Accueil Tags Rimini Éditions

Tag: Rimini Éditions

Test Blu-ray : Incubus

0
Incubus surprend dans son déroulement, tout autant que dans la représentation tout à fait singulière qu’il propose de la famille américaine, très œdipienne et dont la proximité pourra occasionnellement mettre le spectateur vaguement mal à l’aise.

Test Blu-ray : Point limite

0
S’il y a vraiment un élément frappant à la découverte de Point limite, réalisé par Sidney Lumet en 1964, c’est son extrême ressemblance, tant thématique que formelle, avec le Dr Folamour de Stanley Kubrick, tourné la même année.

L’appel des 50 : les éditeurs unis pour sauver la vidéo...

0
Le communiqué est tombé ce 3 juin, traduisant l'inquiétude d'un secteur économique tout entier : 50 éditeurs vidéo français indépendants (éditeurs de DVD, Blu-ray et UHD) viennent de s'unir afin de demander aux pouvoirs publics qu’une aide spécifique leur soit accordée. Sur critique-film.fr, la défense de la vidéo sur support physique est notre cheval de bataille. Vous trouverez donc ci-joint l'intégralité du communiqué, sobrement appelé « l'appel des 50 ».

Test Blu-ray : Police frontière

0
État des lieux de la situation à El Paso en 1982, Police frontière propose au spectateur une véritable descente aux enfers, à travers les yeux d'un flic intègre balancé au cœur de la tourmente.

Test DVD : Les mutinés du Téméraire

0
Doit on parler de coïncidence ou bien y a-t-il une bonne explication ? Toujours est-il que, la même année, en 1962, le cinéma de langue anglaise a sorti 3 films d'aventure dont l'action se déroule à la fin du 18ème siècle sur des navires de guerre britanniques

Test Blu-ray : Un château en enfer

0
Un château en enfer met en scène le siège d’un château imaginaire placé en Belgique, sur la route de Bastogne, pendant la seconde guerre mondiale. Ce château, c’est celui de Malderais, tenu par un aristocrate décadent (Jean-Pierre Aumont) poussant sa femme dans le lit des occupants, indépendamment du fait qu’ils soient allemands ou des forces alliées

Test Blu-ray : Hell night

0
La production, le tournage, la réputation ainsi que la pérennité de Hell night se sont construits sur la personnalité de Linda Blair. Une actrice qui, en l’espace d’un éclair, deviendrait une légende du cinéma de genre grâce à un seul et unique rôle : celui de la jeune Regan dans L’exorciste. Une renommée instantanée, acquise à la force du poignet à grands coups de crucifix dans la schneck et de « Dieu me baise, Dieu me baise ».

Test Blu-ray : Avanti !

0
Si comme de nombreux cinéphiles vous trouvez les comédies de Judd Apatow trop longues, si pour vous l'essence d'une comédie réussie ne se situe pas dans la durée mais dans l'impact et dans l'immédiateté, vous pouvez passer votre chemin : Avanti !, le vingt-troisième film de la riche carrière de Billy Wilder, n'est assurément pas fait pour vous. Qu'on se le dise : ce petit chef d’œuvre de comédie douce-amère affiche en effet une durée de presque deux heures trente au compteur, ce qui malheureusement aura tendance à faire fuir les allergiques aux comédies express, à moins bien sûr qu'elles considèrent – et on les rejoindrait finalement presque sur ce point – qu'avec Avanti !, elles ont finalement « deux comédies pour le prix d'une ».

Test Blu-ray : Patrick

0
Patrick mérite clairement d’être redécouvert. L’intérêt du film vient en partie de la gageure d’un scénario basé sur un personnage qui demeure immobile et muet durant tout le récit, allongé sur son lit d’hôpital. Patrick, car c’est bien de lui dont on parle, est considéré comme cérébralement mort, et évolue dans un monde « intérieur », quelque part entre la vie et la mort – son visage figé aux yeux exorbités contribue déjà, à lui seul, à insuffler au métrage une vague impression de malaise et de fantastique, qui permettra finalement au film d’évoluer à son propre rythme

Test Blu-ray : Le temps du châtiment

0
Cela peut paraître étonnant étant donné la maîtrise formelle déployée par le cinéaste, mais Le temps du châtiment n’est que le deuxième long-métrage de cinéma de John Frankenheimer. Il s'était néanmoins fait la main durant quelques années à la télévision, où il avait réalisé plusieurs dizaines d’épisodes de séries TV. Le temps du châtiment marque également la première d’une longue série de collaborations avec Burt Lancaster : ils tourneront en effet cinq films ensemble, parmi lesquels le fameux et formidable Prisonnier d’Alcatraz.

Test Blu-ray : Harlequin

0
Réalisé par Simon Wincer sur un scénario du très prolifique Everett De Roche (Patrick, Long weekend, Déviation mortelle, Razorback...), Harlequin s'impose dès ses premières minutes comme un film mystérieux et bizarre, ne ressemblant pour ainsi dire à aucun autre. Presque entièrement centré sur le personnage de Gregory Wolfe, incarné par Robert Powell et pensé comme une relecture contemporaine de Raspoutine, le récit met donc en avant un personnage mystique et pour tout dire assez hypnotique, utilisant la magie et l'illusion pour fasciner et, peut-être, tromper son monde. On insistera d'ailleurs sur le « peut-être », car Simon Wincer s'amuse visiblement beaucoup à « perdre » le spectateur au cœur de son film, qui baigne dans une ambiance ouvertement fantastique et fera rapidement perdre au public tous ses repères rationnels, même si le scénario prend également grand soin de garder un pied solidement ancré dans le réel et le monde impitoyable de la politique.

Test Blu-ray : American graffiti

0
La première édition Blu-ray d’American graffiti, parue en France en 2011 sous les couleurs d’Universal Pictures, ne s’était pas avérée des plus satisfaisantes, à cause d’un master trop sombre et lissé à grands coups de réducteur de bruit numérique (DNR). C’est donc Rimini Editions qui nous propose ce mois-ci de redécouvrir le film de George Lucas dans une nouvelle édition Blu-ray qui nous fera à coup sûr oublier les outrages de la précédente : l’image est en effet d’une stabilité exemplaire, la copie satisfaisante, la colorimétrie retrouve une belle vivacité, les contrastes et les détails sont sensiblement renforcés, c’est du beau travail technique.