28èmes European Film Awards : 52 films en lice

0
109

efa liste nominés

La 28ème édition des (EFA) aura lieu le 12 décembre prochain à Berlin. L’Académie a annoncé la liste des 52 longs-métrages de fiction éligibles cette année dans l’ensemble des catégories. Les principaux lauréats (film, réalisateur, acteur, actrice, scénario) feront l’objet de votes par l’ensemble des membres et seront annoncés lors de la soirée officielles. Les prix techniques (musique, photo, montage, décors, costumes, son), choisis par des jurys, seront révélés quelques jours plus tôt. Les nominations seront annoncées le 7 novembre prochain à l’occasion du Festival Européen de Séville.

la loi du marché 06

Quatre longs-métrages français, tous révélés au Festival de Cannes, trois à la Quinzaine des Réalisateurs ( de Deniz Gamze Ergüven, L’Ombre des Femmes de Philippe Garrel et d’Arnaud Desplechin) et un en compétition (La Loi du marché de Stéphane Brizé) font partie de cette sélection.

EFA UN PIGEON

La liste réunit des films de la compétition des Festival de Cannes 2015 (The Lobster, Mia Madre, Plus fort que les bombes, Tale of tales, ) ou primés à Venise en 2014 (Un pigeon… Lion d’or, Les Nuits blanches du facteur, prix de la mise en scène) et à Berlin (Aferim ! et , prix de la mise en scène ex-aequo, , double prix d’interprétation masculine et féminine). De Cannes, on retrouve des films repérés dans les sélections Un Certain Regard (dont Béliers, premier prix du jury) ou de la Quinzaine comme Peace to us in our dreams. a remporté neuf prix aux derniers David di Donatello en Italie dont celui du meilleur film et Victoria, six Lolas du cinéma allemand dont celui du meilleur film.

45 ans Tom Courtenay  Charlotte Rampling 01

Les 52 films en lice

Aferim ! de Radu Jude (Roumanie)

Les Âmes noires de Francesco Munzi (Italie)

Babai de Visar Morina (Allemagne, Kosovo)

Béliers de Grímur Hákonarson (Islande)

Body de Malgorzata Szumowska (Pologne)

Classe à part d’Ivan Tverdovsky (Russie)

Dora oder Die sexuellen Neurosen unserer Eltern de Stina Werenfels (Suisse)

The Duke of Burgundy de Peter Strickland (Grande-Bretagne)

, un héros ordinaire d’Oliver Hirschbiegel (Allemagne)

L’Esprit de l’escalier d’Elad Keidan (Israël)

Everything will be fine de Wim Wenders (Allemagne)

Ex Machina d’Alex Garland (Grande-Bretagne)

Fin de partie de Tal Granit et Sharon Maymon (Israël)

de Veronika Franz et Severin Fiala (Autriche)

d’Alberto Rodríguez (Espagne)

Koza d’Ivan Ostrochovský (Slovaquie)

de Giulio Ricciarelli (Allemagne)

Le Lendemain de Magnus von Horn (Suède)

de Petar Valchanov et Kristina Grozeva (Bulgarie)

The Lobster de Yorgos Lanthimos (Grande-Bretagne, Grèce)

La Loi du marché de Stéphane Brizé (France)

Mademoiselle Julie de Liv Ullmann (Norvège, Grande-Bretagne)

Men & Chicken d’Anders Thomas Jensen (Danemark)

Mia Madre de Nanni Moretti (Italie)

Les Mille et une nuits volume 1 à 3 de Miguel Gomes (Portugal)

Mustang de Deniz Gamze Ergüven (France)

de Carlos Vermut (Espagne)

No one’s child (Ničije Dete) de Vuk Ršumović (Serbie, Croatie)

Les Nuits blanches du facteur d’Andrei Konchalovsky (Russie)

L’Ombre des femmes de Philippe Garrel (France)

Paddington de Paul King (Grande-Bretagne)

Peace To Us In Our Dreams de Sharunas Bartas (Lituanie)

La Peau de Bax d’Alex Van Warmerdam (Pays-Bas)

Plus fort que les bombes de Joachim Trier (Norvège)

45 ans d’Andrew Haigh (Grande-Bretagne)

Que viva Eisenstein ! de Peter Greenaway (Pays-Bas, Mexique, Finlande, Belgique, France)

The Snake Brothers (Kobry a Užovky) de Jan Prušinovský (République Tchèque)

Soleil de plomb de Dalibor Matanić (Croatie)

Summer d’Alanté Kavaïté (Lituanie)

Tale of tales de Matteo Garrone (Italie)

La Terre éphémère de George Ovashvili (Géorgie)

They have escaped (He ovat paenneet) de Jukka-Pekka Valkeapää (Finlande)

Three windows and a hanging (Tri dritare dhe një varje) d’Isa Qosja (Kosovo)

Le Tout Nouveau Testament de Jaco van Dormael (Belgique)

Le Trésor de Corneliu Porumboiu (Roumanie)

Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin (France)

Under electric clouds d’Alexei Guerman Jr (Russie)

Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence de Roy Andersson (Suède)

Victoria de Sebastian Schipper (Allemagne)

Virgin Mountain (Fúsi) de Dagur Kári (Islande)

Wednesday 04:45 (Tetarti 04:45) d’Alexis Alexiou (Grèce)

Youth de Paolo Sorrentino (Italie)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici