Test DVD : Harmonium

0
188

 
Japon, France : 2016
Titre original : Fuchi ni tatsu
Réalisation : Kôji Fukada
Scénario : Kôji Fukada
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h55
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 11 janvier 2017
Date de sortie DVD : 23 mai 2017

 

 

Dans une discrète banlieue japonaise, Toshio et sa femme Akié mènent une vie en apparence paisible avec leur fille. Un matin, un ancien ami de Toshio se présente à son atelier, après une décennie en prison. A la surprise d’Akié, Toshio lui offre emploi et logis. Peu à peu, ce dernier s’immisce dans la vie familiale, apprend l’ à la fillette, et se rapproche doucement d’Akié…

 

 

Le film

[4/5]

« Aux côtés de Ryusuke Hamaguchi et Katsuya Tomita, , âgé de 36 ans, fait partie de la nouvelle génération de réalisateurs japonais. , Prix du jury de la sélection Un Certain Regard du Festival de Cannes 2016, est son cinquième long métrage. (…)

Combinant habilement thriller et mélodrame et en ajoutant une pincée de fantastique, , sans avoir l’air d’y toucher, s’attaque à certains piliers de la culture japonaise : la famille, le refoulement, la politesse. Pour le réalisateur, la famille est tout simplement une absurdité, une construction illusoire. D’où cette volonté de décrire comment un élément perturbateur en apparence anodin peut arriver à déclencher l’effondrement d’une famille en apparence solide, une volonté allant de pair avec celle de s’opposer au cinéma japonais majoritaire qui, pour lui, n’a que trop tendance à idéaliser les liens familiaux. Le refoulement, la culture du non-dit, les secrets qu’on enfouit au plus profond de son être, nous en parle au travers de la violence souterraine et de la politesse obséquieuse de Yasaka, des éléments concernant son passé que Toshio n’a jamais racontés à son épouse, de son désir de vengeance qui l’envahit lorsque Yasaka disparait après l’ »accident » de Hotaru. Faisant preuve d’un art consommé de l’ellipse, mène le spectateur par le bout du nez et le tient en haleine en lui apportant régulièrement des bifurcations surprenantes. Dans un pays, le Japon, qui compte 350 habitants au km2, les rues qui entourent l’atelier et le domicile de Toshio et Akié sont étrangement vides, des photos presque identiques sont prises à des années d’intervalle alors que beaucoup d’événements se sont produits entre temps, des éléments en apparence mineurs mais qui contribuent à créer une tension permanente chez le spectateur. (…)

Avec , s’annonce à seulement 36 ans comme un réalisateur majeur du cinéma japonais. Jusqu’à présent, il a su se montrer à l’aise dans des genres très différents. Pour rejoindre les sommets du cinéma, un objectif que son talent peut lui permettre d’atteindre, la question est posée de savoir si il est préférable pour lui de continuer à papillonner d’un genre à l’autre ou bien de se fixer sur un genre bien précis. »

Retrouvez l’intégralité de la critique de Jean-Jacques Corrio en suivant ce lien.

 

 

Le DVD

[4,5/5]

Le film de ayant été tourné en vidéo, c’est naturellement en DVD qu’il trouve sa place au sein du catalogue de . Définition, couleurs, tout est géré à la perfection, en tenant compte avec intelligence des limites sur support. Les contrastes son assez agressifs, et l’image envoie le bois, faisant honneur aux habiles compositions de plans imaginées par le cinéaste. Côté son, l’éditeur nous propose au choix un mixage Dolby Digital 5.1 ou Dolby Digital 2.0, en VO japonaise, avec des sous-titres amovibles. Dans les deux cas, les voix sont claires, le mixage multicanal est dynamique et assez immersif, mais le film, très contemplatif, n’est certes pas une démonstration de puissance acoustique.

En bonus, nous offre un documentaire en provenance du Japon intitulé « Du Japon à Cannes : L’ascension de  », retraçant le trajet artistique du cinéaste, de ses premiers films jusqu’à la consécration Cannoise. C’est très intéressant, et cela donnera vraiment envie à ceux qui ne les ont pas vus de découvrir ses films précédents.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici