Time Out

2
302

Time Out d'Andrew Niccol avec Justin Timberlake, Amanda Seyfried

USA : 2011
Titre original : In Time
Réalisateur :
Scénario : Andrew Niccol
Acteurs : , , Cillian Murphy
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h41
Genre : Science fiction , Thriller
Date de sortie : 23 novembre 2011

Globale : [rating:2.5][five-star-rating]

Après , sorti il y a six ans, Andrew Niccol nous revient avec son dernier né, Time Out. L’occasion de voir le beau Justin Timberlake reprendre du service en tant qu’acteur auprès de la charmante Amanda Seyfried dans une histoire futuristico-romanesque où les êtres humains arrêtent de vieillir à 25 ans,mais doivent lutter pour quelques minutes de vie.

Synopsis : Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l’argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut « gagner » du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d’années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d’échapper à la mort. Un homme, accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée. Plus que jamais, chaque minute compte.

Critique Time Out avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried

Le temps, c’est de l’argent.

Andrew Niccol a participé à de beaux projets par le passé, que ce soit en tant que scénariste (,  ) ou en tant que réalisateur (Lord of war, ). C’est donc avec beaucoup d’espoir que l’on se dirige vers le cinéma, déjà alléché par la bande-annonce et par la présence de Justin Timberlake.

A l’origine du film, un concept plutôt intéressant :  l’idée de faire du temps une monnaie, de faire prendre conscience à ces pauvres petits spectateurs égoïstes et insouciants que nous sommes, que le temps est précieux. D’autant plus que couplé au thème qui taraude tout être humain de la jeunesse éternelle, cela nous donne un cocktail qui s’annonce prometteur. Niccol a réinventé le monde où l’on mange toujours, mais ce n’est plus une pièce de monnaie que l’on donne pour avoir un café, c’est deux ou trois minutes de sa vie. Les mendiants ne mendient plus leur pain, mais des minutes supplémentaires de vie. Le temps devient oppressant, chaque seconde devenant vitale et on ne compte pas le nombre de fois où le compte à rebours frôle le zéro.

Le monde futuriste de Niccol ne fait que refléter la triste réalité de notre monde actuel, les riches possèdent le pouvoir et s’enrichissent de plus en plus sur le dos des pauvres, qui n’ont plus qu’à mourir après avoir trimé pour survivre. Ô doux monde capitaliste…

Tout l’intérêt du film réside dans la découverte de ce monde nouveau avec ses codes et son lot d’images surprenantes (comme une mère et son fils qui pourraient avoir le même âge physiquement parlant). On prend plaisir à se promener avec notre héros à travers ce monde et à analyser son fonctionnement. Et les amateurs d’action auront leur dose de courses poursuite et de prises d’otages, bien que le film souffre de quelques irrégularités dans l’intensité de l’action.

 Critique Time Out avec Justin Timberlake sexy

Just in time

 

Avec , Justin Timberlake nous avait prouvé qu’il n’était pas bon qu’à se trémousser sur une scène mais qu’il savait également jouer. On attendait donc sa nouvelle prestation avec impatience pour voir si l’essai allait être confirmé. Et cela s’avère plutôt concluant, car le rôle du jeune-garçon-du-ghetto-plein-de-bons-sentiments lui va comme un gant. Il est crédible dans les scènes d’action et il a juste le ton détaché qu’il faut face à la jet set de ce monde peuplé de jeunes gens qui ne dépasseront jamais la vingtaine physiquement. A côté de lui, Amanda Seyfried () en fille à papa pourrie-gâtée, est juste mignonne. Évidemment, ce rôle ne mérite certainement pas de chanter la gloire de Justin Timberlake-acteur et ne vaut pas un oscar, mais ce qu’on lui demande de faire, il le fait plutôt bien.

Une perte de temps ?

D’un certain côté, l’esthétique de ce film, les nouveaux codes de ce monde futuriste, ainsi que ce couple rebelle font penser à , mais la comparaison s’arrête là car  TimeOut est beaucoup moins percutant et souffre malheureusement de grosses invraisemblances.

Le film nous offre moultes petits détails mal finis qui feront le bonheur des fans de faux raccords et autres erreurs de script. Mais ne nous arrêtons pas là dans des petits défauts, car il y en a à la pelle. En bon film d’action romantico-fantastique, Time Out ne nous épargne pas son lot de clichés et de scènes cousues de fil blanc. Parfois, on se demanderait presque si on ne se moque pas de nous tellement c’est gros. Ah et n’oublions pas les fameux bons sentiments ! Il s sont eux aussi présents à l’appel.


Critique Time Out avec une Amanda Seyfried sexy hot

Rien que l’histoire (outre ce côté temps/ argent) n’a rien de bien nouveau puisqu’il s’agit plus ou moins d’un mélange de différentes histoires cultes mais en version un peu «cheap». On prend un brin de The island (pour le côté futuriste) auquel on ajoute une pincée de saupoudré de Robin des bois et on obtient Time out. La recette fait rêver, mais le résultat n’est malheureusement pas assez travaillé et au final on a l’impression de déguster un met à moitié cuit sur lequel on a ajouté une dose de chocolat (de beaux décors, des acteurs connus) pour que cela passe mieux.

L’élément perturbateur qui empêche Will (Justin Timberlake) de jouir de sa nouvelle fortune est même quasi-ridicule et donnerait presque l’impression que le scénariste n’a rien trouvé de mieux pour justifier le reste de son histoire.

Résumé

Time out ne restera certainement pas classé dans les meilleurs films de l’année, mais cela reste un divertissement très correct grâce à une idée originale qui nous transporte dans un autre monde et étonnamment, on se plaît à suivre les aventures de ce couple malgré quelques défauts du scénario. Malgré l’amoncellement de clichés, on ressort de la salle en ayant quand même passé un bon moment.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_5C2Weam5wA[/youtube]

 

2 Commentaires

  1. L’idée du film est géniale. L’idée est très bien présentée de bout en bout. La parallele avec la crise actuelle de la monnaie est saisissant. Le manque de moyen, de liberte et de temps auront eu raison du reste.

    Ca film restera malgré les années et malgré la faiblesse de la mise ens cène du scenario un passage obligatoire pour tout fan de sf.

    Nul autre que niccol ne sait extraire l’essence de l’actualité de manière aussi claire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici