Test DVD : Ce week-end là …

0
140
'WHAT WE DID ON OUR HOLIDAYS'

Ce week-end là DVDGrande-Bretagne : 2014
Titre original : What We Did on Our Holiday
Réalisateur :   
Scénario : Guy Jenkin, Andy Hamilton  
Acteurs :  , , Guy Jenkin, Andy Hamilton  ,
Éditeur : Rimini Editions
Durée : 1 h 31
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : –
Date de sortie DVD: 22 septembre 2015

 

Doug, Abi et leurs trois enfants se rendent en Ecosse pour y célébrer les 75 ans de Gordy, le père de Doug, Sur place, ils retrouvent le très coincé frère de Doug et sa femme, éternellement dépressive. Doug et Albi sont sur le point de se séparer : tout le monde devra les ignorer le temps de la fête. Mais au cours de ce week-end, bien des secrets de famille vont être révélés.

Ce week-end là 9

Le film

[4/5]

Lorsqu’un couple londonien qui prépare son divorce part vers l’Ecosse avec ses 3 jeunes enfants pour célébrer les 75 ans du père du mari, fragile du cœur, faut-il envisager de dire toute la vérité à la famille lors de la fête qui s’annonce ou faut-il essayer de protéger le patriarche malade en cachant cette vérité, de faire comme si tout allait bien dans le couple ? Dans ce cas, encore faut-il que les enfants ne vendent pas la mèche : il faut donc les briefer, les convaincre qu’il y a mensonge et mensonge et que le mensonge par omission fait souvent plus de bien que de mal. Message reçu 5 sur 5 par Lottie, Mickey et Jess, les 3 enfants ? Peut-être aurait-il pu l’être si Doug et Abi, leurs parents, ne passaient pas leur temps à se disputer et à découvrir les mensonges de l’autre. En plus, le côté coincé de leur oncle Gavin et la déprime de leur tante Margaret ne sont pas des éléments en faveur de cette grande cachotterie. Dans l’histoire, seul Gordie, le grand-père, réussit à instaurer une réelle complicité avec ces 3 gamins quelque peu déboussolés : encore un « détail » qui n’est pas pour favoriser le pieux mensonge de Doug et Abi. Petit à petit, Ce week-end là … , qui démarre en comédie très moyenne, se métamorphose en comédie dramatique pleine de tendresse et d’émotion, comédie dramatique dans laquelle 3 jeunes enfants n’arrêtent pas d’être confrontés aux divers mensonges des adultes et à la mort. Cette mort que Jess, la plus jeune, 3 ou 4 ans, dit bien connaître : celle de la maman de Bambi, celle du père de Babar. Tout en flirtant avec le drame, de façon à la fois drôle et touchante, Ce week-end là … arrive à conserver sa part de comédie, avec, par exemple, le gag récurrent de l’autruche qui traverse certaines scènes à intervalle régulier ou bien cette attaque perfide lancée par le pur écossais Gavin à son frère établi à Londres : « tu es tellement anglais que tu es presque français! » ou bien encore le comportement de Kenneth, le fils de Gavin et de Margaret, grand adolescent perpétuellement à côté de ses pompes.

 

Ce week-end là 2

 

On peut vraiment se demander pourquoi Ce week-end là …, film à la fois intelligent, drôle et émouvant, n’a pas réussi à trouver sa place sur les écrans de cinéma hexagonaux. Heureusement, Rimini Editions rattrape le coup en nous permettant de le visionner en DVD. Avant ce film, les deux scénaristes et réalisateurs, Guy Jenkin et Andy Hamilton, avaient surtout travaillé pour la télévision et sont de parfaits inconnus dans notre pays. Il n’en est pas de même pour les comédiens : Rosamund Pike, qui joue Abi, était il y a peu Amy Dunne dans Gone Girl ; David Tennant, qui joue Doug, a brillé en tête d’affiche de Doctor Who et de Broadchurch ; , le grand-père, est un ancien chanteur devenu comédien (Quartet, de Dustin Hoffman, la franchise Le Hobbit, etc.), Celia Imrie, qui joue une employée des services sociaux pour l’enfance, a été vue récemment dans Indian Palace et Indian Palace – Suite royale. Toutefois, les comédiens qu’on remarque le plus n’ont pas une grande carrière derrière eux : ils interprètent les rôles des 3 enfants et ils sont confondants de naturel. Citons leurs noms : , qui joue Lottie, est la plus connue, avec une demi-douzaine de films à son compteur, dont Youth, de Paolo Sorrentino ; , qui joue Mickey, était loin, lui aussi, de débuter devant la caméra ; reste , Jess, la plus jeune, qui débute ici à l’écran avec des répliques qui font mouche à tous les coups.

ce week-end là 6

Le DVD

[3.5/5]

Un DVD sans aucun bonus : suffisamment rare pour être noté. Mais que préférez vous : un film médiocre avec de nombreux compléments ou un bon film, jamais sorti au cinéma, sans aucun supplément ? Sinon, le film peut être écouté en VF (Dolby 5.1) ou en VO (Dolby 5.1) avec ou sans sous-titres en français. La qualité de l’image est excellente (l’Ecosse : quel beau pays !), le son ne présente aucun problème.Ce week-end là 1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici