Test Blu-ray : Aguirre, la colère de Dieu

0
174

, la colère de Dieu


Allemagne : 1972
Titre original : Aguirre, der Zorn Gottes
Réalisateur :
Scénario : Werner Herzog
Acteurs : , Ruy Guerra, Helena Rojo…
Éditeur : Films
Durée : 1h30
Genre : Drame, Aventures
Date de sortie cinéma : 26 février 1975
Date de sortie DVD/BR : 4 novembre 2014

 

 

En 1560, une expédition espagnole quitte les hauts plateaux péruviens pour s’enfoncer dans la forêt amazonienne à la recherche du mythique Eldorado. L’entreprise est démente mais Aguirre, commandant en second, refuse de renoncer. Il renverse son chef et prend la tête du groupe. Dès lors, ses hommes devront le suivre, quoi qu’il en coûte : Aguirre s’est mis en tête de se tailler un empire autour de la fabuleuse cité d’or et d’y fonder une dynastie

 

aguirre-photo 2

 

Le film

[5/5]

De mémoire de cinéphile, peu de films ont d’avantage mérité le qualificatif de « dément » qu’Aguirre, la colère de Dieu. Abordant de front le genre « mondo » alors en vogue à l’époque, mais en prenant le soin d’y ajouter un rythme lent mêlé à un mysticisme pour le moins halluciné, Werner Herzog créait un genre à part : le « river movie », dont le principal représentant après lui serait le chef d’œuvre Apocalypse now.

Fou, grotesque et immersif, Aguirre, la colère de Dieu constitue encore, quarante années après sa réalisation, une expérience puissante et quasi-hypnotique ; porté par la fureur mégalomane d’un Klaus Kinski illuminé et littéralement habité par son rôle autant que par la musique planante de Popol Vuh (qui sera pillée plus que de raison la décennie suivante), le film d’Herzog s’avère une œuvre inclassable et toujours aussi fascinante, dont on ne trouvera finalement d’équivalent en terme d’énergie et d’intensité filmique que bien des années plus tard avec le sublime Apocalypto de Mel Gibson.

 

 

Le

[4/5]

Aguirre, la colère de Dieu vient de ressortir chez nos amis de Potemkine, soit à l’unité en combo Blu-ray + DVD, soit au sein du premier volume d’une quasi-intégrale DVD consacrée à Werner Herzog (oubliez les coffrets de 2004, Potemkine a fait les choses en grand !), dont les volumes suivants sortiront dans le courant de l’année 2015.

Et quel plaisir de pouvoir redécouvrir Aguirre en haute définition ! Le master proposé par l’éditeur est assez superbe, respectant absolument le statut « sur le vif » de la photo de Thomas Mauch : le grain cinéma argentique est préservé, de même que le format du film, mais la définition n’en est pas moins accrue – le piqué est même très précis, les images foisonnantes de la jungle nous donnent rapidement une idée du niveau élevé de détail. Mais là où le Blu-ray marque encore d’avantage sa nette supériorité par rapport à son cousin le DVD, ce sont sur les couleurs, qui explosent littéralement à l’écran – l’étalonnage colorimétrique est vraiment bluffant, on tire notre chapeau aux équipes chargées de la restauration. Seul bémol concernant la galette : un encodage en 1080i, cadencé à 25 images / secondes, raccourcissant donc le film de trois minutes par rapport à l’expérience en salle. Le mixage audio est proposé en DTS-HD Master Audio, mono d’origine évidemment. Pour les amateurs ou ceux l’ayant découvert dans ces conditions, il s’agit bel et bien de la VF d’origine.

Côté suppléments, l’éditeur nous offre déjà un livret contenant un entretien de Werner Herzog avec les critiques Hervé Aubron et Emmanuel Burdeau, tiré du livre Manuel de survie, précédé d’un texte d’Emmanuel Burdeau (non reçu). Ensuite, et outre un commentaire audio du film par Werner Herzog et Norman Hill, déjà disponible sur le DVD de 2004, l’éditeur nous propose une présentation du film par Hervé Aubron, ainsi qu’un passionnant entretien avec Pierre-Henri Deleau, fondateur de la Quinzaine des Réalisateurs.

On trouvera également deux courts-métrages de 1968, tous deux proposés en haute définition, Derniers mots et l’hilarant et non-sensique Mesures contre les fanatiques.

.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici