Nicole Kidman lauréate de l’AFI Life Achievement Award 2023

0
1296

Portrait de femme © 1996 Propaganda Films / Polygram Filmed Entertainment Tous droits réservés

Suite et fin de notre rattrapage de l’actualité des prix de cinéma inhabituellement surchargée mardi dernier, le 22 novembre. Après avoir dû reporter pendant deux ans son dernier prix honorifique à cause de la crise sanitaire, l’American Film Institute peut enfin tourner la page. Julie Andrews, la lauréate annoncée initialement en septembre 2019, mais qui n’a eu droit à sa soirée festive qu’en juin dernier, peut désormais passer le relais sous forme d’étoile à sa consœur Nicole Kidman. L’actrice australienne sera au cœur de la cérémonie du 49ème AFI Life Achievement Award, qui aura lieu le samedi 10 juin 2023 au Dolby Theatre à Los Angeles. L’annonce a été donc faite la semaine dernière par la productrice Kathleen Kennedy, présidente du conseil d’administration de la vénérable institution américaine.

Eyes Wide Shut © 1999 Manuel Harlan / Stanley Kubrick Productions / Warner Bros. France Tous droits réservés

On ne contestera nullement ce choix, même si l’on peut considérer que Nicole Kidman (* 1967) est encore un peu jeune pour recevoir ce prix suprême du cinéma américain. Certes pas aussi peu âgée que Tom Hanks qui n’avait que 46 ans quand il l’avait reçu très prématurément en 2002. Mais l’activité récente et actuelle de l’actrice nous laissent espérer qu’elle aura encore de nombreuses années fructueuses devant elle. Car depuis ses premiers pas devant les caméras de télévision australiennes dans les années 1980, Kidman a fait preuve d’un talent exceptionnel pour dénicher des rôles exigeants. La qualité indiscutable de sa carrière, riche d’une cinquantaine de films, résulte peut-être avant tout de son attention à travailler avec des réalisateurs de renom, aux styles et aux univers fort variés.

Ainsi, au fil du temps, on a pu la voir chez Phillip Noyce (Calme blanc), Tony Scott (Jours de tonnerre), Robert Benton (Billy Bathgate et La Couleur du mensonge), Ron Howard (Horizons lointains), Harold Becker (Malice), Joel Schumacher (Batman forever et Effraction), Gus Van Sant (Prête à tout), Jane Campion (Portrait de femme), Mimi Leder (Le Pacificateur), Stanley Kubrick (Eyes Wide Shut), Baz Luhrmann (Moulin Rouge ! et Australia), Alejandro Amenabar (Les Autres), Stephen Daldry (The Hours), Lars von Trier (Dogville), Anthony Minghella (Retour à Cold Mountain), Jonathan Glazer (Birth), Sydney Pollack (L’Interprète), Rob Marshall (Nine), John Cameron Mitchell (Rabbit Hole et How to talk to girls at parties), Lee Daniels (Paperboy), Park Chan-wook (Stoker), Olivier Dahan (Grace de Monaco), Garth Davis (Lion), Sofia Coppola (Les Proies), Yorgos Lanthimos (Mise à mort du cerf sacré), James Wan (Aquaman), Jay Roach (Scandale), Aaron Sorkin (Being the Ricardos) et Robert Eggers (The Northman).

Dogville © 2003 Rolf Konow / Zentropa Entertainments / Isabella Films / Memfis Film / Les Films du Losange
Tous droits réservés

Lauréate de l’Oscar de la Meilleure actrice en 2003 pour The Hours, Nicole Kidman a été nommée quatre fois supplémentaires, pour Moulin Rouge !, Rabbit Hole, Lion et Being the Ricardos. En 2003 également, elle avait gagné l’Ours d’argent de la Meilleure actrice au Festival de Berlin aux côtés de ses partenaires à l’écran Julianne Moore et Meryl Streep, toujours pour The Hours. Ses confrères du syndicat des acteurs de cinéma américain l’ont nommée à quinze reprises aux Screen Actors Guild Awards. Elle l’avait remporté en 2018 pour sa prestation dans la mini-série « Big Little Lies » qu’elle avait également co-produite.

Même si elle est née à Hawaï, Nicole Kidman est généralement considérée comme australienne. Elle est donc le premier lauréat venu de cette région lointaine du monde à être honoré de la sorte par l’American Film Institute. Même si un semblant de parité a pu être observé ces dernières années parmi les invités d’honneur des AFI Life Achievement Awards, la balance penche très fortement en faveur des hommes quand on remonte jusqu’au premier prix, attribué en 1973 au réalisateur John Ford. Par conséquent, Nicole Kidman ne sera que l’onzième femme sur cette liste prestigieuse, à la suite de Bette Davis, Lillian Gish, Barbara Stanwyck, Elizabeth Taylor, Barbra Streisand, Meryl Streep, Shirley MacLaine, Jane Fonda, Diane Keaton et Julie Andrews.

Rabbit Hole © 2010 Olympus Pictures / Blossom Films / Madison Wells / Lionsgate / Haut et court Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici