Test Blu-ray : True Blood – L’intégrale de la Saison 6

0
119

– Saison 6

True-Blood-s6---Bluray

Etats-Unis : 2013
Titre original : –
Créé par : Alan Ball
Acteurs : , , Alexander Skarsgård
Éditeur : Warner Home Vidéo
Durée : 5h45 environ
Genre : Série, Fantastique
Date de sortie DVD/BR : 18 juin 2014

 

 

 

Synopsis : Tandis que « Billith » se débat avec ses nouveaux pouvoirs, le Gourveneur Truman Burrell déclare la guerre aux vampires grâce à de toutes nouvelles armes anti-vampires et un camp d’emprisonnement high-tech. Pendant ce temps Sookie et Jason s’apprêtent à rencontrer l’assassin de leurs parents : le mystérieux et puissant Warlow

 

La saison

[4/5]

Difficile d’aborder une saison de True Blood sans trop en déflorer l’intrigue, ni partir dans les spoilers à gogo. Aussi se demandera-t-on pour quelles raisons cette saison est intéressante, et en quoi elle diffère des précédentes. Après une cinquième saison ayant renoué avec le « sérieux » des deux premières du show (moins de créatures, moins de folie, d’avantage de vampires, une ambiance nettement plus sombre), cette sixième année à Bon Temps marque des changements importants. Le premier changement est « extérieur » à l’intrigue du show : il s’agit bien sûr de la première saison après le départ de son créateur et showrunner depuis 2008, Alan Ball. Producteur exécutif depuis les débuts de la série, Brian Buckner prend sa succession pour les deux ultimes saisons de la série. Cette sixième saison marque donc en quelque sorte le « début de la fin » : les scénaristes s’attelleront donc, en deux ans, à clore les questions encore en suspens avant que True Blood ne tire définitivement sa révérence.

Ne manquant jamais d’audace, et avec un goût évident pour la provocation, Ball avait quitté le show sur un cliffhanger incroyable : le dernier épisode de la cinquième saison nous donnait avoir Bill, le « gentil vampire » se transformer et devenir Lilith, le roi des vampires, une créature maléfique et assoiffée de sang. Cette sixième saison sera aussi l’occasion pour le spectateur de rencontrer Warlow, le meurtrier des parents de Sookie et Jason, et verra le début de la guerre affrontant les humains et les vampires.

True-Blood-s6---Photo2

 

Le Blu-ray

[4/5]

Mieux vaut tard que jamais, et en attendant la septième saison du show le 8 décembre, et dont la chronique Blu-ray sera en ligne dans quelques jours, voici donc le test de la sixième saison de True Blood sur support HD. Les possesseurs des cinq premières saisons savent à quoi s’en tenir, et achèteront le coffret quasiment les yeux fermés : True Blood en Blu-ray, c’est vraiment une valeur sure. Les 10 épisodes de cette sixième saison, toujours tournés en 35mm, s’imposent comme l’une des plus belles expériences de série TV en HD dont on puisse rêver. Grain argentique respecté à la lettre, définition précise, piqué chirurgical… Les couleurs sont pétantes, et la gestion des noirs, carrément indispensable dans le cas de cette série, est exemplaire : aucune baisse de définition n’est à déplorer durant les séquences nocturnes. Côté son, le doublage français encodé en DTS 5.1 est de bonne qualité, et le mixage est bien enveloppant, mais on privilégiera la VO DTS-HD Master Audio 5.1, qui propose un débit sept fois supérieur à sa petite sœur la VF et pulvérise littéralement tout sur son passage. Les bruitages nombreux, dispersés sur la scène audio, ainsi que les effets surround volontiers cartoonesques sont toujours présents. Le mixage est comme toujours très dynamique et nous propose volontiers des ambiances oppressantes, bonnes grosses salves de basses à l’appui. Comme sur les saisons précédentes, la scène arrière est omniprésente, ultra-démonstrative lors des passages d’action.

True-Blood-s6---Photo3

Côté suppléments, les heureux possesseurs des coffrets précédents ne seront pas trop dépaysés : exit la vision améliorée, mais sinon, l’essentiel de l’interactivité est similaire à celle présente sur les autres saisons de la série déjà éditées par Warner Home Video. Nous avons donc droit à cinq commentaires audio… Malheureusement, ces derniers ne proposent toujours pas le moindre sous-titre, de même que les fiches personnages, qui augmentent en nombre de saison en saison mais demeurent désespérément proposées en anglais. Comme chaque année, les non-anglophones se rabattront donc sur les coulisses des épisodes qui nous proposent diverses interventions et anecdotes de tournage. A noter que Stephen Moyer, interprète de Bill le vampire, s’exprime sur le premier épisode de la saison, qu’il a réalisé.

Reprenant un peu le principe des « confessions de l’Autorité » sur la saison 5, le supplément intitulé « Dossier Vamp Camp » est présenté par Sarah Newlin et revient, à la manière d’un faux dossier documentaire, sur les recherches faites sur les vampires prisonniers du camp dans la série. Vidéos des chercheurs et médecins, dossiers d’archives, schémas… Tout est là pour faire la lumière sur la race vampire. Excellent, mais malheureusement proposé sans sous-titres ni VF.

True-Blood-s6---Photo4

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici