The Veteran

0
151
The Veteran, photo du film

The Veteran, l'affiche du film, la jacquette du DVD

Grande Bretagne : 2011
Titre original : The Veteran
Réalisateur :
Scénario : Matthew Hope
Acteurs : , ,
Distribution : CTV international
Durée : 1h38
Genre : Action, Thriller
Date de sortie : 1 février 2012 en DVD

Globale : [rating:3][five-star-rating]

La star grimpante Toby Kebell devient un héros placé au cœur d’une machination gouvernementale où mensonges, coups bas et délinquances vont lui mener la vie dure… Ne vous attendez pas à un film d’action explosif, vous serez déçus. En revanche, attendez-vous à un bon petit thriller plus ou moins bien ficelé.

Synopsis : Un gang d’adolescents fait face à une invasion de féroces extraterrestres. Leur affrontement transforme une cité de Londres en une cour de récréation futuriste, un immeuble en une forteresse assiégée et des zonards en héros…

The Veteran, photo du film

Un thriller d’action avec Toby Kebell et Brian Cox, ça ne se refuse pas. Surtout lorsque le premier voit sa carrière grimper en flèche depuis le survival jusqu’à sa dernière participation au Cheval de guerre de Spielberg… C’est ici dans un petit direct-to-dvd qu’il se retrouve en tête d’affiche, The Veteran narrant l’implication d’un ex-soldat britannique revenu d’Afghanistan dans une machination géopolitique en plein cœur de Londres.

Un thriller trompeur…

La chose la plus improbable venant de ce film à petit budget vient essentiellement de sa source : Matthew Hope. Après son horrible navet extrêmement difficile à regarder , le réalisateur-scénariste de réussit à s’octroyer quelques biftons pour s’offrir deux ou trois petits noms hollywoodiens et monter son thriller géopolitique bien inspiré par les romans de Tom Clancy mais aussi par d’autres films comme pour sa cité chaotique infestée d’adolescents belliqueux ou encore surtout pour son héros traumatisé de guerre et son final quasiment plagié. Et si le film de Matthew Hope lorgne plus vers un téléfilm avec Steven Seagal ou Dolph Lundgren, il reste contre toute attente réussi…

Ainsi, nous suivons dès le début, intrigués, la réinsertion sociale de cet ex-soldat rentré chez lui avant la fin de la guerre, dépité et sur le qui-vive. Galérien sans emploi et bon patriote, il accepte l’offre de hauts pontes du gouvernement consistant à contribuer au démantèlement d’une organisation terroriste d’Al-Qaida basée au Royaume-Uni… Le suspense est un tant soit peu maintenu, la mise en scène économe mais soignée et l’interprétation reste au top (Kebell surprenant de sobriété, Brian Cox comme d’habitude excellent, au rôle similaire à celui de Ward Abbott dans la trilogie Jason Bourne). Matthew Hope serait-il un bon réalisateur au final ?

The Veteran, photo du film en DVD

Des défauts immuables par manque de budget

N’allons pas jusque-là, The Veteran n’étant pas non plus un chef-d’œuvre. Manque de budget oblige, le long-métrage souffre de beaucoup de lenteurs, de blablas sans âme et d’un rythme peu trépidant, les scènes d’action comprenant fusillades et tutti quanti n’intervenant au final que pendant les dernières dix minutes à travers un final sanglant quasi-calqué sur celui de Taxi Driver. Hope comble donc ses lacunes en insérant au scénario une sous-intrigue intéressante à défaut d’être pleinement utile, à savoir la mini-lutte de notre héros face aux neo-dealers de sa cité, véritables ennemis de la société anglaise. Joignant les deux bouts avec une certaine cohérence, le réalisateur n’arrive cependant pas vraiment à nous immiscer dans le récit avec efficacité.

Pourtant, le long-métrage reste très satisfaisant dans l’ensemble, avec ce qu’il faut de bonnes idées, un scénario on ne peut plus actuel (réalité très inquiétante par ailleurs) et une galerie d’acteurs charismatiques pour demeurer attractif. Ne manquaient au final à The Veteran qu’un peu plus de budget nécessaire pour obtenir une image un brin plus propre (surtout lors des scènes nocturnes) et quelques séquences supplémentaires qui auraient pu étoffer le tout comme des séquences de flashbacks en Afghanistan par exemple. Quant à Matthew Hope, il est finalement un réalisateur à suivre…

Résumé

Plus bavard que la jaquette ne le laissait présager mais aussi plus réaliste dans sa forme et son contexte, The Veteran s’inspire autant des thrillers à fleur de peau de Michael Mann que des petits drames britanniques récents. Une curiosité à voir donc.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=f5C8IWG46n4[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici