Les sorties du 5 juillet 2017

0
446

Nous acceptons avec plaisir les trois invitations au voyage, émises ce mercredi par les sorties de cinéma hebdomadaires. Que ce soit en Inde, en Égypte ou en Corée, les trois premiers films majeurs du mois de juillet n’ont rien d’aventures exotiques, artificiellement édulcorées pour plaire à un public international. En fait, si, un peu quand même, mais c’est justement ce retour vibrant à un romantisme à l’ancienne qui nous avait tellement subjugué lors de la découverte au dernier Festival de Berlin de notre film de la semaine Le Dernier vice-roi des Indes de Gurinder Chadha. En comparaison, les deux autres coups de cœur Le Caire confidentiel de Tarik Saleh et Entre deux rives de Kim Ki-duk font preuve d’un réalisme cruellement dégrisant, peut-être aussi parce qu’ils portent un regard sans complaisance sur deux régions du monde en perpétuel état de crise. Chapeau en tout cas aux vaillants – et passablement téméraires – distributeurs français, qui nous sortent de tels films exigeants en pleine période de départ en vacances estivales !

Le thème fédérateur des autres sorties du jour, qui valent tant soit peu le détour, est une fois de plus le rôle des femmes dans la société. Pareille récurrence de sujets féministes ne nous dérange pas du tout, puisque elle nous rappelle avec une régularité salutaire à quel point l’industrie du cinéma et toutes ses manifestations annexes sont régies par des hommes. Parmi ces exceptions plaisantes qui confirment hélas la règle, nous vous conseillons donc les comédies françaises Embrasse-moi de Océane Rose Marie et Cyprien Vial et Loue-moi de Coline Assous et Virginie Schwartz … et moi, et moi, et moi, comme le dit la chanson de Dutronc. Le documentaire gastronomique – un de plus – A la recherche des femmes chefs de Vérane Frédiani, le joliment décalé I am not Madame Bovary de Feng Xiaogang et le plus dramatique Anna de Jacques Toulemonde. Pas sûr cependant que la plus grosse sortie française de la semaine, Les Hommes du feu de Pierre Jolivet, sur le milieu très viril des pompiers en province, trouve sa place dans cette sélection au féminin, en dépit de la prestation solide de Emilie Dequenne.

Enfin, du côté des reprises, ne ratez surtout pas la rétrospective de cinq films majeurs, voire incontournables, de Andreï Tarkovski. Le divertissement n’y est certainement pas le maître-mot, mais à condition que l’on puisse dévorer ces chefs-d’œuvre dans le confort de salles climatisées, il n’existe aucune raison pour s’en priver ! Les deux autres ressorties sont sensiblement moins rares, quoique nullement dépourvues de qualités : d’un côté, vous avez l’essence du cinéma des frères Coen avec leur film le plus culte, The Big Lebowski, sorti presque dans l’indifférence il y a vingt ans déjà, et de l’autre, à peu de choses près de la même époque, vous pourrez revoir l’une des premières découvertes occidentales du cinéma coréen, Memories of Murder de Bong Joon-ho. Comme le dernier film de ce réalisateur d’exception a été privé de sortie en salles en France, au moins partiellement en raison de l’affaire cannoise autour de Netflix, voici donc un lot de consolation pour le moins passionnant.


A la recherche des femmes chefs de Vérane Frédiani (France, Documentaire, 1h30, distribué sur 30 copies)

Anna de Jacques Toulemonde (France, Drame, 1h36, distribué sur 10 copies) avec Juana Acosta, Kolia Abiteboul et Bruno Clairefond

Le Caire confidentiel de Tarik Saleh (Suède, Policier, 1h51, distribué sur 100 copies) avec Fares Fares, Mari Malek et Yaser Aly Maher

https://youtu.be/X2SGWFRrrIQ

Le Dernier vice-roi des Indes de Gurinder Chadha (Royaume-Uni, Drame historique, 1h47, distribué sur 124 copies) avec Hugh Bonneville, Gillian Anderson et Manush Dayal (critique)

Embrasse-moi de Océane Rose Marie et Cyprien Vial (France, Comédie, 1h26, distribué sur 79 copies) avec Océane Rose Marie, Alice Pol et Grégory Montel

Entre deux rives de Kim Ki-duk (Corée du Sud, Drame, 1h54, distribué sur 26 copies) avec Park Ji-il, Jeong Ha-dam et Sung Hyun-ah (critique)

Les Hommes du feu de Pierre Jolivet (France, Drame, 1h33, distribué sur 280 copies) avec Roschdy Zem, Emilie Dequenne et Michael Abiteboul

I am not Madame Bovary de Feng Xiaogang (Chine, Comédie dramatique, 2h18, distribué sur 35 copies) avec Fan Bingbing, Dong Chengpeng et Wei Fan

Koblic de Sebastian Borensztein (Argentine, Drame, 1h32, distribué sur 40 copies) avec Oscar Martinez, Ricardo Darin et Inma Cuesta (critique)

Loue-moi de Coline Assous et Virginie Schwartz (France, Comédie, 1h29, distribué sur 138 copies) avec Déborah François, Alison Wheeler et Marc Ruchmann

Moi moche et méchant 3 de Pierre Coffin et Kyle Balda (Etats-Unis, Animation, 1h36, distribué sur 879 copies)

Reprises

Andreï Tarkovski Cinq films russes (1962-1979) de Andreï Tarkovski (Russie, 1h36 / 2h30 / 2h45 / 1h48 / 2h43)

The Big Lebowski (1997) de Joel et Ethan Coen (Etats-Unis, Comédie, 1h57) avec Jeff Bridges, John Goodman et Julianne Moore

Memories of Murder (2003) de Bong Joon-ho (Corée du Sud, Thriller, 2h10, distribué sur 14 copies) avec Song Kang-ho, Kim Sang-kyung et Kim Roe-ha

https://youtu.be/EiZE5QLJvUY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici