DVD — 03 décembre 2019
Test DVD : The operative


Allemagne, , France : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Yuval Adler d’après le roman « The English Teacher » de
Interprètes : , ,
Editeur :
Durée : 1h51
Genre : Thriller, espionnage
Date de sortie cinéma : 24 juillet 2019
Date de sortie DVD : 4 décembre 2019

 

À la fin des années 2000, alors que le monde craint que l’Iran ne se dote de l’arme atomique, Rachel, ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran, disparaît sans laisser de trace. Thomas, son référent de mission, doit la retrouver entre Orient et Occident, car Rachel doit revenir à tout prix sous le contrôle de l’organisation… ou être éliminée.

 

 

Le film

[3/5]

Il y a au moins deux familles de films d’espionnage : les fantaisistes, dont font partie les James Bond, les 0SS 117 ainsi que tous ceux qu’on peut qualifier de parodique ; les réalistes, qui s’efforcent, avec plus ou moins de bonheur, de nous présenter ce qu’est vraiment la vie d’un espion ou d’une espionne. Une vie beaucoup moins glamour que celle de James Bond ! The operative fait partie de la deuxième famille, son scénario s’inspirant de « The English Teacher », un roman écrit par Yiftach Reicher Atir, un ancien agent de renseignements israélien. Dire que ce livre a été bien reçu par les autorités israéliennes lors de sa parution serait mentir : inspiré de faits réels et de la vie de véritables agents, écrit par un « enfant du sérail », ce livre qui ne donne pas une très bonne image du Mossad a rencontré les ciseaux de la censure en Israël !

 

 

Vous trouverez ici la critique de The operative écrite par Tobias lors de sa sortie en salles. On se contentera d’insister sur quelques points. Tout d’abord sur le fait que le film doit beaucoup à Diane Kruger qui, tout comme dans In the fade qui lui avait permis d’obtenir le Prix d’interprétation féminine de Cannes 2018, fait preuve d’une très grande force dans son interprétation de Rachel, cette jeune femme infiltrée par le Mossad en Iran, en tant que professeur de langue. A ses côtés, Martin Freeman qui interprète le rôle de Thomas, l’officier traitant de Rachel, se montre plutôt terne alors que Cas Anvar, interprète de Farhad, l’industriel iranien avec qui Rachel a de nombreux contacts (!), est beaucoup plus convaincant. Par ailleurs, on peut ressentir un certain étonnement à voir un film réalisé par un israélien dans lequel les iraniens sont montrés sous un jour plus sympathique que les israéliens ! Certes, les israéliens qu’on voit dans le film sont des membres du Mossad et, manifestement, ils ne savent pas ce que c’est d’avoir des états d’âme, mais quand même …

 

 

Le DVD

[3.5/5]

C’est presque mot pour mot ce que nous avions écrit sur le DVD de Ricordi?, également édité par Le Pacte, que l’on peut reprendre ici : une bonne note due aux qualités techniques de ce DVD plus qu’à ce qu’apporte le supplément. En effet, l’image du film est très bien rendue, sans aucun défaut majeur. Concernant le son, le choix est large : VO en 5.1 avec sous-titres français. Les langues sont nombreuses : surtout anglais, mais aussi allemand, farsi, hébreu, kurde et même, un tout petit peu de français. La version française est également en 5.1 et elle garde la VO pour les langues autres que l’anglais, voire même parfois pour l’anglais. Il y a aussi le choix d’une version française avec des sous-titres pour sourds et malentendants ainsi que celui d’une audiodescription. Le seul véritable supplément consiste en un entretien de 6 minutes, en français, avec Diane Kruger.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles