Les sorties du 7 décembre 2016

0
184

tikkoun

Une fois de plus, les genres opposés de la comédie et du drame se disputent en ce mercredi les faveurs du public. En dépit de nos réclamations récurrentes de voir davantage d’histoires amusantes illuminer les écrans de cinéma français, notre préférence va cette semaine du côté plus tragique, avec au moins trois films qui valent le détour. Entre le beau Go home de Jihane Chouaib, le sombre de Cristian Mungiu – le coup de cœur de Jean-Jacques – et le doucement optimiste Premier contact de Denis Villeneuve – celui de Sébastien –, il y a en effet de quoi s’occuper des heures durant dans les meilleures salles obscures, à l’abri de cette météo traîtresse ensoleillée quoique à l’air fortement pollué. Et si jamais vous souhaitez vous aventurer encore plus en dehors des sentiers battus, de Avishai Sivan est fait pour vous !

bienvenus

Côté comédies, la sélection est tout de suite beaucoup moins brillante. D’abord, toutes nos excuses d’avoir omis d’annoncer la semaine dernière, sans mauvaise intention aucune, la sortie événement du Disney de Noël, Vaïana La Légende du bout du monde, qui n’en avait pas besoin de toute façon puisqu’il caracole en tête du box-office, avec déjà plus d’un million de spectateurs au compteur. En ce début du mois de décembre, la seule comédie à nous faire vraiment envie est le norvégien Bienvenus ! de Rune Denstad Langlo ou comment tirer autre chose que des lamentations et de la propagande alarmiste du sujet des réfugiés. Les deux grosses comédies françaises de la semaine nous inspirent par contre plus d’appréhensions. Cela fait certes partie de nos péchés mignons de voir Omar Sy interpréter la bonté incarnée film après film, mais d’un point de vue cinématographique cet emploi répétitif ne vole pas très haut. Ce sirop des fêtes vaut cependant toujours mieux que la bile acerbe et indigeste dans laquelle se vautrent les deuxièmes aventures nihilistes de Papa ou maman.

carolematthieu

Et puis, la Toussaint a beau être derrière nous depuis un mois, les distributeurs ne manquent pas de déterrer quelques cadavres à l’état plus ou moins décomposé dans ce programme hebdomadaire. Isabelle Adjani ne tourne plus beaucoup, une raison de plus de peut-être mieux choisir des projets à la hauteur de son ancien prestige que ces drames sociaux sinistres comme cette semaine Carole Matthieu de Louis-Julien Petit, déjà passé sur arte. Au moins, son thème d’exploitation dans le monde du travail est plus dans l’air du temps que les frasques de l’équipe de Absolutely fabulous, passé de mode depuis des décennies déjà ! Enfin, deux réalisateurs de renom reviennent dans l’actualité avec des films au ton mystérieux, à aborder plutôt avec des précautions : Benoît Jacquot et son – viscéralement détesté par Jean-Jacques – et Werner Herzog et .


de Benoît Jacquot (France, Drame, 1h26, distribué sur 60 copies) avec Mathieu Amalric, Julia Roy et Jeanne Balibar (critique)

de Mandie Fletcher (Royaume-Uni, Comédie, 1h31, distribué sur 14 copies) avec Jennifer Saunders, Joanna Lumley et Jane Horrocks

de Viviane Candas (France, Documentaire, 1h22)

de Cristian Mungiu (Roumanie, Drame, 2h07, distribué sur 99 copies) avec Adrian Titieni, Maria-Victoria Dragus et Vlad Ivanov (critique)

Bienvenus ! de Rune Denstad Langlo (Norvège, Comédie, 1h30, distribué sur 22 copies) avec Anders Baasmo Christiansen, Olivier Mukuta et Slimane Dazi

Carole Matthieu de Louis-Julien Petit (France, Drame, 1h25, distribué sur 17 copies) avec Isabelle Adjani, Corinne Masiero et Lyes Salem

La Danse des accrochés de Thibault Dentel (France, Thriller, 1h46, distribué sur 5 copies) avec Jean-Claude Gauthier, Christophe Sauvion et Dorothée Dentel

de Hugo Gélin (France, Comédie, 1h57, distribué sur 595 copies) avec Omar Sy, Clémence Poésy et Antoine Bertrand

Go home de Jihane Chouaib (France, Drame, 1h38) avec Golshifteh Farahani, Wissam Fares et Julia Kassar

de Nadav Lapid (Israël, Drame, 0h40) avec Ohad Knoller, Naama Preis et Dan Shapira

 

The Music of strangers de Morgan Neville (Canada, Documentaire, 1h36, distribué sur 22 copies)

de Martin Bourboulon (France, Comédie, 1h26, distribué sur 587 copies) avec Marina Foïs, Laurent Lafitte et Alexandre Desrousseaux

Pourquoi nous détestent-ils ? de Amelle Chahbi, Lucien Jean-Baptiste et Alexandre Amiel (France, Documentaire, 2h02, distribué sur 1 copie)

Premier contact de Denis Villeneuve (Etats-Unis, Science-fiction, 1h57) avec Amy Adams, Jeremy Renner et Forest Whitaker (critique)

de Werner Herzog (Etats-Unis, Thriller, 1h33, distribué sur 35 copies) avec Veronica Ferres, Michael Shannon et Gael Garcia Bernal

Sex doll de Sylvie Verheyde (France, Drame, 1h42, distribué sur 18 copies) avec Hafsia Herzi, Ash Stymest et Karole Rocher

de Avishai Sivan (Israël, Drame, 2h00) avec Aharon Traitel, Khalifa Natour et Riki Blich

Reprises

 

Alice comédies de Walt Disney (Etats-Unis, Animation, 0h42)

de Brad Bird (Etats-Unis, Animation, 1h25, distribué sur 35 copies)

de Lino Brocka (Philippines, Drame, 2h04) avec Hilda Koronel, Bembol Roco et Lou Salvador jr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici