Test DVD : Ces messieurs de la gâchette

0
286

Ces messieurs de la gâchette

France : 1970
Titre original : Ces messieurs de la gâchette
Réalisateur :
Scénario : Raoul André,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h27
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 8 avril 1970
Date de sortie DVD : 4 février 2015

 

 

Gabriel Pelletier, directeur commercial promis à un brillant avenir, se retrouve au bord de l’infarctus, à cause de sa famille. Sa fille, Nicole, s’est amourachée d’un étudiant révolutionnaire, fils d’un truand sicilien. Son beau-frère, Bernard, obsédé par les femmes, est bientôt « vampé » par une des filles dudit sicilien, Marco Lombardi. Son frère, Albert, est cinéaste d’avant-garde et lui aussi compromis par Lombardi. La bonne, elle, est militante maoïste ! Après avoir tenté de remettre de l’ordre dans tout cela, Gabriel par seul sur les chemins, loin de sa famille…

 

 

Le film

[3/5]

Avec son titre amusant et gentiment désuet, rappelant presque ceux des romans de la collection « San-Antonio » des années 50/60, Ces messieurs de la gâchette sort au mois d’avril de l’an de grâce 1970, et, on le sent bien, aimerait jouer dans la même cour que les classiques instantanés signés Georges Lautner et Michel Audiard, tournés la décennie précédente. Il n’en est rien au final, mais le film ne manque cela dit pas d’un certain charme suranné, à la manière des grands films populaires de l’époque (ceux de Louis de Funès notamment).

Comédie post-soixante-huitarde se gaussant de la petite bourgeoisie des années 60/70 autant que du cinéma de la Nouvelle Vague, le film de Raoul André impose naturellement son casting quatre étoiles, qui juxtapose les stars du rire que les années ont érigé en monuments incontournables du cinéma français (Michel Serrault, Jean Poiret, Francis Blanche) et les comiques plus « populaires », tendance franchouillards, que les décennies qui nous séparent du tournage ont d’avantage classé du côté des « ringards » (, , ). Au final, et malgré quelques saillies bien senties, le film enchainera un poil trop les facilités et les improvisations plus ou moins brillantes pour convaincre l’amateur de comédie française trop exigeant, le tout prenant au final des allures de pièce de théâtre de boulevard, remplies de ces facilités « hénaurmes » qui raviront les uns et agaceront au plus haut point les autres.

S’amusant lui-même de ses facilités et de son ton volontiers franchouillard, Ces messieurs de la gâchette pourra en revanche convaincre l’amateur éclairé de nanars gentiment désuets et d’intrigues mêlant truands d’opérette et jolies pépées, le tout rythmé par le cabotinage insensé d’un Darry Cowl en grande forme et par la gouaille de la toujours impeccable Annie Cordy. Impossible en effet pour l’amoureux de cinéma populaire français de ne pas voir dans l’œuvrette de Raoul André un lointain ancêtre des bonnes vieilles comédies des familles que signeront dans les années 70/80 les Philippe Clair ou autres Max Pécas. Idéal pour une soirée pizza un peu arrosée entre amis…

 

 

Le DVD

[4,5/5]

C’est M6 Vidéo qui nous propose aujourd’hui de redécouvrir le film, dans sa nouvelle vague de la collection « classiques français SNC » (voir notre article). La galette proposée par l’éditeur nous offre le film au format Cinémascope 2.35 respecté. Le master du film est en bonne forme, la définition et le piqué sont irréprochables, et rendent justice à la photo du film, signée Raymond Pierre Lemoigne. Côté son, le film est mixé en Dolby Digital mono 2.0 est d’une belle clarté, sans souffle ni craquements disgracieux. L’éditeur nous propose également des sous-titres français pour les sourds et les mal-entendants.

Du côté des suppléments, et outre la traditionnelle bande-annonce du film, on trouvera également la toujours très intéressante présentation du film signée Christophe Bourseiller, qui replace le film en contexte avec son talent habituel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici