Les sorties du 29 juin 2022

0
657

As Tears Go By © 1988 In Gear Film Production / The Jokers / Les Bookmakers Tous droits réservés

Aucun film américain ne pointe son nez en cette dernière semaine de cinéma avant le grand départ en vacances d’été. Ce fait assez rare, même en période post-covid, ne nous attriste pas plus que cela. En effet, il y a amplement de quoi se faire une, deux, voire trois toiles et plus grâce à un programme de sorties toujours aussi richement fourni. Ce sont notamment les productions françaises et européennes qui sont représentées en nombre, avec un petit coup de pouce des plus plaisants venu d’Asie.

De quoi vous lâcher donc dans votre amour du cinéma, à l’image des comédiens qui peuplent la bande-annonce de la Fête du cinéma. Eh oui, dès dimanche 3 juillet et jusqu’à mercredi prochain, cette célébration promotionnelle est de retour avec des places pour tous au prix de quatre petits euros ! Ce qui, par les temps qui courent, ne représente même pas deux litres de carburant …

Parmi cette bonne dizaine de films à l’affiche dès aujourd’hui, nous avons retenu trois qui nous paraissent particulièrement dignes d’intérêt. A commencer par le deuxième documentaire fleuve de suite, l’hommage touchant de Shlomi Elkabetz à sa sœur l’actrice Ronit Elkabetz, décédée en avril 2016, sous forme du diptyque Cahiers noirs. Une autre histoire de femme forte et énigmatique se trouve du côté du lauréat du Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes : le thriller coréen Decision to Leave de Park Chan-wook. Enfin, parmi les reprises de la semaine, le public français aura l’occasion de découvrir le premier film de Wong Kar-Wai sur grand écran dans une belle restauration en 4K. Cela s’appelle As Tears Go By et vous pourriez y admirer Andy Lau, Maggie Cheung et le style d’ores et déjà très poisseux du maître hong-kongais dans toute leur gloire.

Goodnight Soldier © 2022 Agat Films et Cie / HS Productions / Jour2fête Distribution Tous droits réservés

Les films soi-disant de deuxième ligne nous inspirent au moins une envie diffuse de les découvrir, avant qu’ils ne quittent l’affiche d’ici deux ou trois semaines. Cela vaut autant pour les films d’horreur, certes mineurs, que pour les comédies populaires où le déplacement de gré ou de force paraît être le mot d’ordre. Nulle objection donc à ce que vous preniez la voiture avec Marina Foïs et Benjamin Voisin dans En roue libre, le bateau avec Alban Ivanov et Lucien Jean-Baptiste dans La Traversée ou bien le carrousel des mutations aléatoires que le personnage de Jérôme Commandeur subit dans Irréductible.

Un peu plus loin de chez nous, dans l’espace et parfois le temps, on prend le métro dans le thriller suffoquant Entre la vie et la mort de Giordano Gederlini et le vélo du Tour de France dans L’Équipier de Kieron J. Walsh qui sort justement la semaine du début de la 109ème grande boucle. Quel hasard … ! A moins que vous ne soyez réceptifs à la belle histoire d’amour et de famille que le réalisateur kurde Hiner Saleem a imaginé à travers Goodnight Soldier, trois ans après Qui a tué Lady Winsley ? et huit ans après My Sweet Pepper Land.


Arthur Malédiction de Barthélémy Grossmann (France, Horreur, 1h27, distribué sur 279 copies) avec Mathieu Berger, Thalia Besson et Lola Andreoni

Le Bruit du dehors de Ted Fendt (Allemagne, Drame, 1h01) avec Daniela Zahlner, Mia Sellmann et Natasha Manthe – sortie le vendredi 1er juillet (critique)

Cahiers noirs de Shlomi Elkabetz (Israël, Documentaire, 3h28)

Decision to Leave de Park Chan-wook (Corée du Sud, Drame, 2h18, distribué sur 195 copies) avec Tang Wei, Park Hae-il et Go Kyung-pyo

En roue libre de Didier Barcelo (France, Comédie dramatique, 1h29, distribué sur 171 copies) avec Marina Foïs, Benjamin Voisin et Jean-Charles Clichet

Entre la vie et la mort de Giordano Gederlini (Belgique, Thriller, 1h35, distribué sur 205 copies) avec Antonio De La Torre, Marine Vacth et Olivier Gourmet

L’Équipier de Kieron J. Walsh (Irlande, Drame sportif, 1h35) avec Louis Talpe, Matteo Simoni et Tara Lee

Goodnight Soldier de Hiner Saleem (Iraq, Drame, 1h37) avec Galyar Nerway, Dilîn Döger et Barzan Shaswar

Irréductible de Jérôme Commandeur (France, Comédie, 1h26, distribué sur 615 copies) avec Jérôme Commandeur, Laetitia Dosch et Pascale Arbillot

Mastemah de Didier D. Daarwin (France, Horreur, 1h40, distribué sur 100 copies) avec Camille Razat, Olivier Barthelemy et Féodor Atkine

La Traversée de Varante Soudjian (France, Comédie de vacances, 1h48, distribué sur 446 copies) avec Alban Ivanov, Lucien Jean-Baptiste et Audrey Pirault

Reprises

As Tears Go By (1988) de Wong Kar-Wai (Hong Kong, Drame, 1h42, distribué sur 23 copies) avec Andy Lau, Maggie Cheung et Jacky Cheung

Au cœur de la nuit (1945) de Alberto Cavalcanti, Charles Crichton, Basil Dearden et Robert Hamer (Royaume-Uni, Fantastique, 1h47) avec Michael Redgrave, Googie Withers et Mervyn Johns

Le Charme discret de la bourgeoisie (1972) de Luis Buñuel (France, Comédie dramatique, 1h42) avec Fernando Rey, Paul Frankeur et Delphine Seyrig

Nos années sauvages (1990) de Wong Kar-Wai (Hong Kong, Comédie dramatique, 1h40, distribué sur 14 copies) avec Leslie Cheung, Maggie Cheung et Carina Lau

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici