http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Comédie Critiques de films — 05 juin 2013
Pop Redemption

pop redemption affiche

France : 2013
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Martin Le Gall, ,
Acteurs : , , ,
Distribution : Gaumont Distribution
Durée : 1h34
Genre : Comédie
Date de sortie : 05 juin 2013

Globale : [rating:3][five-star-rating]

Premier long-métrage du réalisateur et scénariste, Martin Le Gall. Souvent les premiers films contiennent beaucoup de choses voir trop. Pop Redemption contient ce qu’il faut pour montrer qu’il est bel et bien une comédie.

SynopsisChaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une « tournée d’été » – quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe.
Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière.
Difficile de rester fidèle à ses idéaux quand on est membre d’un groupe de black metal…

pop redemption

Road Trip Musical

Pop Redemption est avant tout un film sur l’amitié. 4 potes et membres d’un groupe amateur de black métal. Alex, le chanteur interprété admirablement par un Julien Doré passionné et obsessionnel qui ne vit que pour son groupe. Pour un premier rôle principal, on peut dire que ça lui va comme un gant. Pascal, le batteur joué par Jonathan Cohen, propriétaire d’un restaurant chinois avec sa femme. Yacine Belhousse dans le rôle d’Erik, le guitariste qui ne compte pas ses conquêtes et qui rêve de jouer un solo. Grégory Gadebois joue JP, le bassiste, un père de famille, aux allure d’Obélix. Des personnages un poil stéréotypé et attachant. Nul doutes que beaucoup d’artistes s’identifieront à notre quatuor. Le groupe part en direction du plus grand festival de métal français.

pop redemption

Sur la route, les déboires commencent au sein même du groupe. Pas toujours facile d’être une Rock Star sans plus aucun rêve de gloire. Alors que les idées de chacun divergent, l’amitié du groupe reste soudée. Perdu en pleine campagne et recherché par les autorités. Les Dead MaKabés doivent changer leurs costumes gothiques, pour échapper à une gendarmette (Audrey Fleurot). Ils vont jusqu’à changer de répertoire musical. Le tout, harmonisé par une bande son pop-rock orchestrée par Franck Lebon. Les multiples références à la musique, rendront les spectateurs nostalgique comme la démarche au ralentit qui rappel Abbey Road. Les citations amusant d’artistes. Le choix des costumes qui retracent, plusieurs décennies du 4ième art. Passant du métal, au BDBG des Beatles d’avant Sgt Pepperau style hippie et avec une touche de fanfare.

pop redemption

Un scénario efficace

Martin Le Gall mène en 1h34 un film touchant, culturellement intéressant. Inutile d’aimer le black-métal pour apprécier cette histoire. Peu de rires, mais plusieurs sourires. Le film regorge de bonnes choses. Le scénario est réglé comme du papier à musique, avec une bonne structure. Des dialogues drôles, mais qui tournent en rond par moment. Un montage amusant, coloré et bien rythmé. De quoi réviser la genèse du black-métal.

Une mise en scène appréciable, notamment en captation de concert. De beaux plans, les plongées et contre-plongées sur le quatuor.

Malgré une participation d’Alexandre Astier l’humour du film reste assez timide. On aurait espéré plus de gags absurdes dans le style Sexe, Drogue et Rock’N’Roll.

Résumé

Une histoire sympathique, un film à voir entre pote. On a le sentiment d’avoir vu trop et pas assez de choses. Toutefois, ça respire la bonne humeur et l’envie de s’écouter un bon vinyle. 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IFU5kpHdSis[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Franck Filippelli

Cet article a été rédigé par Franck Filippelli.