Oscars 2018 : Prix spécial à l’installation de Alejandro Gonzalez Iñarritu

0
786

Jamais quatre sans cinq ! C’est ce que le comité de direction de l’Académie du cinéma américain a dû se dire en votant la semaine passée un Oscar spécial à l’installation en réalité virtuelle Carne y Arena de Alejandro Gonzalez Iñarritu. Ce prix extraordinaire sera présenté au réalisateur mexicain, ainsi qu’à son chef opérateur attitré Emmanuel Lubezki lors des Governors Awards, la cérémonie des Oscars d’honneur, qui aura lieu le 11 novembre à Hollywood. Présentée initialement en séance spéciale au dernier festival de Cannes, l’installation plonge le spectateur dans le parcours difficile d’immigrés mexicains qui tentent de franchir la frontière américaine. Elle est actuellement visible à Los Angeles au County Museum of Art, à Mexico City au Tlatelolco Cultural Center, ainsi que – plus près de chez nous – depuis début juin à la Fondation Prada à Milan. Déjà complète dans le musée européen jusqu’à fin novembre, l’installation y sera encore visible jusqu’au 15 janvier 2018. De nouveaux billets seront mis en vente, mois par mois, à partir du 9 novembre.

Alejandro Gonzalez Iñarritu (*1963) est un habitué des Oscars, puisqu’il en a déjà remporté quatre : pour Birdman en 2015 dans les catégories du Meilleur Film, du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario original, puis l’année suivante en tant que Meilleur réalisateur pour The Revenant. Il a par ailleurs reçu trois nominations supplémentaires pour Babel en 2007 (Meilleur Film et Meilleur réalisateur) et pour The Revenant comme producteur du Meilleur Film. Son premier long-métrage Amours chiennes avait été nommé en tant que Meilleur Film étranger en 2001, tout comme Biutiful dix ans plus tard. Son compatriote et collaborateur régulier, le chef opérateur Emmanuel Lubezki (*1964), a fait presque aussi bien, puisqu’il a gagné trois Oscars consécutifs de la Meilleure photo, entre 2014 et 2016, pour Gravity de Alfonso Cuaron, Birdman et The Revenant. Il avait auparavant été nommé à cinq reprises pour La Petite princesse et Les Fils de l’homme de Alfonso Cuaron, Sleepy Hollow La Légende du cavalier sans tête de Tim Burton, ainsi que pour Le Nouveau monde et The Tree of Life de Terrence Malick. Emmanuel Lubezki a de même collaboré avec des réalisateurs aussi prestigieux que Mike Nichols (The Birdcage), Alfonso Cuaron (De grandes espérances et Y tu mama tambien), Michael Mann (Ali), les frères Coen (Burn after reading) et Terrence Malick (A la merveille, Knight of cups et Song to song).

L’Académie du cinéma américain ne donne que très rarement des prix spéciaux, en dehors des catégories établies depuis plus ou moins longtemps et des prix honorifiques. La dernière fois remonte à 1995, lorsque le patron de Pixar John Lasseter en avait reçu un pour marquer la sortie du premier long-métrage d’animation entièrement en images de synthèse Toy Story. Encore plus de temps en arrière, ces statuettes exceptionnelles étaient décernées afin de reconnaître des accomplissement techniques qui ne disposaient pas à ce moment-là d’une catégorie spécifique, comme les effets spéciaux de L’Aventure du Poséidon de Ronald Neame en 1972, King Kong de John Guillermin en 1976, Superman de Richard Donner en 1978 et Total Recall de Paul Verhoeven en 1990 ou les effets sonores de Rencontres du troisième type de Steven Spielberg en 1977, Les Aventuriers de l’arche perdue toujours de Spielberg en 1981 et RoboCop de Paul Verhoeven en 1987. Le cas est similaire pour le Meilleur Film étranger, qui avait débuté en tant que prix spécial en 1947, avant de devenir une catégorie à part entière neuf ans et huit films plus tard, dont Le Voleur de bicyclette de Vittorio De Sica, Rashomon de Akira Kurosawa et Jeux interdits de René Clément. Les vrais Oscars spéciaux ont cependant été conçus pour saluer des évolutions majeures dans l’Histoire du cinéma, comme en 1939 Blanche Neige et les sept nains produit par Walt Disney, le premier long-métrage d’animation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici