DVD — 21 mai 2019
Test Blu-ray : Guillaume Tell

 
Suisse : 1961
Titre original :
Réalisation : ,
Scénario : , Michel Dickoff, Karl Hartl
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h32
Genre : Aventures
Date de sortie cinéma : 20 février 1962
Date de sortie DVD/BR : 23 avril 2019

 

À la fin du XIIIème siècle, le bailli Gessler, aux ordres des Habsbourg et du Saint Empire Romain Germanique, impose sa tyrannie aux habitants des cantons de Schwyz et Uri. Les paysans doivent payer de plus en plus d’impôts et subir les humiliations des gardes. Guillaume Tell va prendre la tête de la révolte et libérer le peuple du joug des oppresseurs…

 


 

Le film

[3,5/5]

Dans les années 60, à la faveur de quelques coproductions internationales, on a vu fleurir sur tous les écrans d’Europe de grands films populaires qui faisaient la joie des familles et des cinémas de quartier : films d’aventures, films de cape et d’épée et autres romances historiques ont donc largement alimenté l’imaginaire de l’époque. Les anglais avaient leur Robin des Bois, les français ont eu Jean Marais au cinéma (presque une figure historique à lui tout seul vu le nombre de personnages qu’il a incarné) puis Thierry la fronde à la télé, les hollandais ont eu Floris, et les suisses quant à eux ne juraient que par leur héros national, également adapté au cinéma : Guillaume Tell.

De nos jours, il ne reste guère – et encore, chez les plus âgés d’entre nous – de Guillaume Tell que l’épisode légendaire de la « pomme », posée sur la tête de son fils, qu’il transpercerait d’un carreau d’arbalète. Pourtant, du milieu des années 50 jusqu’au début des années 90, le personnage de Guillaume Tell tenait une place assez importante dans la culture populaire : plusieurs bandes dessinées lui sont alors consacrées, dont une humoristique imaginée par René Wuillemin qui durera de 1984 à 1994, et il fera l’objet de deux séries TV – l’une en 1958, l’autre en 1987. Et bien sûr, il y a le film que l’on vient d’évoquer, réalisé par Michel Dickoff et Karl Hartl en 1961, qui sortirait d’ailleurs un peu partout à travers l’Europe. Le site Encyclociné indique d’ailleurs qu’en bon produit populaire, Guillaume Tell n’est sorti qu’en province courant 1962, et est demeuré inédit à Paris.

 

 

Cependant, l’injustice est aujourd’hui réparée grâce à Artus Films, qui permettra aux parisiens autant qu’aux autres de découvrir les aventures folkloriques de ce Guillaume Tell. Sympathique divertissement à mi-chemin entre les coproductions franco-italiennes des années 50 et le grand cinéma d’aventures américain de l’époque (Ivanhoé, Scaramouche…), Guillaume Tell s’impose comme un fier représentant du cinéma populaire suisse. Développant une intrigue relativement complexe pour les non-initiés, évoquant notamment les luttes de pouvoir et de territoire en Suisse au Moyen-Âge, le film emportera tout de même le spectateur avec lui grâce à ses grandioses paysages naturels, à ses multiples rebondissements et à la naïveté bon enfant qu’il véhicule.

Bien sûr, Guillaume Tell multiplie également les images d’Épinal sur la Suisse : les montages, les vallées verdoyantes, les lacs, les cors des Alpes, les chamois, le Yodel, les costumes traditionnels et les petites maisons à flanc de colline… Rien ne manque à l’appel, de même que la fameuse séquence de la pomme sur la tête du gamin, et le personnage incarné par Robert Freitag (Robert Vendredi en français) retrouve à l’écran sa véritable nature de héros du peuple suisse, luttant contre l’oppression, et qui s’opposera forcément à un méchant veule, cruel et égoïste. Un bon petit moment de cinéma naïf et familial.

 

 

Le Combo Blu-ray + DVD

[5/5]

Même si personne n’aurait pu imaginer voir débarquer ce film largement retombé dans l’oubli débarquer dans une édition collector aussi luxueuse, force est de constater qu’Artus Films gâte à nouveau le consommateur français avec la sortie en Combo Blu-ray + DVD de Guillaume Tell, d’autant plus que le film débarque dans un beau coffret présenté sous la forme d’un « médiabook » sobre, compact et élégant. Cette édition, qui inaugure la collection « Histoire et Légendes d’Europe », se voit également accompagné d’un livre de 80 pages intégré à l’étui. Écrit par David L’épée, ce livre évoquera certes dans sa dernière partie les adaptations de la légende de Guillaume Tell (dont bien sûr celle réalisée par Michel Dickoff et Karl Hartl), mais dans son ensemble, l’auteur s’échine surtout à replacer un contexte historique de façon extrêmement précise et détaillée. C’est vraiment très complet et remarquable, d’autant que l’histoire de la Suisse est très peu connue en France : on entre les mains l’œuvre d’un véritable passionné, qui s’achèvera par ailleurs avec un entretien avec Félicien Monnier, juriste et capitaine de l’armée suisse.

 

 

Côté Blu-ray, Guillaume Tell a récemment bénéficié dans sa Suisse natale d’une restauration 2K réalisée par la SRF (Schweizer Radio und Fernsehen), en collaboration avec la Cinémathèque Suisse et Memoriav. Et dès les premiers plans du film, on constatera que le ravalement de façade a été fait avec soin : l’ensemble est globalement assez stable, le grain d’origine, même s’il a probablement été légèrement atténué, est bien présent, le piqué est d’une belle précision, et les couleurs – et dieu sait s’il y en a dans ce film rendant hommage à la nature et aux paysages de la Suisse – sont naturelles et magnifient littéralement la photo du film. Bref, on est en présence d’un très beau Blu-ray, même si on constate une légère utilisation du réducteur de bruit. Côté son, c’est la classe également : la VF d’époque nous est proposée en DTS-HD Master Audio 2.0 mono d’origine, tandis que la VO suisse-allemande. Le rendu acoustique est solide et équilibré, les dialogues clairs et les ambiances bien préservées.

En plus du livre de 80 pages intégré dans l’étui, le Combo Blu-ray + DVD édité par Artus Films contient également une petite sélection de suppléments sur la galette à proprement parler : on trouvera en effet, outre la galerie de photos et les bandes-annonces anglaise et allemande, une courte featurette d’époque nous proposant quelques images du tournage et de la conception des effets visuels lors de la scène de la tempête.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles