DVD — 13 décembre 2018
Test Blu-ray : Les contes aux limites de la folie

 
Royaume-Uni : 1973
Titre original :
Réalisation :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h30
Genre : Fantastique, Horreur
Date de sortie DVD/BR : 20 novembre 2018

 

 

Psychiatre réputé, le Dr. Tremayne fait la tournée de ses plus grands malades en voie de guérison auprès d’un collège curieux de ses méthodes. Entre un gamin convaincu de la présence à ses côtés d’un ami imaginaire qu’il dit être un tigre, un homme si attaché à un arbre mort que sa femme se montre dangereusement jalouse, ainsi que par deux autres cas pas moins étranges, il se montre très sûr de lui. Trop sûr…

 

 

Le film

[3,5/5]

Sous l’impulsion de la firme britannique Amicus Productions, et suite au succès rencontré par des films tels que (1965), Le jardin des tortures (1967) ou La maison qui tue (1971), le film d’horreur à sketches a eu, quelques années durant, le vent en poupe, au point même que certaines sociétés de production n’étant pas foncièrement familières avec le genre se soient lancées dans l’aventure le temps d’un film ou deux. Produit par Norman Priggen pour World Film Services (après une série de films aux côtés de Joseph Losey), distribué par Paramount Pictures, Les contes aux limites de la folie (1973) apparaît donc comme un projet sorti de nulle-part, et s’avère d’autant plus remarquable qu’il impose une ambiance et une liberté de ton qui détonent complètement avec ses contemporains dans le genre horrifique.

Sur le papier pourtant, Les contes aux limites de la folie semble entretenir de nombreux points communs avec les films Hammer et Amicus tournés à la même période : le réalisateur Freddie Francis ainsi que le directeur photo Norman Warwick sont en effet des habitués des deux firmes, et la scénariste Jennifer Jaynes s’était également fait remarquer à de nombreuses reprises en tant qu’actrice dans des films tournés aussi bien pour Hammer Films et Amicus Productions. Néanmoins, c’est dans le traitement général de l’intrigue que Les contes aux limites de la folie va se démarquer des autres films à sketches de l’époque.

Contrairement aux autres anthologies horrifiques de l’époque, qui affichaient ouvertement leur appartenance au genre fantastique, Les contes aux limites de la folie semble en effet avoir tiré des leçons du Rosemary’s baby de Roman Polanski dans sa façon d’aborder le surnaturel. Probablement en partie afin de contourner les limites liées à un budget visiblement assez restreint, le film de Freddie Francis prend le parti de questionner sans cesse le spectateur sur ce qu’il est en train de voir : s’agit-il réellement d’événements surnaturels, où les histoires qui nous sont racontées sont-elles le fruit des délires d’une série de dangereux psychopathes homicides ? La réponse ne nous sera donnée qu’en fin de dernière bobine…

De le même ordre d’idées, Les contes aux limites de la folie intriguera et interpellera le spectateur pour plusieurs autres raisons. Premièrement, le casting quatre étoiles du film a déjà de quoi surprendre : il s’agit en effet d’un véritable défilé de stars, avec Donald Pleasance, Kim Novak, , Joan Collins… Autant de visages connus que l’on pourra s’étonner de retrouver côte à côte au générique d’un film de genre. Deuxièmement, le film de Freddie Francis étonnera par sa liberté de ton, surtout dans son tout dernier sketch : si le film reste formellement très « soft », l’érotisme sous-jacent exploré par cette histoire de sacrifice de vierges explose de façon bien plus frontale et explicite que cela n’aurait été le cas dans un film estampillé Hammer ou Amicus. Une audace que l’on doit aux talents conjugués de la scénariste Jennifer Jaynes, dont les récits conservent la « fraîcheur » et la fougue du premier script, et du réalisateur Freddie Francis, qui fait ici plus que jamais preuve de son talent de metteur en scène habité et unique.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Disponible depuis quelques semaines chez ESC Éditions dans sa collection « British Terrors », Les contes aux limites de la folie débarque dans un superbe Combo Blu-ray + DVD + Livret de 16 pages prouvant une fois de plus que l’éditeur français est bien déterminé afin de fournir au consommateur des éditions qui soient également de « beaux objets » de collection. Le film de Freddie Francis vient tenir compagnie à de nombreuses autres anthologies de l’horreur britannique disponibles dans cette belle collection depuis quelques mois : Le train des épouvantes, , , Histoires d’outre-tombe

Côté Blu-ray, la copie de ces Contes aux limites de la folie est de très bonne tenue, avec un grain cinéma globalement bien respecté, des couleurs fidèles aux teintes d’origine et des contrastes finement travaillés. La restauration a fait place nette des tâches, rayures et autres griffes disgracieuses, et propose une image relativement stable, avec néanmoins quelques fourmillements discrets sur certaines séquences. Côté son, l’éditeur nous propose une version originale en DTS-HD Master Audio 2.0 mono, sans souffle ni bruits parasites. Les dialogues sont parfaitement clairs, on appréciera la VF d’époque un brin surannée et les sous-titres ne souffrent d’aucun problème particulier.

Côté suppléments, l’éditeur ne se sépare pas de ses excellentes habitudes, avec la traditionnelle présentation du film signée Laurent Aknin, qui revient sur le film de façon relativement complète et intéressante.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles