Sorties de la semaine — 23 novembre 2016
Les sorties du 23 novembre 2016

unevie

Il y a de quoi satisfaire tous les goûts dans le programme cinéma de ce mercredi. A tel point que chacun des rédacteurs de notre site semble avoir ses champions personnels : ce seraient russe de Kirill Serebrennikov et surtout française de Stéphane Brizé pour Jean-Jacques, deux films anglophones à l’égard desquels Atlantide s’est montrée particulièrement clémente (Alliés de Robert Zemeckis et de Simon Verhoeven), puis pour moi-même le très beau et touchant film d’animation de Jean-François Laguionie, ainsi qu’une envie irrésistible de me laisser porter par les paysages du désert dans Theeb de Naji Abu Nowar. Sans oublier de Emmanuelle Bercot, qui revient sur un scandale médical déjà presque oublié, quoique symptomatique du mode opératoire de l’industrie pharmaceutique, plus mercantile que jamais sur le marché français.

ultimaspiaggia

Dans le genre du documentaire, qui ne déplace hélas pas les foules, les distributeurs nous font deux ou trois propositions alléchantes. D’abord, L’Ultima spiaggia de Thanos Anastopoulos et Davide Del Degan, un mélange saisissant entre le folklore italien et une actualité plus crue qui risque de bousculer ces pratiques de baignade pittoresques. Et ensuite Qu’est-ce qu’on attend ? de Marie-Monique Robin sur la faisabilité de l’auto-gestion énergétique, un sujet d’environnement plus que jamais urgent, dont les débats politiques qui font rage en cette période électorale se désintéressent dangereusement. Enfin, de Pol Cruchten nous laisse un peu plus dubitatifs, avec son regard fortement poétique sur une tragédie, qui a elle aussi trait au prix que l’on paie pour notre énergie, mais qui a été traitée avec un peu trop de régularité ces derniers temps – au moins du côté de la fiction – pour nous enthousiasmer.

ares

Pour finir, les films qu’on aurait plutôt tendance à vous déconseiller ne manquent pas non plus à l’appel. Il s’agit moins des films de genre plutôt solides, comme le turque Abluka Suspicions de Emin Alper et le français de Jean-Patrick Benès, que de ratages assez manifestes tel que de Vincent Perez, le pire film que notre rédacteur en chef Pascal avait vu au dernier festival de Berlin et, selon une légende urbaine tenace, tellement mauvais que la tuyauterie du siège de son distributeur Pathé aurait lâché et inondé la salle de projection ! De même, de Jared Hess ne nous inspire rien de bon, à commencer par sa sortie maintes fois retardée à cause des déboires financiers de sa maison de production américaine. Enfin, si nous sommes globalement réfractaires aux comédies romantiques, la sous-catégorie du genre qui nous exaspère carrément est celle des comédies de rupture, d’actualité sinistre cette semaine à travers de Eric Capitaine.


Abluka Suspicions de Emin Alper (Turquie, Drame, 1h59) avec Mehmet Ozgur, Berkay Ates et Tulin Ozen

Alliés de Robert Zemeckis (Etats-Unis, Thriller, 2h04) avec Brad Pitt, Marion Cotillard et Lizzy Caplan (critique)

Arès de Jean-Patrick Benès (France, Thriller, 1h22, distribué sur 87 copies) avec Ola Rapace, Hélène Fillières et Micha Lescot

Les Cerveaux de Jared Hess (Etats-Unis, Comédie de gangster, 1h35, distribué sur 167 copies) avec Zach Galifianakis, Owen Wilson et Kristen Wiig

La Chute des hommes de Cheynne-Marie Caron (France, Drame, 2h20, distribué sur 1 copie) avec Nouamen Maamar, Laure Lochet et François Pouron

Le Disciple de Kirill Serebrennikov (Russie, Drame, 1h58, distribué sur 32 copies) avec Petr Skvortsov, Alekansdr Gorchilin et Aleksandra Revenko (critique)

La Fille de Brest de Emmanuelle Bercot (France, Drame, 2h08, distribué sur 347 copies) avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel et Charlotte Laemmel (critique)

Friend request de Simon Verhoeven (Allemagne, Horreur, 1h32) avec Alycia Debnam Carey, William Moseley et Connor Paolo (critique)

Louise en hiver de Jean-François Laguionie (France, Animation, 1h15, distribué sur 59 copies) (critique)

Qu’est-ce qu’on attend ? de Marie-Monique Robin (France, Documentaire, 1h59)

Les Rues de Pantin de Nicolas Leclère (France, Comédie dramatique, 0h59, distribué sur 9 copies) avec Pascale Bodet, Astrid Adverbe et Gaia Raksanyi

 

Rupture pour tous de Eric Capitaine (France, Comédie, 1h31, distribué sur 100 copies) avec Benjamin Lavernhe, Elisa Ruschke et Aïssa Maïga

Seul dans Berlin de Vincent Perez (Allemagne, Drame historique, 1h43, distribué sur 68 copies) avec Emma Thompson, Brendan Gleeson et Daniel Brühl

La Supplication de Pol Cruchten (Luxembourg, Documentaire, 1h26)

Theeb de Naji Abu Nowar (Jordanie, Aventure, 1h40, distribué sur 22 copies) avec Jacir Eid Al-Hwietat et Hussein Salameh Al-Sweilhiyeen

L’Ultima spiaggia de Thanos Anastopoulos et Davide Del Degan (Italie, Documentaire, 1h58, distribué sur 13 copies)

Une vie de Stéphane Brizé (France, Drame, 1h59, distribué sur 147 copies) avec Judith Chemla, Jean-Pierre Darroussin et Yolande Moreau (critique)

Reprises

 

(1977) de Wes Craven (Etats-Unis, Horreur, 1h29, distribué sur 1 copie) avec John Steadman, Janus Blythe et Peter Locke

Edvard Munch La Danse de la vie (1973) de Peter Watkins (Norvège, Documentaire, 2h54, distribué sur 4 copies)

Freaks La Monstrueuse parade (1932) de Tod Browning (Etats-Unis, Drame, 1h05) avec Harry Earles, Wallace Ford et Daizy Earles

(1960) de Luigi Zampa (Italie, Comédie, 1h40) avec Alberto Sordi, Vittorio De Sica et Marisa Merlini

(1989/93) de Nick Park (Royaume-Uni, Courts-métrages d’animation, 0h54, distribué sur 89 copies)

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles