Test Blu-ray : Agent 077 – Opération Sexy

0
1327

Agent 077 – Opération Sexy

France, Espagne : 1964
Titre original : La Muerte silba un blues
Réalisation : Jess Franco
Scénario : Jess Franco, Luis de Diego
Acteurs : Conrado San Martín, Danik Patisson, Perla Cristal
Éditeur : Artus Films
Durée : 1h21
Genre : Thriller, Policier
Date de sortie cinéma : 22 juin 1966
Date de sortie DVD/BR : 7 mars 2023

En Amérique du Sud, le trompettiste Julius et son ami Castro passent en fraude un chargement d’armes pour le compte de Bekell. Alors que Castro est abattu par une patrouille, Smith va en prison. Quinze ans plus tard, il est enfin libéré et découvre que la veuve de son ami, Lina, est désormais mariée à Bekell. Julius devient gênant pour ce dernier. Se sentant menacé, il balance toute l’histoire au commissaire Fenton…

Le film

[3,5/5]

Cinéaste très prolifique, dont la carrière de réalisateur a débuté en 1957 pour s’achever en 2013 à sa rencontre inopportune avec la grande Faucheuse, Jess Franco fait partie de cette petite frange d’ouvriers acharnés du « bis » dont la filmographie est souvent rejetée d’un revers de la main dédaigneux par les cinéphiles. 55 ans de carrière, plus de 200 films répertoriés sur le site de référence IMDb (on peut supposer qu’on pourrait en réalité ajouter encore une poignée de films entamés mais non terminés, ou abandonnés en cours de tournage), et Jess Franco se voit encore le plus souvent méprisé, au même titre qu’un Jean Rollin par exemple, comme s’il avait passé sa carrière à ne filmer que passivement les croupes rebondies et les starlettes en position suggestives.

Et pourtant… Si bien sûr on ne se risquerait pas à soutenir mordicus que tous les films de Jess Franco se valent, il semblerait bien qu’en se mettant des ornières et en rejetant toute sa filmographie en bloc, on puisse passer à côté d’une véritable série de petits chefs d’œuvres, notamment en ce qui concerne sa filmographie du début des années 60, encore malheureusement trop peu connue. Heureusement, Artus Films est là pour nous rafraîchir la mémoire ce mois-ci avec la sortie en Blu-ray de Chasse à la mafia (1963) et de Agent 077 – Opération Sexy (1964) : deux films affichant un style formel absolument bluffant et nous proposant des intrigues qui auraient été tout à fait à leur place dans n’importe lequel des Films Noirs américains sortis juste après-guerre.

Car malgré son titre français opportuniste fleurant bon l’Euro Spy, Agent 077 – Opération Sexy est bel et bien un pur Film Noir. De plus, avec le recul, le fait qu’Orson Welles ait choisi Jess Franco comme assistant réalisateur sur le tournage de Falstaff en 1965 tend à créer des passerelles mentales entre les Films Noirs tournés par le cinéaste espagnol et le grand classique du genre mis en scène par Orson Welles, La Dame de Shanghaï (1947). Ainsi, le costume du personnage central ressemble étrangement à celui du personnage que Welles interprétait dans le film. D’un point de vue formel, on notera la même utilisation intensive des miroirs, et l’intrigue du film de Franco implique également tout un réseau de tromperies et de jeux de dupes impliquant une multitude de personnages aux motivations troubles.

Agent 077 – Opération Sexy est par ailleurs rythmé par une idée ingénieuse, possiblement inspirée du roman de Boileau-Narcejac « A cœur perdu », mais qui s’avère parfaitement intégrée à l’intrigue : il s’agit d’un leitmotiv musical qui ponctuera les différents actes du récit. Du point de vue de la mise en scène, Jess Franco parvient le plus souvent à concentrer l’attention du spectateur sur l’immédiateté de l’action, avec une succession de scènes adoptant le rythme syncopé d’une partition de jazz, sans jamais laisser le temps au public de réfléchir aux différentes motivations des protagonistes. Les ellipses dans le récit sont d’ailleurs nombreuses, histoire de brouiller les pistes : on cache au spectateur des détails qui lui permettraient de donner tout leur sens aux événements et aux comportements des personnages, même si un certain nombre d’indices font leur apparition dans la narration (le cambriolage nocturne, apparemment trop facile) et acquièrent finalement leur sens durant le dénouement du film.

Le Blu-ray

[4/5]

Acteur majeur dans le domaine de l’édition vidéo depuis presque vingt ans, Artus Films n’arrête plus de nous sortir de beaux Blu-ray à la chaine, avec ce mois-ci deux petits trésors oubliés de la filmographie de Jess Franco qui débarquent dans des éditions indispensables. Le film qui nous intéresse aujourd’hui, Agent 077 – Opération Sexy, nous est comme d’habitude présenté dans un Combo Blu-ray + DVD en Digipack deux volets, surmonté d’un fourreau cartonné : de toute beauté. Et côté galette Haute-Définition, Agent 077 – Opération Sexy nous est proposé dans un master stable et propre, respectant parfaitement le grain d’origine et proposant des contrastes parfaitement gérés. Du beau travail, même si quelques taches liées au temps subsistent occasionnellement. Côté son, l’éditeur nous propose le film en VF / VO et en LPCM Audio 2.0 mono, les deux mixages s’avérant sans (trop de) souffle ni bruits parasites. Les dialogues sont parfaitement clairs, et les sous-titres ne souffrent d’aucun problème particulier : c’est du beau travail.

Côté suppléments, l’éditeur nous propose tout d’abord de nous plonger dans une solide présentation du film par Stéphane du Mesnildot (24 minutes). Le journaliste évoquera les liens entre Agent 077 – Opération Sexy et Chasse à la mafia, ainsi que sur la filiation avec l’œuvre d’Orson Welles, que l’on a également évoqué un peu plus haut. On notera par ailleurs que Jess Franco a auto-remaké son film en 1977 avec le film La Caldia bestia, qui a connu de nombreuses vies sur les écrans français puisqu’on le connait également sous les titres Valse pour un tueur, Le Tango au clair de lune, Kiss me killer, Embrasse-moi, Embrasse-moi et fais-moi l’amour, Sexy Blues, Blues au clair de lune, Sérénade à Barbara, Passeport pour un tueur et Emmanuelle blonde. On terminera le tour des suppléments avec une galerie de photos et d’affiches du film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici