Test Blu-ray : The interview – L’interview qui tue

0
758

The interview – L’interview qui tue


États-Unis : 2014
Titre original : The interview
Réalisateurs : Seth Rogen, Evan Goldberg
Scénario : Seth Rogen, Evan Goldberg, Dan Sterling
Acteurs : Seth Rogen, James Franco, Lizzy Caplan
Éditeur : Sony Pictures Entertainment
Durée : 1h52
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 28 janvier 2015
Date de sortie DVD/BR : 3 juin 2015

 

 

L’animateur de talk-show Dave Skylark et son producteur Aaron Rapoport parviennent à obtenir une interview du dictateur Nord-Coréen Kim Jong-un, fan de leur émission. Mais lorsqu’une agent de la CIA leur demande de saisir l’occasion pour assassiner le dictateur, les deux compères se retrouvent impliqués dans un complot meurtrier à l’échelle internationale…

 

 

Le film

[5/5]

The interview, aka L’interview qui tue, a connu quelques remous dans sa distribution : le film a en effet vu sa sortie annulée puis reprogrammée dans certaines salles aux États-Unis suite à diverses menaces de mort sur l’équipe et même sur les spectateurs éventuels du film. Le ministre des affaires étrangères nord-coréen déclarait l’année dernière considérer le film de Seth Rogen et Evan Goldberg comme une « déclaration de guerre ». Résultat, après un passage éclair par la case ciné dans l’hexagone, L’interview qui tue débarque enfin en DVD / Blu-ray, et la branche française de Sony Pictures d’annoncer via un sticker sur la jaquette vidéo que le film a failli provoquer une troisième guerre mondiale !

Brocardant finalement autant un système d’infotainment typiquement US que le dictateur nord-coréen Kim Jung-un à proprement parler, L’interview qui tue révèle rapidement sa nature de grosse pochade bien barrée et absurde, vulgos et politiquement incorrecte. Rythmé, inspiré, délirant, ce nouveau film du duo Rogen / Goldberg est un vrai plaisir pour les amateurs de leur plume si unique, et offre un rôle d’abruti en or à un James Franco absolument impérial.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

La photo du film, signée Brandon Trost, collaborateur régulier du génial Rob Zombie, travaille beaucoup sur les noirs et les ombres et lumières fortes, et impose dés les premières séquences une classe imparable : autant dire qu’il ne fallait pas que Sony Pictures Entertainment foire sa copie Blu-ray. Rassurez-vous cela dit, d’un point de vue technique, le master proposé par l’éditeur s’avère en tous points parfait. Définition, piqué, couleurs, contrastes et gestion des noirs : tout est littéralement impeccable, c’est du grand Art. Côté enceintes, à la fois la VF et la VO sont mixées en DTS-HD Master Audio 5.1, qui imposent toutes deux un dynamisme et une ampleur rarement vues pour des comédies.

Côté bonus, outre un commentaire audio des deux réalisateurs, la galette éditée par Sony Pictures Entertainment prolongera le plaisir et les fous rires provoqués par le film. Une poignée de featurettes parodiques ou liées au film (Viens là, Minou ! et son tigre, Le pouvoir du chiot et son adooooorable petit chien ou encore Sortir avec un dictateur, ou comment Kim Jung-un veut trouver l’amour sur le Net) ouvrent le bal, tandis que d’autres se concentrent sur des aspects un peu plus « sérieux » (écriture, casting, personnages), même si le rire n’est jamais bien loin avec Seth Rogen et Evan Goldberg. On continuera avec presque une demie-heure de scènes coupées et/ou étendues ainsi que les traditionnels « line-o-rama » de l’éditeur, démontrant un constant effort de recherche dans l’humour et l’improvisation.

Mais ce n’est pas tout, puisque Sony nous offre également un bêtisier particulièrement fendard, ainsi qu’un sujet « from outer space » intitulé Nus et effrayés. Parodie du show de télé-réalité Naked and afraid diffusé sur Discovery Channel, ce sujet de presque un quart d’heure suit Seth Rogen et James Franco à poil dans les bois, et justifierait à lui-seul l’achat du Blu-ray.

 

 

On profite également de ce test pour saluer l’initiative de Sony Pictures et de l’agence de presse Cartel, qui ont pris l’initiative de transformer les chroniqueurs DVD / Blu-ray de critique-film.fr en parfaits petits journalistes politiques, avec un kit composé d’une paire de lunettes (les mêmes que celles de l’espionne incarnée par Lizzy Caplan dans le film), d’une clé USB, d’un petit carnet relié cuir, et bien sûr, de l’indispensable manuel La géopolitique pour les Nuls. Merci Sony, merci Cartel !

 

11048267_1159036187455239_1805704124229451086_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici