Accueil Tags Anthony Hinds

Tag: Anthony Hinds

Test Blu-ray : Coffret Hammer – Tome 2 – 1970-1976 :...

0
Le Coffret Hammer - Tome 2 - 1970-1976 : Sex & Blood est disponible chez Tamasa Diffusion depuis le 30 novembre. Edition limitée et numérotée à 2.000 exemplaires, il nous propose 7 films produits par le studio Hammer en Blu-ray et DVD.

Test Blu-ray : Les cicatrices de Dracula

0
Les cicatrices de Dracula est le cinquième « Dracula » tourné par Christopher Lee pour le compte de la Hammer. Si le film de Roy Ward Baker fait suite à Une messe pour Dracula, tourné à peine quelques mois avant, ce Dracula-là n’est pas tout à fait dans la continuité des films précédents.

Hammer Films en Blu-ray chez Elephant #2

0
Afin de ne pas vous « étouffer » avec un article imbuvable revenant d’un bloc sur les neuf films de cette nouvelle vague Hammer Films, on a pris le parti de diviser ce long test en deux parties. Vous trouverez la première partie de l'article en cliquant ici ; la deuxième partie se concentrera d'avantage que la première sur des « personnages » mythiques du fantastique, revisités au cours des années 60 par la Hammer, en collaboration avec Universal Pictures.

Hammer Films en Blu-ray chez Elephant #1

0
Le 9 novembre, Elephant Films a eu la très bonne idée de sortir une toute nouvelle vague de Blu-ray / DVD consacrée au studio britannique Hammer Films. Ce sont donc rien de moins que neuf nouveaux films, pour la plupart inédits en France sur galettes numériques, qui viennent grossir les rangs, encore malheureusement trop peu fournis, des représentants des films de la Hammer disponibles en Haute Définition dans l’hexagone : Les maîtresses de Dracula (1960), La nuit du loup-garou (1961), Le spectre du chat (1961), Le fascinant Capitaine Clegg (1962), Le fantôme de l’opéra (1962), Paranoïaque (1963), Le baiser du vampire (1963), Meurtre par procuration (1964) et L’empreinte de Frankenstein (1964).

Test Blu-ray : Une messe pour Dracula

0
Commençant pile poil là où s’arrêtait Dracula et les femmes, le film de Peter Sasdy Une messe pour Dracula s’avère contre toute attente extrêmement différent de son prédécesseur, pourtant tourné seulement un an plus tôt. D’une esthétique gothique sophistiquée, on passera ici à une ambiance et un style baroque décomplexé, à tendance vaguement foutraque. On n’hésitera pas non plus à se vautrer dans les excès en tous genres

Test Blu-ray : Dracula et les femmes

0
Tourné en 1968, Dracula et les femmes est un des derniers représentants de l’âge d’or de la Hammer Films. Proposant des perles gothiques depuis plus de dix ans sans réel renouvellement ou remise en question, les films produits par la Hammer commençaient alors un peu à se suivre et à se ressembler