Accueil Tags Zita Hanrot

Tag: Zita Hanrot

Test Blu-ray : La vie scolaire

0
A l'image de La cité rose en 2013, La vie scolaire s’avère un rafraîchissant petit film « de banlieue » abordant les problématiques liées à l'école dans les quartiers dits difficiles. Avec beaucoup d'humour et d'énergie, Grand Corps Malade et Mehdi Idir tentent de réinjecter, sans angélisme ni caricature excessive, un peu d'espoir et d'humanité à un genre trop souvent tourné vers la provocation et le constat d'échec. Si on pourra certes arguer que certains de ses dialogues et/ou situations sonnent parfois un peu faux par moments, cela ne nuira finalement que peu à l’énergie et la sincérité de l’ensemble, qui s’avère vraiment drôle et attachant. Avec même, toutes proportions gardée, un petit côté « Spike Lee » à la française.

Critique : Les hirondelles de Kaboul

1
On ne peut que souscrire à la dénonciation de l'obscurantisme des talibans afghans. On ne peut qu'applaudir au casting de "Les hirondelles de Kaboul". Il est toutefois aussi permis de trouver que la joliesse des images enlève de la vigueur à la dénonciation et que l'utilisation du français dans le contexte du film a du mal à être acceptée dans le cinéma de ce siècle.

Critique : La fête est finie

0
"La fête est finie", qui met en scène deux jeunes femmes sous l'emprise des drogues les plus diverses et qui vont tenter de s'en sortir, s'écarte avec bonheur de ce que le cinéma propose le plus souvent lorsqu'il aborde ce sujet.

Prix Romy-Schneider et Prix Patrick-Dewaere 2016 : les finalistes

1
Les six finalistes pour succéder aux lauréats 2015 (Reda Kateb et Adèle Haenel) de ces trophées récompensant les espoirs du cinéma français viennent d'être...

Critique : Fatima

0
Dans Fatima, Philippe Faucon a su doser de façon parfaite son goût pour l'épure et une conduite de récit très bien menée. Tout en étant très réaliste sur la vie difficile de Fatima, et donc, de toutes celles qui partagent son sort, son film fait souvent la part belle à une sorte de poésie, issue sans doute des poèmes écrits par Fatima Elayoubi. Un film puissant et généreux.