Quelques films que j’espère découvrir à Cannes 2016…

2
156

Il ne reste que quelques heures avant de découvrir la liste des films en compétition à Cannes ainsi que celles des autres sélections officielles (Un Certain Regard et les séances spéciales, de minuit et hors-compétition). En guise de hors d’oeuvre, voici une sélection toute personnelle de films que j’espère bien découvrir sur place (pas forcément dans la sélection officielle). Attention, aucun pronostic ici mais de simples désirs, rêves, espoirs, attentes…

Commençons par nul autre que le deuxième long-métrage de la réalisatrice d’un des premiers films les plus prometteurs sortis au cours de l’année 2015 : A Girl walks home alone at night. Ana Lily Amirpour décrit (voir notre interview) comme son «Road Warrior» (Mad Max 2: le défi) en plus psychédélique avec une touche de El Topo de Jodorowsky, dans un cadre apocalyptique, une histoire d’amour entre un cannibale et sa nourriture.». Le tournage a eu lieu voici près d’un an donc tout est permis… Ce film d’anticipation attendu réunit Jason Momoa, Jim Carrey, Keanu Reeves, Suki Waterhouse, Diego Luna et Giovanni Ribisi.

bad batch photo 01

Si le documentaire de Pierre Filmon se retrouve sur la Croisette, ce sera forcément dans la cadre de Cannes Classics. Il n’est pas certain que le film soit définitivement prêt, il était encore en post-production fin mars mais on veut là encore y croire. Ce serait un bel hommage au célèbre directeur de la photo, disparu le 1er janvier dernier, qui a notamment travaillé sur The Rose repris en salles l’an dernier par Lost Films (Marc Olry) qui a produit ce film. Autre documentaire dont la présence est plus que crédible, The Glance of music de Giuseppe Tornatore, un portrait du compositeur Ennio Morricone, à voir peut-être dans cette même section consacrée au cinéma de patrimoine via des rééditions de classiques et de films méconnus et de docs inédits autour du cinéma.

Dans son premier long , Julie Ducournau dirige à nouveau Garance Marillier après l’excellent court-métrage Junior, sorte de croisement inspiré entre La Mouche et le teen-movie, présenté à la Semaine de la Critique en 2011. Elle pourrait d’ailleurs revenir dans cette sélection n’accueillant que des premiers et deuxièmes longs-métrages avec ce film de genre entre comédie et horreur où l’on retrouve encore Laurent Lucas et Bouli Lanners.

 

grave julia ducournau 01

L’année 2015 fut clairement l’année de Paul Vecchiali, 86 ans, avec la sortie de Nuits blanches sur la jetée et la réédition de huit longs-métrages en version restaurée. 2016 confirme son retour sur le devant de la scène avec C’est l’amour qui réunit à nouveau Astrid Adverbe et Pascal Cervo et son tout dernier où Pascal Cervo encore partage l’affiche avec Catherine Deneuve, Mathieu Amalric et Edith Scob, un casting qui pourrait aider le vénérable cinéaste à se retrouver enfin à Cannes peu séduit par son cinéma jusqu’à présent.

le cancre Catherine Deneuve Pascal Cervo

La sortie de étant programmée le 8 juin, il est très fortement probable que Dominique Abel et Fiona Gordon feront leur retour à Cannes avec cette comédie qui les réunit à l’écran avec Emmanuelle Riva et après Rumba (Semaine de la Critique 2008) et La Fée (Quinzaine des Réalisateurs 2011). Peut-être la transition vers la sélection officielle ?

Paris pieds nus Dominique Abel Emmanuelle Riva Fiona Gordon

Enfin un premier long-métrage signé (titré ) après les courts remarqués Boro in the box et Notre-Dame-des-Hormones, où il dirige notamment Vimala Pons à l’affiche de Marie et les naufragés et Diane Rouxel nommée en espoir aux César cette année pour La Tête haute. Une personnalité à part dans le cinéma français que l’on espère voir réussir sa transition vers le long.

de Michael Dudok de Wit, premier long-métrage des courts-métrages d’animation Le Moine et le poisson et Père et Fille, Oscar en 2000, produit avec le Studio Ghibli et coécrit avec Pascale Ferran et initié par Isao Takahata. Les premières images révélées au ShoWeb étaient magnifiques. Comme de bien entendu, se prend-on à penser…

La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit

En bref : Félicité, nouveau film de Alain Gomis, l’un des réalisateurs les plus attachants d’aujourd’hui, notamment grâce à Andalucia avec Samir Guesmi et Aujourd’hui, petit chef d’oeuvre avec Saul Williams ainsi que Aquarius avec l’actrice dirigée par le brésilien Kleber Mendonça Filho, personnalité plus que prometteuse du cinéma internationale comme l’ont prouvé ses courts-métrages et son premier long-métrage Les Bruits de Recife.

Félicité (ci-dessus) et Aquarius (ci-dessous)
Félicité (ci-dessus) et Sonia  Braga et son réalisateur sur le tournage de Aquarius (ci-dessous)

aquarius kleber mendonça filho

, documentaire sur le tournage de Star Wars avec des interventions des acteurs ayant interprété des personnages secondaires dont Jeremy Bulloch (Boba Fett), David Prowse (Darth Vador) ou Paul Blake (Greedo), alors inconscients du phénomène dans lesquels ils allaient être impliqués jusqu’à aujourd’hui, certains vivant toujours de cette notoriété quarante ans plus tard grâce aux diverses conventions où ils monnaient leurs dédicaces.

elstree 1976 affiche

Et enfin, faisons nous plaisir en feignant de croire à la présence de la version cinoche de avec toujours Jennifer Saunfers et Joanna Lumley, histoire de voir Edina et Patsy déambuler ivres mortes sur la Croisette… Ce ne sont que des rôles de composition certes mais il est permis de rêver !

Histoire d’être un peu sérieux, signalons tout de même quelques films quasiment assurés d’être présents à Cannes, en particulier ceux dont la date de sortie est fixée dans pendant le festival ou juste après : Ma Loute de Bruno Dumont (11 mai), Julieta de Pedro Almodóvar (18 mai), Elle de Paul Verhoeven et The Nice Guys de Shane Black (25 mai), La Loi de la jungle d’Antonin Peretjatko (1er juin), Money Monster de Jodie Foster, The Neon Demon de Nicolas Winding Refn et La Pazza Gioia de Paolo Virzi (8 juin). Évidemment les films prêts des grands habitués sont à suivre dont les nouvelles œuvres des frères Dardenne et de leurs collègues Ken Loach, Cristian Mungiu, Jim Jarmusch, Xavier Dolan, Olivier Assayas, Hirokazu Kore-Eda, Stéphane Brizé, Andrea Arnold, Katell Quillévéré et Amat Escalante parmi bien d’autres.

Seule certitude, Café Society de Woody Allen sera officiellement présenté en ouverture le mercredi 11 mai hors-compétition et sortira en salles le même jour.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici