Test Blu-ray : Urban Legend 2 – Coup de grâce

0
450

Urban Legend 2 – Coup de grâce

États-Unis : 2000
Titre original : Urban Legends – Final Cut
Réalisation : John Ottman
Scénario : Paul Harris Boardman, Scott Derrickson
Acteurs : Jennifer Morrison, Matthew Davis, Hart Bochner
Éditeur : ESC Éditions
Durée : 1h37
Genre : Horreur
Date de sortie cinéma : 11 octobre 2000
Date de sortie DVD/BR : 20 juillet 2022

Travis, le meilleur étudiant en cinéma d’une université, se suicide. En cause, la perte d’un prix qui lui aurait offert de grandes opportunités à Hollywood. Suite à ce tragique évènement, plusieurs étudiants ayant contribué à son projet trouvent également la mort. Amy, une étudiante en tournage d’un film sur les légendes urbaines et Trévor le frère jumeau de Travis, tentent de comprendre la raison de toutes ces morts mystérieuses…

Le Film

[3/5]

Comme tous les néo-slashers opportunistes sortis dans le sillage immédiat de Scream (1996), Urban Legend a bénéficié de l’attrait de la nouveauté et attiré à lui pas mal de teenagers en quête de sensations fortes – comme dans le cas de Souviens-toi l’été dernier, le succès au box-office a permis au petit film de Jamie Blanks de devenir le premier d’une « franchise ». Ainsi, dès l’annonce des résultats d’Urban Legend lors de son premier week-end d’exploitation, la décision fut prise de mettre en chantier une suite. Le scénario du film, intitulé Urban Legend 2 – Coup de grâce, fut confié à deux jeunes diplômés de l’École des arts cinématographiques de l’USC à Los Angeles, Paul Harris Boardman et Scott Derrickson, futur grand de l’horreur US.

Et pour le coup, si l’on peut vraiment reconnaître une qualité à Urban Legend 2 – Coup de grâce, elle se situe dans l’imagination et la créativité dont ont pu faire preuve les deux co-scénaristes en ce qui concerne les lieux dans lesquels se dérouleront les meurtres : avion, plateau de cinéma, labo clandestin, attraction de foire mettant en scène une mine d’or… Voilà qui change un peu des sempiternelles chambres d’étudiants, allées de bibliothèques, toilettes de la fac, vestiaires de salle de sport et autres soirées organisées par la fraternité des Gamma Kappa Upsilon !

Pour le reste, Urban Legend 2 – Coup de grâce ne quitte en revanche jamais véritablement les rails du classique néo-slasher, ne gardant que peu de liens avec le film d’origine, si ce n’est par le biais du personnage incarné par Loretta Devine, et par un caméo surprise de Rebecca Gayheart. Nouvelle école, nouveaux personnages, nouveau tueur : le tueur à l’anorak armé d’une hache fait place ici à un autre, qui se met sur la tête un masque d’escrime. Du côté des acteurs, on notera la présence de Jennifer Morrison (Dr House), d’Anson Mount (Hell on Wheels) et bien sûr d’Eva Mendes – l’actrice, qui a pris sa retraite en 2014, interprétait là un de ses tous premiers rôles au cinéma.

Derrière la caméra, on trouvera John Ottman, cinéaste polyvalent s’il en est puisqu’en plus de signer la mise en scène du film, il occupera également les postes de monteur et de compositeur. Ses compétences techniques dans tous les domaines, alliées à un budget relativement confortable, permettront au final au spectateur de passer un agréable moment, si tant est bien sûr que vous ne soyez pas allergique aux codes du néo-slasher. On en viendrait d’ailleurs même à regretter qu’Urban Legend 2 – Coup de grâce soit resté son seul et unique film en tant que réalisateur : on aurait aimé voir ce dont il aurait été capable avec un sujet plus personnel.

Le Blu-ray

[4/5]

C’est à ESC Éditions que l’on doit la possibilité de redécouvrir les films de la saga Urban Legend. Comme à son habitude, l’éditeur français nous livre avec ce Blu-ray d’Urban Legend 2 – Coup de grâce un travail technique de grande qualité. Le master est d’une belle propreté, et respecte à la lettre le grain d’origine ainsi que la patine de couleurs du film, la définition est précise et l’ensemble s’avère donc plus que recommandable. Côté son, VF et VO sont mixées en DTS-HD Master Audio 5.1, et les deux mixages s’avèrent dynamiques et totalement immersifs, avec une scène arrière très travaillée et des effets surround parfois très surprenants. Du beau travail !

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose tout d’abord une présentation du film assurée par Marie Casabonne, Guillaume Le Disez et Claude Gaillard (19 minutes). Les trois intervenants, co-auteurs avec Fred Pizzoferrato de l’ouvrage « Slashers – Attention, ça va couper… » (Éditions Vents d’Ouest, 2021), commenceront tout d’abord par défoncer copieusement le film, Claude Gaillard énumérant dans le détail tous ses défauts. Cela dit, avec le recul, on sera en droit de le trouver un peu dur, dans le sens où, certes, Urban Legend 2 – Coup de grâce n’est pas un grand film, mais son modèle Urban Legend n’en est certainement pas un non plus, et finalement, dans le registre d’un certain cinéma commercial que l’on appellera « cinéma pop-corn », les deux films se valent à peu près. Par la suite cependant, les trois intervenants modéreront légèrement leurs propos, trouvant une large poignée de qualités au film et en leurs scènes préférées d’Urban Legend 2. Les plus motivés continueront ensuite avec un commentaire audio du réalisateur John Ottman (VOST), qui s’accompagnera d’ailleurs d’une série de scènes coupées (9 minutes), également proposées avec un commentaire optionnel du réalisateur. On continuera ensuite avec une courte featurette sur le tournage (4 minutes), qui nous permettra d’entendre s’exprimer rapidement les acteurs/trices Loretta Devine, Jessica Cauffiel, John Ottman, Jennifer Morrison, Joseph Lawrence, Hart Bochner et Anson Mount. On terminera ensuite avec un amusant bêtisier (5 minutes) ainsi qu’avec la traditionnelle bande-annonce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici