Test Blu-ray : Visions

0
336

 
États-Unis : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : ,
Acteurs : , ,
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h22
Genre : Horreur
Date de sortie Blu-ray : 25 novembre 2015

 

 

Un an après un accident de voiture, un jeune couple, Evy et David, décide de s’installer dans un vignoble, pour commencer une nouvelle vie. Evy attend un enfant. Très vite, elle commence à apercevoir des phénomènes étranges. Ces vont faire de sa vie un véritable cauchemar…

 


 

Le film

[3/5]

Créé par Jason Blum en 2000, Blumhouse Productions produit depuis une quinzaine d’années des films d’horreur à budget restreint, privilégiant une ambiance oppressante et efficace à de quelconques -et couteux- artifices de mise en scène. S’offrant très régulièrement d’énormes succès dans les salles obscures, Blumhouse n’a cependant jamais changé son fusil d’épaule et se contente encore aujourd’hui de miser sur de petits budgets, permettant à des cinéastes de bénéficier d’une certaine liberté créative (quand celle-ci n’est pas bridée par un budget riquiqui), et donc à la boite d’enchainer les bonnes surprises pour les spectateurs et les gros succès publics.

Au fil des années, Jason Blum s’est même constitué, comme Roger Corman avant lui, un cheptel de cinéastes « maison », parmi lesquels on compte , 50 ans, ancien monteur devenu réalisateur de Saw VI et VII ainsi que de Jessabelle… Son dernier film, , est à l’image de ses collaborations précédentes avec Blumhouse : un récit carré, très classique, mis en boite avec efficacité. Il n’y a « rien qui dépasse » comme on dit, et cette histoire lorgne volontiers vers Rosemary’s baby : le film questionne sans cesse la santé mentale de son héroïne et refuse de plonger à corps perdu dans le fantastique jusqu’à la toute fin du métrage, et comme dans le film de Polanski c’est dans l’épilogue que toutes les choses se mettront réellement en place et dévoileront tout leur sens. Suivant une route très cartésienne pour mener le spectateur de son point [a] à son point [b], sans outrances gore ou dérives sexy, sans réel génie non plus, aborde le fantastique par petites touches, et emmène contre toute attente le spectateur dans la psychose de son héroïne incarnée par . La courte durée du film et la force de son dernier acte récompenseront les plus patients.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray de sort demain, sous les couleurs de Wild Side Vidéo, et comme à son habitude, l’éditeur a soigné le transfert du nouveau film de : les séquences de jour affichent un piqué redoutable, des couleurs naturelles et un excellent niveau de détail. Les passages nocturnes s’avèrent également convaincants en diable, la précision est toujours de mise. Niveau son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 d’une étonnante sobriété. L’immersion est bonne pour le spectateur, mais la spatialisation joue la carte de l’ambiance, discrète, mais finalement assez efficace.

Dans la section suppléments, on ne trouvera qu’une poignée de bandes-annonces dédiées aux films fantastiques à venir chez Wild Side Vidéo, parmi lesquelles le très attendu Green inferno.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici