magnifique. Il a désormais son propre style : la narration non chronologique, des héros très solitaires et une ambiance crispante où la paranoïa est au rendez-vous. La caméra toujours juste, il n’y a aucun détail de négligé. Une fois de plus l’intégration de l’image de synthèse est parfaite. A certains moments, on ne sait plus si on regarde une vraie image ou non. On a droit à une ribambelle de scènes totalement surréalistes. Une œuvre qui au final est parfaitement maitrisée.

Inception

Le casting est lui aussi à la hauteur : Leonardo Dicaprio (Shutter Island) brille une fois de plus. Un sans faute pour l’acteur qui désormais choisi ses films avec intelligence et brille par son interprétation dans chacun d’eux. est également excellente dans un rôle assez compliqué à jouer. Enfin (Hard Candy, Bliss, Juno), un peu trop effacée, propose une bonne prestation, sans être incroyable pour autant. on regrette qu’elle soit une fois de plus coincée dans le rôle de la teenager.

Inception est donc l’un des gros films de cette année 2010. Une œuvre qui deviendra probablement culte. Rien à redire mis à part une introduction un peu compliquée et un quelques scènes qui paraissent un peu longues. Malgré cela, nous avons affaire à du grand cinéma qui va en réjouir plus d’un. On a envie de remercier toutes ces personnes qui ont participé à ce superbe film ! On a aussi du mal à se lever du siège et à sortir de ce rêve éveillé.

Image de prévisualisation YouTube

Articles semblables

Partage

Auteur

Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film. Lire tous ses articles