Test Blu-ray : Interstellar

1
278

Interstellar


États-Unis : 2014
Titre original : Interstellar
Réalisateur :
Scénario : ,
Acteurs : , , Jessica Chastain
Éditeur : Warner Bros.
Durée : 2h49
Genre : Science-fiction
Date de sortie cinéma : 5 novembre 2014
Date de sortie DVD/BR : 31 mars 2015

 

 

Alors que la vie sur Terre touche à sa fin, un groupe d’explorateurs s’attelle à la mission la plus importante de l’histoire de l’humanité : franchir les limites de notre galaxie pour savoir si l’homme peut vivre sur une autre planète…

 

 

Le film

Interstellar est sans doute un des films qui a fait le plus parler de lui en 2014 sur les réseaux sociaux. De tous côtés on aura pu lire ou entendre des réactions excessives, qu’elles soient positives (« le meilleur film de tous les temps ») ou négatives (« trois heures de vie que je retrouverai jamais, relativité ou pas »). Six mois après la sortie du film en salles, qu’en reste-t-il finalement ? L’ambition démesurée d’un cinéaste qu’une partie du public et de la critique érige en nouveau Stanley Kubrick ne lui a-t-elle pas fait, au final, accoucher d’une souris ? Le fait est que le spectateur a la sensation d’avoir devant les yeux une œuvre singulière et grandiose, mais pourquoi les rouages ne prennent-ils pas réellement, comme devant des films de science-fiction majeurs tels que 2001 odyssée de l’espace ou encore Abattoir 5 ? Autant de questions auxquelles vous trouverez peut-être la réponse en lisant notre critique du film, écrite par le galactique Julien Mathon.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Le Blu-ray d’Interstellar édité par Warner Bros. nous offre probablement une des images les plus précises et les plus épatantes dont on puisse rêver. Alternant, comme la plupart des films de Nolan, entre le format Cinémascope 2.39:1 et le format IMAX 1.78:1, les changements paraissent étrangement discrets, tout simplement parce qu’ils s’adaptent au rythme indolent du film, et à sa structure narrative. La définition est irréprochable, les couleurs chaudes, le léger grain argentique a été préservé, le rendu HD est exceptionnel. Côté son, chapeau bas à la branche française de Warner Bros. qui nous propose des pistes DTS-HD Master Audio 5.1 à la fois en VO et en VF, à la qualité sonore irréprochable : spatialisation dynamique et immersion totale pour le spectateur sont au rendez-vous.

Dans la section suppléments, Warner Bros. nous propose de découvrir, outre les traditionnelles bandes-annonces du film, deux « gros » modules, passionnants et indispensables. grands segments pour une durée totale dépassant les 2 heures. Le premier, intitulé La science d’Interstellar est un reportage tournant autour des théories scientifiques évoquées par les frères Nolan dans leur scénario. Gravité, trous noirs, trous de ver, relativité du temps et l’espace-temps, tout est expliqué avec des témoignages de spécialistes, dont Kip Thorne. Ne manquent que les frères Bogdanov. Le deuxième module, intitulé Inside Interstellar, est divisé en une série de 14 petits sujets revenant sur les différents aspects du film. Mis bout à bout, cela nous permettra de découvrir un making of long et souvent passionnant, revenant sur tous le tournage proprement dit, le travail de Hans Zimmer sur la musique, la conception des maquettes et des effets spéciaux… Passionnant !

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici