Test Blu-ray : L’année du dragon

0
264

L’année du dragon

 
États-Unis : 1985
Titre original : Year of the Dragon
Réalisateur :
Scénario : Michael Cimino,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 2h14
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 13 novembre 1985
Date de sortie DVD/BR : 9 mars 2016

 

 

Le capitaine Stanley White, un vétéran du Vietnam au tempérament bien trempé, est l’un des flics les plus respectés de New York. Il est muté dans le quartier de Chinatown suite à l’assassinat du représentant de la communauté chinoise. White est persuadé de l’existence d’une mafia qui régit l’ordre du quartier et alimente le trafic de drogue. Il se lance dans une véritable croisade contre les dirigeants de cette soi-disant triade, elle-même rongée de l’intérieur. Malgré les mises en garde de ses supérieurs hiérarchiques et les menaces de la communauté chinoise, Stanley White se lance dans cette bataille envers et contre tous…

 

 

Le film

[3,5/5]

Les années 80 ont vu défiler leur lot de stars éphémères, déchues lors de la décennie suivante. Mickey Rourke fait partie de ces étoiles filantes, dont la traversée du désert aura par la suite duré jusqu’en 2008, année de la résurrection avec The wrestler. Ce qui restera néanmoins le sommet de sa carrière aux yeux du public demeure sa collaboration avec Michael Cimino sur L’année du dragon en 1985.

Co-écrit par Cimino et Oliver Stone (dont on oublie souvent qu’il était surtout connu à l’époque pour être le scénariste de Conan le barbare), L’année du dragon porte les stigmates des deux cinéastes : obsession du Vietnam et des médias pour Stone, réflexion sur la place de l’homme et la grandeur des Etats-Unis pour Cimino. Si étonnant soit-il à priori, le mélange fonctionne pourtant plutôt bien, même si beaucoup pourront encore trouver aujourd’hui le film ouvertement raciste dans sa représentation manichéenne et stéréotypée des asiatiques, ce qui était d’ailleurs monnaie courante au cours de cette décennie (Black rain, Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin…).

Tout cela n’enlève rien cela dit à l’intensité de l’ensemble, L’année du dragon ayant gardé malgré les années son énergie et son rythme, porté qu’il est par sa thématique et son ambiance, proches d’un Scorsese ou d’un Lumet période Prince de New York, et surtout par la prestation solide d’un Mickey Rourke pour le moins habité, ce qui est d’autant plus remarquable si l’on considère avec le recul qu’il ne retrouvera jamais réellement par la suite cette étincelle de folie dans le regard qui le rendait fascinant et presque hypnotique.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Carlotta Films, qui a récemment récupéré les droits du film, a eu l’excellente idée de le sortir sur support haute définition. Et dès les premiers plans, on constatera que le boulot de restauration a été fait avec soin : le bond qualitatif par rapport à l’édition DVD de 2003 (MGM) est vraiment saisissant. Le grain d’origine est bien là, le piqué est d’une belle précision, et les couleurs – et dieu sait s’il y en a dans Chinatown – sont naturelles et rendent hommage à la photo du film. Bref, on est en présence d’un très beau Blu-ray, même si on constate un léger bruit vidéo durant les scènes en basse lumière. Côté son, c’est la classe également : le mixage DTS-HD Master Audio 5.1 (VO) se révèle particulièrement explosif. Le dynamisme est omniprésent, la spatialisation a été finement pensée et le résultat est vraiment impressionnant. La VF ainsi que la VO d’origine sont également disponibles dans des mixages DTS-HD Master Audio 2.0 très frontaux.

Au rayon des bonus, Carlotta a mis les petits plats dans les grands puisque nous gratifie d’une riche présentation du film résumant dans les grandes lignes les arguments qu’il soutenait dans son livre « Michael Cimino : Les voies perdues de l’Amérique ». Dans Au cœur du dragon, c’est ensuite Michael Cimino lui-même qui reviendra sur le tournage de L’année du dragon à travers quelques scènes du films abordées sur le principe du commentaire audio. Cimino revient avec bonne humeur sur ses choix artistiques mais également sur ses quelques regrets concernant le film. Une édition parfaite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici