DVD Les séries d'hier Séries TV — 15 octobre 2015
Test DVD : Night gallery – Saison 1

– Saison 1

 
 
États-Unis : 1969
Titre original : –
Créateur :
Acteurs : Rod Serling, Larry Watson, Joanna Pettet
Éditeur :
Durée : 6h40 environ
Genre : Série TV, Fantastique
Date de sortie DVD : 15 octobre 2015

 

 

Soyez les bienvenus pour cette exposition privée de tableaux, présentés ici pour la toute première fois ! Chacune de ces œuvres est unique en son genre, non pas en raison de sa qualité artistique, mais parce que chaque peinture capture un instant précis dans sa toile, un moment prisonnier à la fois du temps et de l’espace, une situation de pur cauchemar…

 

La saison

[4/5]

Quasiment inédite en France, la série Night gallery fut créée à la toute fin des années 60 par Rod Serling, qui en présentait chaque épisode dans une galerie d’Art, les tableaux menant chacun à une petite histoire fantastique. Évidemment, la série évoque presque naturellement La quatrième dimension, dont elle est une cousine [pas si] éloignée. Seul le pilote a été doublé en français, et était en à l’origine un téléfilm à sketches comportant trois histoires fantastiques certes un poil datées mais globalement réussies. On notera qu’un des trois segments, de même qu’un autre épisode de la saison étaient réalisés par un jeune débutant qui en voulait, un inconnu du nom de Steven Spielberg (on a du mal à croire aujourd’hui qu’il ait pu débuter, n’est-ce pas).

Au générique de cette première saison, on repérera également le nom de Jeannot Swarc, également lié à celui de Spielberg dans l’inconscient collectif puisque le fait d’armes le plus marquant du réalisateur est sans doute d’avoir réalisé la suite des Dents de la mer, intitulé en France Les dents de la mer – Deuxième partie pour d’évidentes raisons de syntaxe, afin d’éviter sans doute que les facétieux gamins de la fin des 70’s ne s’amusent trop dans les cours de récré en criant partout « Les dents de la merde ! Les dents de la merde ! ». Devant la caméra, quelques acteurs de renom et autres têtes connues, tels que Roddy McDowall, Joan Crawford, Larry Hagman (J. R. dans Dallas), Diane Keaton, John Astin (Gomez dans La famille Addams), Agnes Moorehead (Endora dans Ma sorcière bien aimée) ou encore la sale trogne Henry Silva.

Dans l’ensemble, et si vous êtes sensibles au charme du fantastique des années 70, cette première saison de Night gallery s’avérera chaudement recommandable. Les épisodes développent un côté horrifique mêlé à des sortes de contes plus ou moins moraux, à la façon de publications américaines telles que Eerie, Creepy, Tales from the crypt, Tales of the unexpected ou autres joyeusetés que les amateurs de bandes dessinées des années 80 dévoraient grâce aux éditions bon marché de chez Arédit/Artima (Névrose, Le manoir aux fantômes, Hallucinations…).

 

 

Le coffret DVD

[4/5]

Au fil des années, Elephant Films est sans doute devenu le plus grand « défricheur » côté séries TV en France. Bien rôdé au support DVD, l’éditeur nous offre constamment de nouvelles perles télévisuelles, qui plus est souvent inédites dans nos contrées. Night gallery s’offre donc un premier coffret contenant 3 DVD, et regroupant l’épisode pilote (avec VF + VOST) et les six premiers épisodes de la saison, quant à eux uniquement disponibles en version originale sous-titrée. Le mixage Dolby Digital 2.0 d’origine est impeccable, sans souffle parasite, et l’image affiche une belle pêche pour une série aussi ancienne.

Dans la section suppléments, outre les traditionnelles bandes-annonces et galerie photos, Elephant Films nous propose une passionnante présentation de la série par le maestro ès séries en France, j’ai nommé MONSIEUR Alain Carrazé, qui nous remet la série dans son contexte et nous livre anecdote sur anecdote pendant presque vingt minutes.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles