Retour vers le 21 octobre 2015

0
1180

retour vers le futur 21 octobre 2015

Ça y est, on y est , le 21 octobre 2015, date marquante dans l’univers de Retour vers le Futur, date à laquelle Marty Mc Fly arrive dans le futur dans Retour vers le Futur 2 (sorti en 1989) et y découvre quelques inventions prometteuses dont le hoverboard, la basket qui se lasse toute seule, la 3D à un niveau inédit et autres idées improbables (ne parlons pas des costumes datés…). Sans chercher à être réalistes, le réalisateur Robert Zemeckis et son scénariste Bob Gale ont parfois ciblé juste.

Surfant sur cette vague nostalgique, Toyota réunit Michael J.Fox (Marty Mc Fly) et Christopher Lloyd (Doc Emmet Brown) dans un diner pour évoquer ces inventions, les farfelues et celles qui le sont moins, Lloyd affirmant sans rire qu’il utilise toujours son fax pour communiquer… avec des gens à qui il envoie des fax ! En voici un extrait, la version complète étant lancée aujourd’hui. Ça fait un peu coup publicitaire et ça l’est même carrément, en fait, pour un nouveau modèle fonctionnant avec un système hybride hydrogène et électricité mais bon, ça marche de les revoir ensemble (on vous épargne les autres vidéos liées à cet anniversaire).

https://youtu.be/eVebChGtLlY

Universal s’est invitée à la fête avec des parodies et fausses pubs, dont un clin d’oeil avec son étonnante bande-annonce de Jaws 19 (dont le logo en super 3D a été aperçu dans l’épisode 2) qui revient sur l’historique des épisodes 5 à 18 que nous avons négligé de voir, à la façon du générique de fin de 22 Jump Street (en plus sommaire tout de même). On aurait aimé (?) voir Les Dents de Grey (pas Denise, Christian…) parmi les quelques exemples de suites et prequels et suites de prequels assez savoureux qui pourraient même devenir réalité (on ne sait jamais) ou qui auraient pu exister à l’époque…

Teaser de Doc Brown saves the world (Doc Brown sauve le monde)

Une publicité pour le Hoverboard

Que les fans se rassurent, Robert Zemeckis et son scénariste Bob Gale ont l’assurance qu’aucune suite ne pourrait être tournée. Début juillet, le réalisateur l’assurait : «Ça n’arrivera que lorsque Bob Gale et moi seront morts. Après cela, je suis à peu près sûr que quelqu’un le fera à moins que nos ayant-droits parviennent à s’y opposer. Pour moi, c’est honteux. En particulier car c’est un bon film. C’est comme si on disait « refaisons Citizen Kane ». À qui donnera-t-on le rôle ? Qu’est-ce que c’est que cette idée folle ? Pourquoi faire un truc pareil ?». Il a tenu ces propos au Telegraph dans le cadre de sa tournée promotionnelle pour son dernier long-métrage, The Walk – rêver plus haut, son meilleur depuis longtemps mais qui fait hélas un triste démarrage aux Etats-Unis. Sortie en France le 28 octobre… dommage à une semaine près, c’était timing parfait…

Bob Gale, Robert Zemeckis, Lea Thompson, Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Mary Steenburgen, Huey Lewis et Neil Canton réunis à l'occasion des 25 ans du premier film en 2010.
Bob Gale, Robert Zemeckis, Lea Thompson, Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Mary Steenburgen, Huey Lewis et Neil Canton réunis à l’occasion des 25 ans du premier film en 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici