Test DVD : Retour à Ithaque

0
65

France: 2013
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Laurent Cantet,
Acteurs : , , ,
Éditeur : Orange Studio
Durée : 1h31
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : 3 décembre 2014
Date de sortie DVD : 9 juin 2015

 

 

Une terrasse qui domine la Havane, le soleil se couche. Cinq amis sont réunis pour fêter le retour d’Amadeo après 16 ans d’exil. Du crépuscule à l’aube, ils évoquent leur jeunesse, la bande qu’ils formaient alors la foi dans l’avenir qui les animait … mais aussi leur désillusion d’aujourd’hui.

retour à ithaque 1

 

Le film

[4/5]

Un grand réalisateur, un scénario coécrit avec un grand écrivain, un film d’un grand intérêt sur un pays qui, depuis des années, fascine nos compatriotes à un titre ou à un autre. Un pays, , dont la situation n’a cessé d’évoluer depuis des dizaines d’années, avec ses espoirs et ses déceptions. Depuis la sortie du film en salles, il y a 6 mois, Washington a annoncé le rétablissement de relations diplomatiques avec Cuba et François Hollande s’est rendu sur l’île crocodile. De bonnes raisons pour aller lire ou relire la critique de Retour à Ithaque écrite au moment de la sortie du film en salles.

 retour à ithaque 3

 

Le DVD

[3.5/5]

Retour à Ithaque ne peut se concevoir qu’en version originale sous-titrée. C’est ce qu’on retrouve sur ce DVD, que ce soit en 2.0 ou en Dolby 5.1. Il y a aussi le choix possible d’un sous-titrage pour sourds et malentendants. Un complément d’une petite demi-heure permet d’entendre Laurent Cantet et Leonardo Padura s’exprimer sur le film. En à peine plus de 6 minutes, le réalisateur nous parle de sa rencontre avec l’écrivain, de sa propre relation avec Cuba et la société cubaine, de la réaction des acteurs au scripte et de la désillusion qui a affecté la génération de ces 5 amis, une génération qui a cru à la révolution et s’est retrouvée à 20 ans face à la « période spéciale », juste après la chute du mur de Berlin, lorsque cessa l’aide en provenance de l’URSS. Il nous explique aussi qu’au départ, il envisageait, sur ce sujet, de ne faire qu’un court métrage de 15 minutes pour le film 7 jours à La Havane. D’après lui, c’est lorsqu’une répétition a été faite avec les comédiens qu’il leur est apparu qu’il était indispensable d’en faire un long métrage. Curieusement, d’après Leonardo Padura, ce besoin est apparu lors de l’écriture du scénario ! En tout cas, pour l’écrivain, il s’agit d’une histoire triste mais qui, cependant, a un fond optimiste. Une histoire très locale mais, en même temps, totalement universelle. Un film fait au moment précis où il était possible et nécessaire de le faire.

 

Retour à Ithaque 4

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici