Les sorties du 24 mai 2017

0
250

Il relève désormais de la tradition, ce curieux décalage entre d’un côté les derniers jours du Festival de Cannes, qui sont les plus fiévreux à l’approche de l’annonce du palmarès ce dimanche, et de l’autre la disette prononcée de sorties ce mercredi, qui fait de cette semaine l’une des moins fournies de l’année ! Puisqu’il n’y a pas de quoi s’en mettre plein la vue, surtout pas les effets de relief tapageurs du dernier Pirates des Caraïbes, vous aurez donc tout votre temps pour profiter de ces très beaux jours de fin de printemps, hasard heureux de la météo oblige. Si jamais vos pas vous guident néanmoins vers les salles obscures, afin de finir une journée presque caniculaire au frais, on n’aura que les deux films français à vous conseiller : tous les deux en compétition à Cannes, Rodin et L’Amant double confirment a priori le talent de leurs réalisateurs respectifs, notre cœur penchant depuis ses débuts en faveur de François Ozon, qui livre ici ce qui paraît être un film de genre plutôt classique. Verdict à partir de vendredi seulement, à cause de la sortie décalée, en parallèle de sa présentation aux festivaliers de la Croisette. Sinon, le film d’animation espagnol Psiconautas de Alberto Vazquez et Pedro Rivero aurait éventuellement de quoi vous enchanter par son esthétique inhabituelle.

Grâce à ce programme hebdomadaire en forme de peau de chagrin, nous en arrivons déjà aux reprises de la semaine, probablement plus stimulantes que les rares nouveautés. Rien de foncièrement rare à signaler ici, ce qui vous donne l’opportunité de réviser vos classiques des années 1960 avec les premières œuvres crues de Roman Polanski, de la décennie suivante avec la comédie musicale hippie Hair signée Milos Forman, voire plus près de notre époque – et du coup plus discutable dans la nécessité d’y revenir déjà – avec la légèrement soporifique leçon de pêche administrée par Robert Redford et la relecture libre de la révolution russe par Don Bluth, sauvée par une bande originale irrésistible, même vingt ans après.


L’Amant double de François Ozon (France, Thriller, 1h50) avec Marine Vacth, Jérémie Renier et Jacqueline Bisset / sortie le vendredi 26 mai

Le Cri des fourmis de Liliane De Kermadec (France, Documentaire, 1h02)

Pirates des Caraïbes La Vengeance de Salazar de Joachim Rønning et Espen Sandberg (Etats-Unis, Fantastique, 2h08) avec Johnny Depp, Javier Bardem et Geoffrey Rush (critique)

Psiconautas de Alberto Vazquez et Pedro Rivero (Espagne, Animation, 1h15)

Rodin de Jacques Doillon (France, Biographie filmique, 1h59, distribué sur 256 copies) avec Vincent Lindon, Izïa Higelin et Séverine Caneele

Reprises

Anastasia (1997) de Don Bluth et Gary Goldman (Etats-Unis, Animation, 1h34, distribué sur 130 copies)

Et au milieu coule une rivière (1992) de Robert Redford (Etats-Unis, Drame, 2h03, distribué sur 4 copies) avec Craig Sheffer, Brad Pitt et Tom Skerritt

Hair (1979) de Milos Forman (Etats-Unis, Comédie musicale, 2h01) avec John Savage, Treat Williams et Beverly D’Angelo

Roman Polanski 3 œuvres de jeunesse (1962-65) de Roman Polanski (Pologne/Royaume-Uni, Drame, 1h34/1h45/1h53) avec Leon Niemczyk, Catherine Deneuve et Donald Pleasence

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici