Accueil Tags Richard Matheson

Tag: Richard Matheson

Test Blu-ray : La quatrième dimension – L’intégrale

0
Enfin, voici qu'arrive en Blu-ray l’intégrale de La quatrième dimension... le moins que l'on puisse dire, c'est que ça valait le coup d'attendre ! Le résultat à l'écran est absolument bluffant. L'image est sublime, proposant un piqué et une définition que l'on n'aurait même pas osé imaginer. Les contrastes sont bien gérés, le grain argentique a été préservé, bref, la série reprend méchamment de la gueule, et les fans seront aux anges.

Test Blu-ray : Fanatic

1
Production Hammer du milieu des années 60, Fanatic fait partie de la vague de thrillers psychologiques contemporains produits par le studio britannique suite au succès de Psychose. On ne trouvera donc point au cœur du film le moindre artifice formel hérité du cinéma gothique, mais un huis-clos oppressant, emmenant le spectateur au cœur de la folie, là où les fantômes d’un passé trouble ne sont jamais très loin. Contrairement à des films tels que Hurler de peur (1961), Paranoïaque (1963) ou Meurtre par procuration (1964), Fanatic ne nous propose pas une intrigue lorgnant trop ouvertement du côté de chez Daphné Du Maurier ou de Boileau-Narcejac : le scénario du légendaire Richard Matheson – adapté d'un roman signé Anne Blaisdell – va en effet d'avantage chercher ses inspirations du côté de Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (1962) : le film offrira en effet une belle grosse pathologie psychiatrique à son héroïne du troisième âge, non pas ici incarnée par Bette Davis mais par Tallulah Bankhead, actrice ayant connu son heure de gloire dans les années 30/40.

Test Blu-ray : Jack Arnold, géant de la peur

0
S’il est sans conteste un des noms les plus (re)connus en ce qui concerne le cinéma de science-fiction américain des années 50, Jack Arnold n’a finalement que très peu versé dans le genre. En effet, sur les 85 réalisations que rapporte le site de référence IMDb, étalées sur plus de trente ans, on ne compte que six contributions au genre : Le météore de la nuit (1953), L’étrange créature du lac noir (1954), La revanche de la créature (1955), Tarantula (1955), L'homme qui rétrécit (1957) et Le monstre des abîmes (1958). Passé cet âge d’or, ce solide technicien touche à tout s’est par la suite essentiellement consacré à la réalisation de téléfilms et séries TV.

Back To The Past #13

0
Amis cinéphiles, bienvenue ! Ton site préféré te propose les Madeleines de Proust de David : par moult souvenirs et autres petites anecdotes, notre...

Real steel

0
Un film de robots produit par Steven Spielberg et Robert Zemeckis, avec Hugh Jackman et Evangeline Lily en tête d'affiche, le tout distribué par Disney, ça semble à la fois attirant et effrayant. Alors, Real Steel, nanar ou bonne surprise ?