DVD — 17 juillet 2019
Test Blu-ray : Rebelles

 
France : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Allan Mauduit,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h27
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 13 mars 2019
Date de sortie DVD/BR : 17 juillet 2019

 

Sans boulot ni diplôme, Sandra, ex miss Nord-Pas-de-Calais, revient s’installer chez sa mère à Boulogne-sur-Mer après 15 ans sur la Côte d’Azur. Embauchée à la conserverie locale, elle repousse vigoureusement les avances de son chef et le tue accidentellement. Deux autres filles ont été témoins de la scène. Alors qu’elles s’apprêtent à appeler les secours, les trois ouvrières découvrent un sac plein de billets dans le casier du mort. Une fortune qu’elles décident de se partager. C’est là que leurs ennuis commencent…

 


 

Le film

[3,5/5]

Dans le monde très codifié du polar contemporain, le fait d’hériter d’un sac rempli à craquer de billets de banque n’augure généralement rien de très bon pour la suite des événements. La teneur des quiproquos qui s’enchaîneront par la suite pourra s’avérer encore plus radicale quand le magot disparu échoue entre les mains de « pieds nickelés » à l’intelligence limitée, n’ayant aucune connaissance des arcanes du crime organisé ou ne s’avérant pas particulièrement doués dans l’Art de la dissimulation. Très influencé par des cinéastes tels que les frères Coen ou Quentin Tarantino, Allan Mauduit décide de jouer avec les codes du cinéma américain, et compose avec Rebelles sa propre conception du polar teinté d’humour noir.

Développant à nouveau le sens du gag ainsi que le goût pour l’humour noir que l’on avait pu percevoir dans , son premier long coréalisé avec Jean-Patrick Benes, Allan Mauduit livre un film court et musclé, au rythme échevelé. Ne s’appesantissant sur aucune de ses péripéties, Rebelles trace sa route sans se poser de question jusqu’à un final extrêmement spectaculaire et plutôt étonnant au cœur d’une production française. Ambitieux et sûr de lui, Mauduit use et abuse des ruptures de ton, parfois abruptes, mais le talent de son trio d’actrices principales ainsi que la maestria technique occasionnellement déployée par le cinéaste parviennent le plus souvent à faire mouche. Des qualités qui furent par ailleurs largement soulignées par notre chroniqueur Jean-Jacques Corrio lors de la sortie du film en salles :

« Des films dans lesquels d’innocents quidams (enfin, presque !) mettent par hasard la main sur un substantiel magot appartenant à des malfrats prêts à tout pour le récupérer, on en a déjà vu un certain nombre. Toutefois, ces innocents quidams étaient rarement des femmes, plus rarement encore des ouvrières et l’action se déroulait rarement dans un port de pêche du nord de la France. (…) Allan Mauduit est en grande partie parvenu à ne pas rester prisonnier de la tiédeur qui paralyse trop souvent une partie des comédies françaises sans tomber dans la lourdeur et le grand n’importe quoi d’une autre partie importante de cette famille, parce qu’il a su confectionner un mélange plutôt réussi s’inspirant de l’humour noir britannique (ou belge !), de Quentin Tarantino et de Sergio Leone. (…) Dans un genre qui sourit rarement au cinéma français, la comédie présentée comme étant déjantée, Rebelles fait plutôt bonne figure. En effet, les trois comédiennes que l’on retrouve en tête d’affiche se complètent très bien, le scénario, sans être très novateur, réserve quelques surprises de bon aloi, le rythme est soutenu et la mise en scène est plutôt réussie. C’est déjà pas mal, non ? »

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray de Rebelles édité par Le Pacte est à l’image des jolies galettes auxquelles nous a habitué l’éditeur au fil des années. Bien rôdé à l’encodage dans le domaine de la Haute-Définition, et probablement aidé par la courte durée du film, Le Pacte nous offre une image superbe, bien définie, proposant un piqué redoutable, des couleurs naturelles et des contrastes au taquet, ce qui est important étant donné qu’une partie du film se déroule de nuit. En deux mots comme en cent, le soin apporté à l’encodage rend un bel hommage à la sublime photo composée pour le film par Vincent Mathias. Côté son, la version française est mixée en DTS-HD Master Audio 5.1, d’un dynamisme franc et immersif : du beau travail ! On notera également que Le Pacte n’oublie pas les cinéphiles qui visionnent leurs films à domicile sans utiliser de Home Cinema, puisque l’éditeur nous propose également un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 plus cohérent si vous visionnez Rebelles sur un « simple » téléviseur.

Du côté des suppléments, on trouvera des entretiens avec Allan Mauduit, Cécile de France, Yolande Moreau et Audrey Lamy. D’une durée d’un peu moins d’une demi-heure, ces entretiens croisés permettront d’écouter le scénariste / réalisateur s’exprimer sur la genèse de son film (né de l’observation d’une boite de thon), sur ses premiers pas de réalisateur en solo, sur sa frustration de ne pas avoir réussi à obtenir les droits du roman « Un petit boulot » ou encore sur une distinction importante : il revendique un film « féminin », mais en aucun cas un film « féministe ». Les actrices quant à elles resteront un peu plus à la surface du projet, louant avant tout l’originalité de Rebelles au sein du cinéma français. Intéressant ! On terminera le tour des bonus avec la traditionnelle bande-annonce.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles