Sorties de la semaine — 06 juin 2019
Les sorties du 5 juin 2019
© 2019 Angelo Turetta / Wild Bunch Tous droits réservés

Ce n’est toujours pas ça ! Heureusement que la Palme d’or du dernier Festival de Cannes arrive sur nos écrans, une dizaine de jours à peine après son sacre de la part du jury de Alejandro Gonzalez Iñarritu, ainsi que quelques autres rescapés festivaliers, mais sinon c’est toujours le calme plat au niveau du programme hebdomadaire des sorties cinéma. , le cinquième long-métrage de Bong Joon-ho à sortir sur grand écran en France, est donc le (seul) film incontournable de la semaine. Car à ses côtés, les offres impossibles à refuser ne se bousculent pas vraiment. Il y aurait éventuellement un des lauréats du dernier Festival de Berlin, le conte d’une adolescence gâchée par le crime organisé, Piranhas de Claudio Giovannesi, à qui l’on souhaite une carrière plus durable dans les salles françaises que celle de l’Ours d’or Synonymes de Nadav Lapid, sorti il y a deux mois dans l’indifférence générale. Ainsi qu’un représentant plutôt étrange de la Quinzaine des réalisateurs, de Blaise Harrison. Mais sinon, c’est déjà l’été dans les salles, c’est-à-dire un mercredi dépourvu de richesse et de variété parmi les films proposés.

Ma © Anna Kooris / Universal Pictures France Tous droits réservés

Tandis que le cinéma français populaire est en relâche complète, son pendant américain ne séduit pas non plus vraiment par les deux films à l’affiche dès cette semaine. Avec une dizaine de films depuis le début du siècle, l’univers des X-Men pourrait faire preuve d’une complexité sur la durée comme on n’oserait jamais l’espérer de ceux des super-héros Marvel et de Star Wars. Or, de Simon Kinberg n’a guère l’air de réinventer des personnages que l’on ne connaît que trop bien depuis le premier X-Men de Bryan Singer sorti en août 2000. Après des seconds rôles plus ou moins remarqués dans La Couleur des sentiments et Get on up, Octavia Spencer fait une troisième fois équipe avec le réalisateur Tate Taylor. Ce qui ne doit pas nécessairement être un gage de qualité, puisque Ma nous fait plus penser à Mrs Tingle de Kevin Williamson qu’à Get out de Jordan Peele. Enfin, à bientôt 88 ans, Alain Cavalier est plus prolifique que jamais, même si son auto-introspection minimaliste devrait être réservée à un public averti, en dépit du très beau titre de son dernier film, lui aussi présenté à Cannes : .

© Ciné Sorbonne Tous droits réservés

Les films de retour en salles font une fois de plus office de bouée de sauvetage pour notre moral de cinéphile passablement en berne … qui ne devrait point être remonté par la troisième sortie technique en deux ans du Miracle de Berne de Sönke Wortmann. Carlotta Films nous gâte une fois de plus avec une double dose de Nanni Moretti, jeune et pas encore irrémédiablement névrosé dans et . Et enfin, le cinéma français sait se montrer diablement complémentaire, avec la comédie très « nulle » de Alain Berberian avec donc les Nuls qui ont depuis eu plus ou moins de chance au cinéma et un regard aucunement hagiographique sur la Résistance au Vercors en juillet 1944 dans Le Franc-tireur de Jean-Max Causse et Roger Taverne.


L’Autre continent de Romain Cogitore (France, Drame, 1h30, distribué sur 54 copies) avec Déborah François, Paul Hamy et Vincent Perez

de Emmanuel Raquin-Lorenzi (France, Fantastique, 1h06, distribué sur 1 copie) avec Miklos Bacs, Alexandra Milgrom et Angelica Nicoara

L’Enseignante de Denis Dercourt (Allemagne, Drame, 1h17, distribué sur 15 copies) avec Olivier Dovergne et Julia Franzke

Et je choisis de vivre de Nans Thomassey et Damien Boyer (France, Documentaire, 1h10, distribué sur 139 copies)

Être vivant et le savoir de Alain Cavalier (France, Documentaire, 1h22)

de Meritxell Collel Aparicio (Espagne, Drame, 1h47) avec Monica Garcia, Concha Canal et Ana Fernandez

de Sophie Loridon (France, Documentaire, 0h58)

Ma de Tate Taylor (États-Unis, Horreur, 1h39) avec Octavia Spencer, Missi Pyle et Luke Evans

Parasite de Bong Joon-ho (Corée du Sud, Thriller, 2h12, distribué sur 181 copies) avec Song Kang-ho, Lee Sun-kyun et Cho Yeo-Jeong

Les Particules de Blaise Harrison (France, Drame, 1h38) avec Thomas Daloz, Nea Lüders et Salvatore Ferro

Piranhas de Claudio Giovannesi (Italie, Drame, 1h52) avec Francesco Di Napoli, Viviana Aprea et Mattia Piano Del Balzo

Salauds de pauvres de collectif (France, Comédie, 1h46) avec Arielle Dombasle, Albert Delpy et Zabou Breitman

X-Men Dark Phoenix de Simon Kinberg (États-Unis, Fantastique, 1h53) avec Sophie Turner, Jennifer Lawrence et Michael Fassbender

Reprises

La Cité de la peur (1994) de Alain Berberian (France, Comédie, 1h39) avec Chantal Lauby, Alain Chabat et Dominique Farrugia

Le Franc-tireur (1972) de Jean-Max Causse et Roger Taverne (France, Drame historique, 1h12) avec Philippe Léotard, Estella Blain et Roger Lumont

(2003) de Sönke Wortmann (Allemagne, Comédie dramatique, 1h57) avec Louis Klamroth, Peter Lohmeyer et Johanna Gastdorf

Viva Nanni ! : Bianca (1984) et La Messe est finie (1986) de Nanni Moretti (Italie, Comédies dramatiques, 1h36 et 1h34) avec Nanni Moretti, Laura Morante et Ferrucio De Ceresa

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles