Test Blu-ray : Scream (2022)

0
652

Scream

États-Unis : 2022
Titre original : –
Réalisation : Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett
Scénario : James Vanderbilt, Guy Busick
Acteurs : Neve Campbell, Courteney Cox, David Arquette
Éditeur : Paramount Pictures
Durée : 1h54
Genre : Horreur
Date de sortie cinéma : 12 janvier 2022
Date de sortie DVD/BR : 18 mai 2022

Vingt-cinq ans après que la paisible ville de Woodsboro a été frappée par une série de meurtres violents, un nouveau tueur revêt le masque de Ghostface et prend pour cible un groupe d’adolescents. Il est déterminé à faire ressurgir les sombres secrets du passé…

Le film

[4/5]

Retour à Woodsboro

Onze ans après Scream 4, sept ans après la mort de Wes Craven, la saga Scream refait parler d’elle, avec un nouveau film, sobrement intitulé Scream, et plus communément appelé Scream 5. Il s’agit d’un film réalisé par Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin dont le scénario a été écrit par James Vanderbilt et Guy Busick, à partir des personnages et plus largement de l’intrigue du film original, imaginés par Kevin Williamson.

Ce cinquième film de la saga Scream revendique clairement son envie de revenir à la source de la franchise, et par conséquent de jouer sur la nostalgie de celle-ci. Conçu comme un hommage doublé d’une réflexion sur le film de 1996 (ainsi que sur la place qu’occupe le film de Wes Craven dans le fantastique contemporain), Scream se déroule donc dans un cadre très familier, et suit un déroulement en partie issu du récit original. Une grande partie de Scream 5 ressemble ainsi à un remake, et est construit dans ce sens : le film de 2022 a énormément de liens avec celui de 1996, et l’univers qui l’entoure est intrinsèquement lié à l’intrigue.

Scream s’ouvre sur une séquence presque identique à celle de l’original, utilisant même un téléphone fixe sans fil « old school », mais se permet quelques commodités modernes pour ajouter de la tension à l’ensemble. Au final, le résultat à l’écran sera à la fois similaire et très différent, ce qui créera d’entrée de jeu une dynamique de familiarité et de nouveauté qui sera conservée tout au long du film. Scream se situe donc quelque part entre la copie conforme et la volonté de se créer une identité à part entière, et cette volonté même de faire du neuf avec du vieux fait indéniablement partie de l’intrigue.

Total Requel

Bien-sûr, et en dépit de la présence à l’écran des vétérans Neve Campbell, Courteney Cox et David Arquette, le flambeau Scream a été transmis à de nouveaux cinéastes, et à des personnages pour la plupart nouveaux. Cependant, ces derniers conservent tous un lien avec l’histoire de la franchise, et contribuent largement à intégrer ce nouveau film en prenant en compte les spécificités nouvelles du cinéma fantastique : suites et remakes ont en effet laissé la place à des reboots, puis à des « requels » dont le film analysera ici les rouages. Les réseaux sociaux et autres communautés de fans sur le Net jouent tous également ici un rôle majeur dans l’histoire de ce Scream cuvée 2022.

En résulte au final un film pleinement conscient de lui-même, et assez solidement et remarquablement écrit : la façon dont fonctionnent les « requels » (autrement dit le mélange entre remake et suite) est finement analysée, et Scream apporte son lot d’éléments tirés de l’original tout en les injectant au cœur d’une histoire mélangeant allégrement anciens et nouveaux personnages. Le scénario est assez habile dans sa façon d’intégrer tous ces éléments, et de faire du monde du cinéma une partie intégrante de son intrigue.

La boucle est bouclée ?

Mais en plus de s’avérer solide dans la façon dont il tente de « boucler la boucle » Scream, on ne pourra que saluer le soin apporté à la mise en forme du film, qui nous propose, en partie grâce à la photo du film signée Brett Jutkiewicz (Wedding Nightmare), quelques-uns des plus beaux plans que l’on ait pu voir depuis le tout début de la franchise : on pense en particulier au meurtre de Vince (Kyle Gallner), ou encore à la fin du face-à-face entre Ghostface et Dewey (David Arquette), qui s’impose sans le moindre doute comme le plan le plus iconique et le plus habilement composé de toute la saga. Les (nombreuses) scènes de meurtres sont brutales et sans concession, ce qui valut au film une classification « R » aux Etats-Unis, et une interdiction aux moins de 16 ans en France.

Au vu des très bons résultats de ce Scream 2022 au box-office international, un sixième film a été officiellement annoncé, et devrait sortir le 31 mars 2023. Neve Campbell et Courteney Cox devraient y reprendre leurs rôles, de même que les « survivants » de Scream 5. Hayden Panettiere, qui jouait dans Scream 4, sera également de la partie.

Le Blu-ray

[4/5]

Avec la sortie de Scream sur support Blu-ray, Paramount Pictures impose à nouveau à nos yeux ébahis son incroyable savoir-faire technique, et nous livre une véritable galette de démonstration, à la définition et au piqué d’une précision excellente, offrant également des couleurs littéralement explosives et des contrastes soignés. Côté son, la version originale est traditionnellement proposée dans un impressionnant mixage DTS-HD Master Audio 7.1, mais la version française devra en revanche se contenter d’un mixage en Dolby Digital 5.1 : le rendu est ample et dynamique, voire même carrément explosif au niveau des basses durant les séquences de flippe et tout le climax de Scream. Cela dit, bien entendu, la version originale se montrera très supérieure à la VF en termes de spectacle et d’immersion.

Au rayon des suppléments, on commencera avec un commentaire audio des réalisateurs James Vanderbilt, Matt Bettinelli-Olpin, des scénaristes Tyler Gillett et Guy Busick et du producteur exécutif Chad Villela (VOST). La piste est enjouée et informative, très intéressante, chaque intervenant abordant le film selon son champ d’expertise. On continuera ensuite avec une poignée de featurettes, qui exploreront les thématiques du film pendant un peu plus de vingt minutes. La première reviendra sur la nouvelle génération au cœur du film (8 minutes), les nouveaux personnages / nouvelles technologies et les liens entre le film et l’original. La deuxième s’efforcera d’explorer la façon dont les personnages de ce film sont liés à ceux de l’original (9 minutes). Enfin, la troisième featurette reviendra sur l’héritage de Wes Craven (7 minutes) et sur son travail de création de la franchise Scream. On terminera enfin avec la bande-annonce du premier Scream, disponible en Blu-ray et Blu-ray 4K Ultra HD depuis le mois de décembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici