Les sorties du 25 octobre 2017

0
260

L’Ours suit de près la Palme cette année-ci, puisque le gagnant de la récompense suprême du Festival de Berlin arrive sur nos écrans exactement une semaine après celui du Festival de Cannes, The Square de Ruben Ostlund. Avant qu’il ne soit à juste titre plébiscité par le jury présidé par Paul Verhoeven, Corps et âme de Ildiko Enyedi nous avait déjà conquis et c’est donc en toute logique notre coup de cœur de la semaine ! Ce drôle de drame onirique n’est cependant pas le seul film à valoir le détour en ce dernier mercredi du mois d’octobre. Et le cinéma français, et l’industrie hollywoodienne nous gâtent avec un film digne d’intérêt chacun, grâce au talent qui n’a plus besoin d’être présenté, ni prouvé des réalisateurs Albert Dupontel et Steven Soderbergh. Le premier fait sien le prix Goncourt de Pierre Lemaître d’il y a quatre ans à travers une fresque historique des plus fascinantes, pendant que le deuxième, l’éternel retraité indécis, nous a concocté une histoire survoltée de gangsters minables, interprétés par un trio de choc formé par Channing Tatum, Daniel Craig et Adam Driver.

Puisque nous préférons passer sous silence les deux autres probables mastodontes du box-office des vacances de la Toussaint, côté super-héros parce que, à l’image de ses nombreux prédécesseurs, notre petit coup de pouce ne lui servira à rien, et côté comédie débile française, à cause de son traitement a priori rétrograde d’une thématique dans l’air du temps, il ne nous reste qu’un petit groupe de quatre, cinq films aux ambitions disparates. Ce sont une fois de plus les documentaires qui tirent le mieux leur épingle du jeu, en persévérant sur la voie de l’indignation socio-professionnelle avec Des bobines et des hommes de Charlotte Pouch ou bien en orchestrant avec des moyens modestes un touchant chant de cygne de la communauté agricole dans Sans adieu de Christophe Agou. En parlant de communauté, difficile de faire plus pointu que Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein – à première vue sans lien de parenté avec l’homme le plus haï des États-Unis – qui opère un plongeon aussi troublant qu’humaniste dans l’univers des juifs orthodoxes à New York. Enfin, finies les rigolades pour Vincent Macaigne, dont le premier long-métrage porte un titre plutôt ironique, ainsi que pour les élèves et les parents aux mains de la prof manipulatrice dans le film slovène Leçon de classes de Jan Hrebejk.

Quant au programme des reprises, il ne se limite heureusement pas à la polémique surannée autour du statut en France de Roman Polanski, à qui la Cinémathèque Française rendra hommage à partir de lundi prochain. Les quatre films restaurés par les vaillants distributeurs de films de patrimoine reflètent à respectivement vingt ans d’intervalle des périodes très variées de l’Histoire du cinéma : la grande époque du muet avec le pas moins emblématique Octobre de Sergueï M. Eisenstein, un curieux pendant d’antan au documentaire contemporain de Christophe Agou avec Farrebique de Georges Rouquier, l’un des nombreux chefs-d’œuvre du centenaire Jean-Pierre Melville avec Léon Morin prêtre et ses acteurs de légende Jean-Paul Belmondo et Emmanuelle Riva, ainsi que l’adaptation d’une série culte des années 1960 avec La Famille Addams de Barry Sonnenfeld, toujours si populaire que des rumeurs sur une reprise par Netflix avaient affolé les réseaux sociaux au mois d’avril dernier.


Au revoir là-haut de Albert Dupontel (France, Drame historique, 1h57, distribué sur 488 copies) avec Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel et Laurent Lafitte

Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein (États-Unis, Drame, 1h22, distribué sur 40 copies) avec Menashe Lustig, Yoel Falkowitz et Ruben Niborski

Le Consul de Bordeaux de Francisco Manso et Joao Correa (Portugal, Drame, 1h30) avec Vitor Norte, Carlos Paulo et Joao Nunes Monteiro

Corps et âme de Ildiko Enyedi (Hongrie, Drame, 1h56) avec Geza Morcsanyi, Alexandra Borbely et Zoltan Schneider (critique)

Des bobines et des hommes de Charlotte Pouch (France, Documentaire, 1h07, distribué sur 19 copies)

Épouse-moi mon pote de Tarek Boudali (France, Comédie, 1h32, distribué sur 513 copies) avec Tarek Boudali, Philippe Lacheau et Charlotte Gabris

Leçon de classes de Jan Hrebejk (Slovénie, Comédie dramatique, 1h42, distribué sur 12 copies) avec Zuzana Maurery, Zuzana Konecna et Csongor Kassai

Logan Lucky de Steven Soderbergh (États-Unis, Comédie de gangster, 1h59, distribué sur 202 copies) avec Channing Tatum, Daniel Craig et Adam Driver

Opération Casse-noisette 2 de Cal Brunker (États-Unis, Animation, 1h31, distribué sur 428 copies)

Pour le réconfort de Vincent Macaigne (France, Drame, 1h31, distribué sur 49 copies) avec Pauline Lorillard, Pascal Reneric et Emmanuel Matte

Sans adieu de Christophe Agou (France, Documentaire, 1h39)

Thor Ragnarok de Taika Waititi (États-Unis, Fantastique, 2h10, distribué sur 618 copies) avec Chris Hemsworth, Tom Hiddleston et Cate Blanchett

Ton cœur est plus noir que la nuit de François Zabaleta (France, Drame, 1h25, distribué sur 1 copie) avec Jean-Yves Arrive, Carole Lesguillon et François Zabaleta

 

Reprises

La Famille Addams (1991) de Barry Sonnenfeld (États-Unis, Comédie fantastique, 1h39) avec Anjelica Huston, Raul Julia et Christopher Lloyd

Farrebique (1944) de Georges Rouquier (France, Documentaire, 1h30)

Léon Morin prêtre (1961) de Jean-Pierre Melville (France, Drame religieux, 2h10) avec Jean-Paul Belmondo, Emmanuelle Riva et Irène Tunc

Octobre (1928) de Sergueï M. Eisenstein (Russie, Drame historique, 2h17) avec Nikolay Popov, Vasili Nikandrov et Layaschenko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici