News — 17 octobre 2016
Programme télé de ce lundi 17 octobre

platoon

Réalisé par

Avec Tom Berenger, William Daffoe, , Forest Whitaker, Johnny Depp

Guerre / USA / 1986 / 2h00 

20h55 sur France 5 

Synopsis : Septembre 1967: Chris Taylor, dix-neuf ans, rejoint la compagnie Bravo du 25ème régiment d’infanterie, près de la frontière cambodgienne. Chris, issu d’une famille bourgeoise s’est engagé volontairement et, plein d’idéal entend bien servir son pays. Mais la réalité est tout autre et ses illusions vont tomber les unes après les autres. Il sera également temoin de la rivalité sanglante qui oppose deux officiers qu’il admire. « J’ai eu l’idée de « Platoon » en décembre 1969 à mon retour du front. Mais personne ne voulut produire ce script « trop dur, trop noir et deprimant »

Platoon est un chef d’oeuvre intemporel absolu, une oeuvre monstrueuse, un monument du cinéma qui plonge son spectateur dans l’enfer du Vietnam. Oliver Stone, lui même vétéran de ce terrible gâchis, confronte son auditoire à ce qu’ont enduré les soldats américains grâce à un réalisme à retourner les tripes. On s’attache à ses personnages, les ressorts dramatiques sont magnifiquement bien gérés, la photographie somptueuse, et la mise en scène est viscérale. En plus d’être un film absolument passionnant et véritablement choquant, Platoon est aussi une critique de la prise de position des Etats-Unis, Oliver Stone présente bien l’erreur de son gouvernement, il démontre à quel point cette guerre fut une perte de temps, une perte d’argent et surtout une perte morale et physique pour des millions de soldats. Inscrit dans les grands classiques du genre Platoon n’épargne pas son spectateur et entre au fond des choses. Oscars du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur son et du meilleur montage.

 

le_territoire_des_loups

Réalisé par  

Avec  

Survival / USA / 2012 / 1h57 

21h00 sur C8 

Synopsis : « Le Territoire des loups » nous entraîne aux confins du monde et d’un homme, à la découverte de ce qu’il y a en chacun de nous…

Le territoire des loups est un film haletant, les décors et les loups sont parfaitement convaincants et même si le scénario et l’enchaînement des péripéties sont sans surprise le long métrage fonctionne carrément et le spectateur adhère aisément! Véritable survival simple et vif, la violence est crue, la tension à son comble. Carnahan, réalisateur de Mise à Prix, signe un divertissement de haute volée produit par les frères Scott. Le cliffender final vaut également le détour.

 

Thor

Réalisé par  

Avec , Tom Hiddleston, Nathalie Portman, Anthony Hopkins 

Fantastique / USA / 2013 / 1h52 

20h55 sur W9 

Synopsis : Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres. Confronté à un ennemi que même Odin et Asgard ne peuvent contrer, Thor doit s’engager dans son aventure la plus dangereuse et la plus personnelle, au cours de laquelle il va devoir s’allier au traître Loki pour sauver non seulement son peuple et ceux qui lui sont chers, mais aussi l’univers lui-même.

Encore une fois, même si les scènes d’actions sont mieux maîtrisées que dans Thor premier du nom, donc nettement plus intéressantes, et que l’humour Marvel est toujours aussi présent et aussi sympathique et rafraîchissant, le véritable seul intérêt du film est encore une fois Loki! Car même si le personnage de Thor n’est pas inintéressant, son némésis est passionnant, et reste un des personnages de l’univers Marvel le mieux traité. Et l’interprétation de Tom Hiddleston n’y est pas pour rien, le rôle lui colle a la peau, d’un réalisme saisissant, drôle, désinvolte, classe, cynique, c’est LE personnage du film! Les interprètes ne sont pas mauvais, Tom Hiddleston brille, Idris Elba est toujours aussi charismatique. Thor : le monde des ténèbres demeure pour autant un énième blockbuster banal, au méchant archétype, et aux rebondissements vus et revus.

 

White House Down

Réalisé par  

Avec Jamie Foxx, , Maggie Gyllenhaal, Jason Clarke 

Action / USA / 2013 / 2h12 

20h55 sur TMC 

Synopsis : Membre de la police du Capitole, John Cale vient de se voir refuser le job dont il rêvait : assurer la protection du président des États-Unis. Espérant éviter à sa fille une déception lorsqu’il lui apprendra la nouvelle, il l’emmène visiter la Maison-Blanche. C’est à ce moment qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment. Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos, Cale va tenter de sauver sa fille, le président, et le pays tout entier.

Sorti au même moment que La Chute de la Maison Blanche avec Gérard Butler, White House Down est un film d’action très efficace. Roland Emmerich, qui ne peut pas s’empêcher de détruire la Maison Blanche signe un film d’action porté par des combats très réussis, les gun fight sont vraiment prenants alors que les combats au corps à corps demeurent bien chorégraphiés. White House Down est un divertissement de première classe qui allie à merveille action et humour, reste un scénario trop banal, mais le long métrage est un moment fun et décomplexant.

 

L’Histoire sans Fin

lhistoire-sans-fin-une

Réalisé par  

Avec Barret Oliver 

Fantastique, aventure, famille / USA / 1984 / 1h35

20h45 sur Paris Première 

Synopsis : Bastien, dix ans, est un passionné de romans d’aventures. Un jour, il dérobe un ouvrage merveilleux peuplé d’extraordinaires créatures. Il s’enfonce fébrilement dans l’univers fantastique de ce livre qui le fascine.

L’Histoire sans Fin est un film intelligent pour notre marmaille, oscillant constamment entre fiction et réalité, le long métrage convainc grâce à une esthétique renversante pour l’époque faite de personnages et de décors hauts en couleur. Certains protagonistes demeurent très bien pensés, pour autant le montage raté et la happy end absolument détestable désacralise en quelques secondes une lente mise en place mystérieuse et intelligible. En plus du discours sur l’éducation et la conservation de notre héritage littéraire, L’Histoire sans Fin offrait son lot d’images psychédéliques, mais le final ne passe pas et le long métrage traîne par moment en longueur.

 

Hitman : Agent 47

hitman

Réalisé par Aleksander BACH 

Avec Rupert Friend, Zachary Quinto 

Action / USA / 2015 / 1h25 

20h55 sur Canal + Décalé 

Synopsis : L’histoire d’un assassin génétiquement modifié pour être la parfaite machine à tuer. Sa dernière cible est une multinationale dont l’objectif est d’obtenir le secret du passé d’Agent 47 pour créer une armée de tueurs dont les pouvoirs surpasseront même les siens. Faisant équipe avec une jeune femme qui détient peut-être un secret permettant d’affronter leurs puissants ennemis clandestins, 47 fait face à des révélations étonnantes concernant ses origines et se prépare à se battre avec son adversaire le plus redoutable.

Cette nouvelle adaptation ne brille pas par son discours terriblement commun, ni par ses dialogues vides et vains. Encombré de nombreuses incohérences en tout genre, d’une morale infantile, d’un scénario banal et d’un ennui omniprésent, ce « Hitman : agent 47 » séduit parfois par ses quelques scènes d’action réussies.

 

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Aubin Bouillé
Aubin Bouillé

Jeune étudiant en droit, je comble mon temps libre en écrivant des articles cinématographiques. Cinéphile dans l'âme, je suis un grand amateur de cinéma américain, ma jeune adolescence ayant été portée par Quentin Tarantino, David Fincher et les frères Coen. J'espère que mes papiers vous plairont et bonne visite sur Critique_Film :)