Blu-ray, DVD, livres DVD — 26 janvier 2020
Test DVD : Fourmi

 
France, Belgique : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Julien Rappeneau
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h41
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 4 septembre 2019
Date de sortie DVD : 15 janvier 2020

 

Le jeune Théo, surnommé « Fourmi », aimerait redonner de l’espoir à son père, Laurent, un grand gaillard solitaire et désabusé par la vie. L’occasion se présente quand Théo est sur le point d’être recruté par un grand club de foot anglais. Finalement non sélectionné car jugé trop petit, Fourmi n’a pas le cœur d’imposer une déception de plus à son père. Il se lance alors dans un mensonge qui va rapidement le dépasser…

 


 

Le film

[3/5]

« Théo, dix ans, est surnommé Fourmi en raison de sa petite carrure. Excellent footballeur, il est souvent embarrassé par son père qui s’emporte pour un rien contre l’arbitre, les autres joueurs ou leurs parents. Alors que Théo espérait être recruté par Liverpool, on lui dit qu’il est trop petit. Craignant de voir son père s’enfoncer plus profondément dans sa déprime et son penchant pour l’alcool, il lui fait croire qu’il a été pris… Le gamin multiplie les mensonges, aidé par un copain doué en informatique, aux initiatives de plus en plus bizarres mais plutôt amusantes.

Après Rosalie Blum, Julien Rappeneau adapte à nouveau une BD, « » de et Arthur Laperla, pour mettre en scène un gamin investi d’une mission trop lourde pour ses jeunes épaules : sauver son père alcoolique et sans emploi, mal vu de tous. Malgré la bonhomie généralisée et l’investissement d’acteurs de talent (François Damiens en père aimant mais triste, André Dussollier en entraîneur sympa, Lætitia Dosch en assistante sociale bienveillante), il est difficile de s’emballer pour ce divertissement qui manque de punch et de surprises. »

Critique signée Pascal Le Duff, rédacteur en chef de critique-film.fr

 

 

Le DVD

[4/5]

Le DVD de Fourmi édité par TF1 Studio est très soigné, et propose une image littéralement somptueuse, sans l’ombre d’un problème d’encodage à l’horizon : les retardataires pourront donc découvrir le gentil petit film de Julien Rappeneau dans des conditions tout à fait satisfaisantes. La définition est exemplaire, les couleurs sont belles, l’encodage est très soigné, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. De plus, l’image rend un bel hommage à la jolie photo du film signée Pierre Cottereau. Niveau son, la VF est est proposée dans un mixage Dolby Digital 5.1 bien spatialisé et profitant bien du l’excellente B.O du film. On notera également la présence d’un mixage stéréo en Dolby Digital 2.0, anecdotique mais probablement plus clair si vous ne bénéficiez pas de Home Cinema et visionnez le DVD le plus simplement du monde sur votre téléviseur.

Du côté des suppléments, on trouvera un intéressant entretien avec Julien Rappeneau (11 minutes), qui reviendra sur sa découverte de la bande dessinée espagnole à l’origine du film, ainsi que sur les acteurs / actrices de son film, qui reçoivent chacun leur petit lot de louanges. Il évoquera également les improvisations de François Damiens ainsi que les « imprévus » du tournage. On terminera avec le clip vidéo de « The alphabet song » par le groupe The ABC’s.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *