Les sorties du 31 janvier 2018

0
621

S’il fallait à tout prix trouver un point commun entre nos trois coups de cœur de cette semaine de cinéma, ce serait le dépaysement. Car c’est en terrain inconnu que le personnage interprété par Laetitia Dosch – une actrice justement si touchante parce qu’elle ne paraît être nulle part chez elle – doit prétendre appartenir à une famille de gérants de zoo dans le loufoque Gaspard va au mariage de Antony Cordier, découvert l’année dernière au festival d’Arras. Puis, le thème d’actualité des réfugiés et autres sans-papiers est traité avec beaucoup d’humanité dans Une saison en France de Mahamat-Saleh Haroun, porté à bras le corps par les deux comédiens discrets mais redoutables que sont Sandrine Bonnaire et Eriq Ebouaney. Et enfin, ce sont pour une fois des étrangers qui se perdent en Amérique, et non inversement, dans le doux-amer Oh Lucy ! de Atsuko Hirayanagi, apprécié à parts égales par notre confrère Jean-Jacques et par nous-mêmes.


D’autres sorties de cette toute fin du mois de janvier valent de même le détour, parmi lesquelles le conte moral libanais L’Insulte de Ziad Doueiri, fraîchement nommé à l’Oscar du Meilleur Film étranger, le nouveau Woody Allen, Wonder Wheel, qui sort plus d’un an et demi après le précédent, Café Society, une pénurie de films du maître de la comédie new yorkaise comme on n’en a plus connu depuis treize ans, ainsi que deux curiosités, italienne la première, le drame de jumelles Indivisibili de Edoardo De Angelis, et kirghiz la deuxième avec Centaure de Aktan Arym Kubat. Si vous voulez faire preuve de civisme à travers vos pratiques de fréquentation des salles obscures, on vous conseille les deux documentaires engagés en faveur d’une agriculture sans pesticides dans Zéro Phyto 100 % Bio de Guillaume Bodin et d’une pédagogie hors des sentiers battus dans Être plutôt qu’avoir de Agnès Fouilleux, au lieu de « voter » pour les troisièmes aventures des Tuche, en route pour envahir l’Élysée et le top du box-office, au vu du nombre de copies mirobolant qu’ils squattent dès ce mercredi.


Après quelques semaines de disette et avant une fin d’hiver qui s’annonce d’ores et déjà des plus prometteuses, avec la programmation Jacques Prévert en douze films le 21 février et une rétrospective Seijun Suzuki le 28 mars, la sélection des reprises reprend des couleurs en ce mercredi pluvieux. Des couleurs principalement hollywoodiennes, soit, mais qui bouderait sérieusement le plaisir de revoir des classiques majeurs signés Ernst Lubitsch, Billy Wilder, Robert Aldrich et John Carpenter ?! Du côté des raretés, nous avons droit au quatrième film du réalisateur italien plutôt méconnu Antonio Pietrangeli à ressortir en copie restaurée depuis le début de la décennie, après Fantômes à Rome, Du soleil dans les yeux et Je la connaissais bien. Et en quelque sorte pour faire écho à La Douleur de Emmanuel Finkiel sorti la semaine dernière, vous pourriez plonger dans le cinéma de Marguerite Duras à travers Le Navire Night.


Centaure de Aktan Arym Kubat (Kirghizistan, Drame, 1h29, distribué sur 20 copies) avec Aktan Arym Kubat, Nuraly Tursunkojoev et Zarema Asanalieva

Être plutôt qu’avoir de Agnès Fouilleux (France, Documentaire, 1h28, distribué sur 12 copies)

Gaspard va au mariage de Antony Cordier (France, Comédie, 1h43, distribué sur 108 copies) avec Félix Moati, Laetitia Dosch et Christa Théret (critique)

Horse soldiers de Nicolai Fuglsig (États-Unis, Guerre, 2h11, distribué sur 214 copies) avec Chris Hemsworth, Taylor Sheridan et Michael Shannon

Indivisibili de Edoardo De Angelis (Italie, Drame, 1h40) avec Angela Fontana, Marianna Fontana et Antonia Truppo

L’Insulte de Ziad Doueiri (Liban, Drame politique, 1h52, distribué sur 93 copies) avec Adel Karam, Kamel El Basha et Camille Salameh (critique)

Mémoires du 304 de Pascal Luneau (France, Action, 1h28, distribué sur 1 copie) avec Karine Valmer, Antoine Martin et Kamel Laadaili

Non de Ximun Fuchs et Eñaut Castagnet (France, Drame, 1h42, distribué sur 15 copies) avec Ximun Fuchs, Hélène Hervé et Fafiole Palassio

Oh Lucy ! de Atsuko Hirayanagi (Japon, Comédie dramatique, 1h36, distribué sur 45 copies) avec Shinobu Terajima, Josh Hartnett et Kaho Minami (les critiques de Jean-Jacques et de Tobias)

Sparring de Samuel Jouy (France, Drame sportif, 1h34, distribué sur 100 copies) avec Mathieu Kassovitz, Olivia Merilahti et Souleymane M’Baye

Les Tuche 3 de Olivier Baroux (France, Comédie, 1h32, distribué sur 741 copies) avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty et Claire Nadeau

Une saison en France de Mahamat-Saleh Haroun (France, Comédie dramatique, 1h40) avec Eriq Ebouaney, Sandrine Bonnaire et Ibrahim Darboe

Voyoucratie de Kevin Ossona et Fabrice Garçon (France, Thriller, 1h24, distribué sur 50 copies) avec Salim Kechiouche, Hichem Yacoubi et Abel Jafri

Wonder Wheel de Woody Allen (États-Unis, Drame, 1h41, distribué sur 264 copies) avec Kate Winslet, Juno Temple et Justin Timberlake

Zéro Phyto 100 % Bio de Guillaume Bodin (France, Documentaire, 1h16, distribué sur 15 copies)

Reprises

Adua et ses compagnes (1960) de Antonio Pietrangeli (Italie, Comédie dramatique, 1h59) avec Simone Signoret, Emmanuelle Riva et Sandra Milo

Assurance sur la mort (1944) de Billy Wilder (États-Unis, Thriller, 1h47) avec Fred MacMurray, Barbara Stanwyck et Edward G. Robinson

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin (1986) de John Carpenter (États-Unis, Fantastique, 1h41) avec Kurt Russell, Kim Cattrall et Dennis Dun

Le Ciel peut attendre (1943) de Ernst Lubitsch (États-Unis, Comédie fantastique, 1h52) avec Gene Tierney, Don Ameche et Charles Coburn

Le Navire Night (1978) de Marguerite Duras (France, Comédie dramatique, 1h35) avec Mathieu Carrière, Bulle Ogier et Dominique Sanda

Vera Cruz (1954) de Robert Aldrich (États-Unis, Western, 1h34) avec Gary Cooper, Burt Lancaster et Denise Darcel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici