Test Blu-ray : Dalva

0
490

Dalva

France, Belgique : 2022
Titre original : –
Réalisation : Emmanuelle Nicot
Scénario : Emmanuelle Nicot
Interprètes : Zelda Samson, Alexis Manenti, Fanta Guirassy
Éditeur : Diaphana
Durée : 1h28
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 22 mars 2023
Date de sortie DVD/BR : 22 août 2023

Dalva a 12 ans mais s’habille, se maquille et se vit comme une femme. Un soir, elle est brusquement retirée du domicile paternel. D’abord révoltée et dans l’incompréhension totale, elle va faire la connaissance de Jayden, un éducateur, et de Samia, une adolescente au fort caractère. Une nouvelle vie semble alors s’offrir à Dalva, celle d’une jeune fille de son âge.

Le film

[4/5]

Présenté à la Semaine de la Critique de Cannes 2022 d’où il est reparti avec 3 prix, le Prix FIPRESCI de la critique, le Rail d’or et le Prix Louis Roederer de la révélation pour Zelda Samson, la jeune et excellente comédienne qui interprète le rôle principal, Dalva est le premier long métrage d’Emmanuelle Nicot, une jeune réalisatrice particulièrement prometteuse. Dalva raconte l’histoire d’une jeune adolescente de 12 ans qui vivait depuis très longtemps sous l’emprise toxique et incestueuse d’un père prédateur, déscolarisée, sans contact avec le monde extérieur, et qu’on sépare de ce père pour la placer, contre son gré, dans un foyer afin de lui permettre de trouver enfin l’équilibre mental et moral d’une jeune fille de son âge. Vue l’histoire racontée dans le film, il aurait pu être sordide et malsain : il est généreux, lumineux et émouvant. Pour en savoir plus sur ce très beau film, il vous suffit de prendre connaissance de ce que Critique-film en avait pensé lors de sa sortie en salle en cliquant sur critique1 et sur critique2.

Le Blu-ray

[4.5/5]

Une sortie en salle honorable, avec plus de 50 000 entrées, a sans doute incité Diaphana à sortir le Blu-ray de Dalva en même temps que le DVD. C’est un très bon produit qui est proposé avec une qualité remarquable de l’image. Concernant le son, il est disponible en 2.0 et en 5.1, avec le choix d’adjoindre ou non un sous-titrage pour sourds et malentendants. Il existe aussi la possibilité d’une audiodescription pour aveugles et malvoyants.

3 suppléments viennent s’ajouter au film sur la galette. On trouve tout d’abord les 2 court-métrages qu’Emmanuelle Nicot avait réalisés avant Dalva. On retrouve aussi bien dans RAE (2012) et A l’arraché (2016) l’intérêt que porte la réalisatrice aux jeunes femmes qui sont l’objet de maltraitances familiales ou de la part de leurs compagnons et qui se retrouvent dans des foyers en ayant beaucoup de difficultés à sortir de l’emprise qu’elles ont subie. On constate aussi les progrès qu’elle a réalisés, d’un film à l’autre, en compagnie de Caroline Guimbal, sa directrice de la photographie sur les deux court-métrages et sur Dalva. Le 3ème supplément est une interview de la réalisatrice d’une durée de 5 minutes, interview réalisée alors que son long métrage avait encore « L’amour selon Dalva » comme titre de travail et au cours de laquelle Emmanuelle Nicot parle justement de ses rencontres dans des foyers d’accueil avec des jeunes personnes ayant fait l’objet de maltraitances et de leurs difficultés pout sortir d’une emprise qui les emprisonne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici