Sorties de la semaine — 22 octobre 2019
Les sorties du 16 octobre 2019
L’Angle mort © Doc and Film International / Rouge Distribution Tous droits réservés

On ne le devinerait pas forcément à partir de la liste des films à l’affiche depuis mercredi dernier, mais la France est en vacances de la Toussaint depuis cette semaine. Il y a certes quelques films d’animation destinés au public familial au programme, mais en tant que grosse locomotive commerciale, tous les espoirs semblent reposer sur la suite des aventures de Angelina Jolie en reine maléfique bien entourée d’une avalanche d’effets spéciaux. Ce n’est guère le genre de cinéma qu’on affectionne. On préfère par conséquent se rabattre sur des films véhiculant une image plus nuancée de héros au féminin. A commencer par le reportage haletant en Centrafrique que retrace de Boris Lojkine, à continuer avec la satire sociale cinglante venue de la classe aisée au Mexique dans de Alejandra Marquez Abella et à terminer sur une relecture plutôt ingénieuse du mythe de l’homme invisible, pris en étau entre Isabelle Carré et Golshifteh Farahani dans L’Angle mort de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic.

© Wild Bunch Distribution Tous droits réservés

En tant qu’options filmiques plus accessibles, car au moins partiellement diffusées sur un nombre d’écrans plus conséquent, on pourrait également vous conseiller le très sentimental Fahim de Pierre François Martin-Laval sur un jeune prodige aux échecs, venu de son Bangladesh natal pour affronter en France les titans du cinéma national que sont Gérard Depardieu et dans une moindre mesure Isabelle Nanty, le plus corsé de Lorene Scafaria, qui marque le grand retour de Jennifer Lopez, la vedette des comédies romantiques des années 2000, dans un film qui a déjà très bien marché aux États-Unis et enfin le plus feutré et intellectuel de Pietro Marcello, récompensé au dernier Festival de Venise et remarqué à celui de La Roche-sur-Yon, où nous avons pu le découvrir en avant-première.

© Les Films du Camélia Tous droits réservés

Enfin, seuls deux films ressortent en salles cette semaine, mais pas (du tout) des moindres ! Dans de Frédéric Rossif, nous devenons les témoins de la vie, puis de la destruction barbare du ghetto juif de Varsovie en 1943, vues par le biais d’un documentaire beaucoup plus près de cette époque terrifiante que nous le sommes aujourd’hui. Un rappel plus que salutaire de ce que l’idéologie nazie a engendré … Le ton n’est pas non plus à la fête dans le beau mélodrame britannique, qui avait valu à la Française Simone Signoret l’Oscar de la Meilleure actrice en 1960, Les Chemins de la haute ville de Jack Clayton, dans lequel l’interprétation de Laurence Harvey est au moins tout aussi impressionnante.


L’Angle mort de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic (France, Drame, 1h44) avec Jean-Christophe Folly, Isabelle Carré et Golshifteh Farahani

de Thurop Van Orman (États-Unis, Animation, 1h37)

de Jean-Denis Bonan (France, Drame, 0h55, distribué sur 1 copie) avec Andréas Becker et Sophie Bourel

La Bonne réputation de Alejandra Marquez Abella (Mexique, Drame, 1h33) avec Ilse Salas, Cassandra Ciangherotti et Paulina Gaitan

Camille de Boris Lojkine (France, Drame, 1h30, distribué sur 64 copies) avec Nina Meurisse, Geoffrey Bateman et Bruno Todeschini

Fahim de Pierre François Martin-Laval (France, Drame sportif, 1h47, distribué sur 306 copies) avec Isabelle Nanty, Gérard Depardieu et Ahmed Assad

de Joachim Ronning (États-Unis, Fantastique, 1h58) avec Angelina Jolie, Elle Fanning et Michelle Pfeiffer

Martin Eden de Pietro Marcello (Italie, Drame, 2h09) avec Luca Marinelli, Jessica Cressy et Carlo Cecchi (critique)

de Xavier Dolan (Canada, Drame, 1h59, distribué sur 176 copies) avec Gabriel D’Almeida Freitas, Xavier Dolan et Pier-Luc Funk

Queens de Lorene Scafaria (États-Unis, Gangster, 1h50, distribué sur 169 copies) avec Constance Wu, Jennifer Lopez et Julia Stiles

de Richard Goleszowski (Royaume-Uni, Animation, 1h27)

La Vérité si je mens ! Les Débuts de Gérard Bitton et Michel Munz (France, Comédie, 1h50) avec Yohan Manca, Mickael Lumière et Anton Csaszar

de Elizabeth Castle et Christina King (États-Unis, Documentaire, 1h04, distribué sur 5 copies)

Reprises

Les Chemins de la haute ville (1958) de Jack Clayton (Royaume-Uni, Drame, 1h53) avec Simone Signoret, Laurence Harvey et Heather Sears

Le Temps du ghetto (1961) de Frédéric Rossif (France, Documentaire, 1h22)

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles