Test DVD : Gate – Saison 1 – Édition Collector

0
471

Gate – Saison 1 – Édition Collector

 
 
Japon : 2015
Titre original : Gate: Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri
Réalisation : Takahiko Kyōgoku
Scénario : Tatsuhiko Urahata
Acteurs (VO) : Junichi Suwabe, Nao Tôyama, Hisako Kanemoto
Éditeur : @Anime
Durée : 4h40 environ
Genre : Série TV, Animation, Science-fiction
Date de sortie DVD/BR : 24 mai 2017

 

 

Le sous-lieutenant Yôji Itami, profitant d’une permission pour aller à une convention de fanzines, se retrouve confronté en plein Tôkyô à l’apparition d’une porte géante déversant des vagues de soldats, chevaliers, dragons et autres créatures fantastiques s’attaquant à toutes les personnes sur leur chemin. Itami est le seul à garder son sang froid et fait tout son possible pour aider la population avant que les forces d’autodéfense arrivent enfin à la rescousse et repoussent les assaillants sortis d’un autre monde. Peu de temps après, le gouvernement japonais décide d’envoyer son armée de l’autre côté de la porte pour empêcher une nouvelle attaque ainsi que d’évaluer le potentiel de cette zone spéciale…

 

 

La saison

[4/5]

Entrant pour le moins rapidement dans le vif de son sujet, à grands renforts de scènes orientées Fantasy / Action, la série Gate emmène le spectateur au cœur d’un univers aussi foisonnant qu’intelligent, ne limitant pas son récit à la « simple » découverte et à l’exploration d’un monde parallèle, mais ajoutant à l’ensemble une dimension politique passionnante, décrivant une série de jeux de pouvoir pour savoir qui s’en appropriera en premier les ressources. Mettant sur le devant de la scène des notions de politique et de diplomatie internationale, à la façon par exemple de la sublime série Battlestar Galactica il y a quelques années, Gate mélange donc avec un certain brio un univers de fantasy médiévale très classique à une volonté nette de réalisme, avec une orientation des intrigues sur le terrain de la géopolitique, ce qui, à priori, pouvait paraître non seulement gonflé mais aussi et surtout très casse-gueule… Mais qui, au final, passe à merveille, question de dosage sans doute, d’autant que la série bénéficie du savoir-faire technique et narratif des équipes du studio A-1 Pictures (Fairy Tail, Sword Art Online).

Particulièrement original dans sa narration oscillant entre le récit militaire et l’œuvre de fantasy pure, Gate nous propose des personnages attachants et une mise en forme efficace (de l’humour, une animation au top, un chara-design de toute beauté), d’autant plus impressionnante que la saison est très courte, les douze épisodes s’enchainant à vitesse grand V. Une très belle réussite.

 

 

Le coffret DVD

[5/5]

C’est @Anime qui édite aujourd’hui la première saison de Gate en vidéo, et l’éditeur a comme à son habitude fait le choix de la proposer à la fois sur support DVD et Blu-ray. Une fois n’est pas coutume, on traitera donc de la sortie de cette série ambitieuse et démesurée en définition standard ; et force est de constater que l’on est en présence d’un très beau master, à la définition précise et aux couleurs éclatantes, composant habilement avec les limites techniques imposées par le support DVD. Côté son, la VF et la VO sont proposées dans des encodages Dolby Digital 2.0, nous réservant quelques beaux moments de dynamisme acoustique (surtout dans le placement des voix, toujours nettes et claires, et des bruitages sur les scènes d’action). Bref, c’est du tout bon.

Toujours soucieux de présenter ses bébés dans les plus belles éditions possibles, l’éditeur @Anime nous permettra de découvrir la première saison de la série dans une présentation grand luxe : le coffret collector limité prend la forme d’une  boite métallique de type militaire, qui renferme non seulement un digipak 3 volets contenant les deux DVD mais également un guidebook de 40 pages à couverture rigide et un T-Shirt aux couleurs de la série.

Du côté des suppléments, en plus du livret et du packaging évoqués ci-dessus, l’éditeur nous propose les traditionnelles versions « clean » des génériques de début et de fin (sans les mentions écrites), ainsi que les traditionnelles bandes-annonces.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici